Place des Trois Pouvoirs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Place des Trois Pouvoirs
Image illustrative de l'article Place des Trois Pouvoirs
Situation
Coordonnées 15° 48′ 03″ S 47° 51′ 41″ O / -15.8007, -47.8613 ()15° 48′ 03″ Sud 47° 51′ 41″ Ouest / -15.8007, -47.8613 ()  
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région District fédéral
Ville Brasilia
Tenant Eixo monumental
Morphologie
Type Place

Géolocalisation sur la carte : Brésil

(Voir situation sur carte : Brésil)
Place des Trois Pouvoirs

La Place des Trois Pouvoirs (en portugais : Praça dos Três Poderes) est une place située à Brasilia, capitale du Brésil. Située à l'extrémité est de l'Eixo monumental à un emplacement du Plan pilote qui représenterait la tête d'un oiseau stylisé[1], c'est-à-dire symbolisant la « tête pensante » de la nation, elle est bordée des trois pouvoirs du pays (judiciaire, exécutif et législatif selon le principe de séparation des pouvoirs).

Vue panoramique de la Place des Trois Pouvoirs avec à gauche le pouvoir judiciaire (Tribunal Suprême Fédéral - nº3), au centre le pouvoir législatif (Congrès national - nº12) et à droite le pouvoir exécutif (Palais du Planalto - nº16).

Bâtiments principaux[modifier | modifier le code]

Palais du Planalto

Pouvoir exécutif[modifier | modifier le code]

Situé au nord de la place, le Palais du Planalto (Palácio do Planalto) est le palais de la présidence de la République. Il s'agit d'un édifice de verre, sous un large toit de béton blanc, soutenu par une série de colonnes recouvertes de marbre blanc.

Congrès national

Pouvoir législatif[modifier | modifier le code]

Occupant toute la façade ouest de la place, le Congrès national (Congresso Nacional) est composé de deux bâtiments[2] : le bâtiment principal, semi-enterré, qui s'étend entre les deux voies de l'eixo monumental et deux tours jumelles qui forment l'Annexe I. La moitié sud du bâtiment principal est occupée par la Chambre des députés (Câmara dos Deputados), la moitié nord par le Sénat (Senado Federal), chaque partie étant surmontée d'une coupole, concave pour la Chambre des députés symbolisant l'ouverture vis-à-vis du peuple et convexe pour le Sénat symbolisant la réflexion et sous lesquelles se trouvent les hémicycles. Les deux tours de 28 étages accueillent quant à elles les bureaux des sénateurs et députés et les bureaux administratifs. Comme une grande partie de la ville, le bâtiment est l’œuvre de l'architecte Oscar Niemeyer.

Tribunal Suprême Fédéral

Pouvoir judiciaire[modifier | modifier le code]

Placé au sud, le Tribunal Suprême Fédéral (Supremo Tribunal Federal) est un carré de verre, entouré d’une série de colonnes du même style que celles du Palais du Planalto et recouvertes elles aussi de marbre blanc.

Autres monuments[modifier | modifier le code]

Sur l'esplanade[modifier | modifier le code]

Musée de la Ville
Vue intérieure
  • Musée de la Ville (Museu da Cidade[3]) : projeté par Oscar Niemeyer, c'est le musée le plus ancien de Brasilia retraçant l'histoire de la construction et de l'inauguration de la nouvelle capitale. Conçu comme une galerie surélevée par rapport à l'esplanade, il est recouvert à l'extérieur et à l'intérieur de plaques de marbre blanc. L'espace accueille des textes de Niemeyer, Juscelino Kubitschek et du pape Pie XII gravés dans la pierre ainsi que quelques photographies d'époque. La façade donnant sur l'esplanade supporte un portrait en bronze de JK.
Entrée de l'Espace Lúcio Costa
  • Espace Lucio Costa (Espaço Lúcio Costa[4]) : projeté par Niemeyer et inauguré le 27 février 1992, date anniversaire des 90 ans de Lucio Costa, c'est un musée souterrain rendant hommage à l'urbaniste de la ville qui contient une maquette à l'échelle 1:1 000 de 13 x 13 m[5] du Plan pilote réalisée en décembre 1988[6], une maquette tactile de dimension réduite pour malvoyants, des photographies d'époque et des reproductions du projet original.
Pigeonnier conçu par Oscar Niemeyer
  • Pigeonnier conçu en 1961 par Niemeyer. Sculpture de béton en forme de colonne de section carrée évidée au milieu qui accueille en son centre des espaces de nidification.
Statue Os Candangos
  • Statue Les Guerriers (Os Guerreiros) : aussi appelée Les Candangos elle a été réalisée par Bruno Giorgi et représente les constructeurs de Brasilia, appelés Candangos. Elle fait face au palais présidentiel.
Statue La Justice
  • Statue La Justice (A Justiça) réalisée par Alfredo Ceschiatti, elle est placée devant le Tribunal Suprême Fédéral.
Monument Israel Pinheiro
  • Monument Israel Pinheiro rendant hommage à l'ingénieur en chef durant la construction de la ville et premier gouverneur du District fédéral. C'est un parallélépipède rectangle recouvert de plaques de marbre blanc avec une ouverture accueillant un portrait en bronze de l'homme politique.
Monument UNESCO
  • Office de tourisme : situé du côté est de l'esplanade, c'est une salle semi-enterrée au toit de béton blanc et aux murs en verre destinée à l'information aux touristes. L'office est actuellement (2010) inactif et vide en attente de restauration.

Côté est de la place[modifier | modifier le code]

Drapeau du Brésil
  • Drapeau national : projet conçu par l'architecte Sérgio Bernardes, c'est le plus grand drapeau du pays avec 286 m² de superficie. Il culmine à 100 m de hauteur, symboliquement au-dessus de chacun des édifices des trois pouvoirs qui bordent la place, au sommet d'un mât formé par un faisceau conique de 24 tubes métalliques représentant le nombre d'unités fédérales au moment de son inauguration en 1972. Son remplacement chaque premier dimanche du mois donne lieu à une cérémonie officielle[8].
Le Panthéon de la Patrie à droite et la Flamme Éternelle à gauche
  • Panthéon de la Patrie et de la Liberté (Panteão da Pátria e da Liberdade[9]) et Flamme Éternelle de la Patrie (Pira da Pátria) : musée rendant hommage aux héros et hommes illustres du Brésil, il ne contient aucun corps. Comme beaucoup d'autres monuments de la place, le panthéon et le monument adjacent sont recouverts de plaques de marbre blanc, et comme divers autres bâtiments bordant l'Eixo monumental ils font l'objet en 2010 d'une rénovation et sont fermés au public.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ou le cockpit d'un avion suivant les versions.
  2. D'autres bâtiments (les Annexes) font partie du Congrès mais ne sont pas placés aux abords directs de la Place des Trois Pouvoirs.
  3. (pt) Site officiel
  4. (pt) Site officiel
  5. (pt) Brasiliatur
  6. Données issues de diverses plaques informatives placées à proximité ou dans le musée.
  7. Donnée issue de la plaque de bronze placée sur la sculpture.
  8. Données issues de la plaque informative placée à proximité du mât.
  9. (pt) Site officiel

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (pt) Vue panoramique 360º de la place sur GuiaBSB
  • Vue satellite avec descriptions sur Wikimapia