Petzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Petzi
Série
Image illustrative de l'article Petzi

Scénario Carla Hansen
Dessin Vilhelm Hansen
Genre(s) Aventures

Personnages principaux Petzi
Pingo
Riki
L'Amiral
Petit Canard
Les petits

Pays Drapeau du Danemark Danemark
Langue originale Danois
Éditeur Drapeau du Danemark Carlsen (1952-2007)

Drapeau de la Belgique Casterman (1958-)

Première publication 1951
Nb. d’albums 37 (édition originale
chez Carlsen)

32 (1re édition chez
Casterman)
26 (2e édition chez
Casterman)

Petzi (en danois : Rasmus Klump) est une série animalière danoise de bande dessinée pour enfants créée en 1951 par Vilhelm Hansen (dessin) et sa femme Carla (scénario), et mettant en scène de manière humoristique les voyages en bateau de l'ourson Petzi et ses amis. À ce jour, la série a été traduite dans une dizaine de langues[1]. C'est un grand classique du genre au Danemark.

Genèse[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1940, le PIB (Presse-Illustrations-Bureau, ou bureau des illustrations de presse) avait un certain succès auprès des journaux avec la série Strutsen Rasmus (« L'autruche Erasme », « Rasmus » provenant de « Erasmus ») qu'elle leur vendait. Dessinée par Jørgen Clevin, la série racontait les aventures humoristiques de l'autruche du même nom en Afrique. Lorsque celle-ci s'arrêta, le PIB demanda à Vilhelm et Carla Hansen qui avaient déjà travaillé pour eux de leur proposer une nouvelle série, avec la seule condition qu'elle devait avoir « Rasmus » dans le titre. Les Hansen proposèrent d'abord une tortue prénommée Rasmus, mais tandis que le PIB appréciait l'idée, ils n’aimaient pas le fait d'avoir un personnage principal qui soit petit et lent. Les Hansen proposèrent alors un ourson qui fut accepté ; ils demandèrent néanmoins de garder leur tortue, qui deviendra le petit « Pildskadden » (« Caroline » en v.f.). Cet ourson fut d'abord appelé Bjørnen Rasmus (« l'ours Rasmus »). Carla Hansen trouvait le nom trop agressif pour une série pour enfants, et estimait que l'ourson méritait d'avoir un vrai nom de famille. Rasmus Klump (« Erasme Bosse ») fut alors choisi, « Klump » étant le nom d'un Golden Retriever vivant dans l'appartement situé sous celui des Hansen à Copenhague[2].

Publication[modifier | modifier le code]

La série Petzi est pré-publiée à partir du 17 novembre 1951 dans le journal danois Berlingske Aftenavis, en tant que petits strips journaliers en noir et blanc. Le premier album est édité chez Carlsen en couleur en 1952. Dès 1965 cependant, les Hansen passent le flambeau à des dessinateurs et auteurs qui se succéderont, comme Jørgen Sonnergaard, Paul Schiøtt, Werner Wejp Olsen et Per Sanderhage, tandis que la série reste créditée au nom des Hansen, qui continuent à superviser la création. La série cesse d'être pré-publiée après le tome 31 sorti en 1981, puis s'arrête en 1985 après 36 albums. En 2005 sort le 37 tome, Rasmus Klump i Kina (Petzi en Chine), une histoire inédite[1],[2],[3].

En 2007, l'éditeur Carlsen ainsi que les droits de la série pour le Danemark sont rachetés par le groupe de médias danois Egmont ; la publication danoise de la série proprement dite est depuis à l'arrêt au Danemark, mais pas à l'étranger[4]. Malgré cela, sont toujours publiés un magazine mensuel (qui a introduit un nouveau personnage, Mille, une oursonne portant une robe et un bonnet de couleur rose), des livres d'histoires pour les tout petits réalisés par divers auteurs (notamment des livres audio et des livres basés sur le style du dessin animé de 1996[5]), des livres de quiz et de cuisine, des CDs de musique et des jeux vidéo. De nombreux produits dérivés sont toujours fabriqués, des applications iOS existent aussi, et un spectacle musical autour de Petzi a lieu d'avril à septembre 2013 aux Jardins de Tivoli à Copenhague[6],[7]. Il existe aussi une chaîne danoise de crêperies nommée Rasmus Klump Familierestaurant[8], qui possède aussi des attractions sur le thème de Petzi.

Mise en page[modifier | modifier le code]

Lorsque les strips pré-publiés danois sont adaptés en albums en 1952, certaines modifications sont faites pour coller à un format livre de 32 pages : certains strips présents dans la prépublication ne sont pas conservés, résultants parfois à des histoires réduites d'environ un quart (par ex. Petzi et son grand bateau), de deux tiers (par ex. Petzi en plongée), ou de quelques cases (par ex. Radio-Petzi). Ces coupes incluent par exemple la première apparition du perroquet. Certaines cases sont aussi agrandies pour occuper la place de quatre cases normales, permettant de rallonger la taille du livre. Les coupes varient d'un pays à l'autre ; les éditions allemandes par exemple ont subi plus de coupes que les éditions francophones[9],[10]. En octobre 2013 l'éditeur allemand Carlsen a publié la premier tome de la première intégrale de la série a avoir été réalisé, qui réincorpore la totalité des trips manquants dans des histories recompilées et dans le noir et blanc d'origine[11].

Une des particularités de la narration des éditions originales et premières éditions étrangères de Petzi est que les dialogues, au lieu d'être dans des phylactères, sont placés sous les illustrations (la version française, première série, inclut en plus en médaillon l'effigie du personnage prenant la parole — ce n'est repris dans aucune autre version, toutes langues confondues). C'était monnaie courante à l'époque, comme par exemple dans les séries américaines Flash Gordon de Alex Raymond, Prince Vaillant de Harold Foster, ou encore Tarzan de Burne Hogarth. Lorsque la série cesse d'être pré-publiée en 1981, les Hansen proposent d'abandonner cette méthode pour passer aux phylactères traditionnelles pour le tome 32 de la série originale, Petzi rencontre Tic-Tac (tome 30 dans la première série francophone). En outre, à partir de ce tome les albums rassemblent des gags et histoires courtes d'une demi à plusieurs pages plutôt qu'une seule histoire complète[1].

Histoire et personnages[modifier | modifier le code]

Les histoires de Petzi correspondent fort à des jeux d'enfants, expliquant le succès initial auprès d'eux : construction et bricolage aisé de choses a priori complexes, et aventures invraisemblables finissant toujours bien.

À bord du bateau le Mary (en v.o. « Det gode skib Mary », litt. « Le bon navire Mary »), Petzi et ses amis parcourent un monde rassurant peuplé uniquement d'animaux tous gentils, mais où les surprises et les rencontres exotiques sont très nombreuses, et où la satisfaction des personnages se marque systématiquement en mangeant des piles de crêpes ou du riz au chocolat. Les personnages sont très bricoleurs et peuvent construire quasiment tout, et peuvent être autant très naïfs qu’extrêmement pragmatiques face à telle ou telle situation[12].

Le Mary et son équipage[modifier | modifier le code]

Au début du premier tome, Petzi et son grand bateau, Petzi et Pingo trouvent un vieux gouvernail, mais ne savent pas à quoi il sert. Riki leur apprend son utilité, leur donnant l'idée de construire un bateau. L'équipe construit alors un petit bateau de type remorqueur / chalutier, basé sur un dessin réalisé par Petzi, lui-même basé sur un bateau vu à l'horizon. Ils le construisent en réutilisant des roues en bois pour la forme de la coque, de vieilles planches pour la coque et deux tonneaux pour les cheminées. C'est Petzi qui choisit le nom, d'après le prénom de sa mère, et le peint sur la coque. Il est principalement rouge, le gouvernail est sur le pont, et la cabine contient des lits superposés, un poêle, une table, des chaises, le fauteuil à bascule de l'Amiral, le dessin original du Mary et des photos de Petzi, Pingo et Riki étant bébé. À partir de Petzi chez les animaux de la lune sont aussi accrochés derrière le bateau les deux petits bateaux de Petit Canard. Au début de Petzi dans l'île de Robinson, l'équipage essuie un naufrage, détruisant le Mary ; le gouvernail est un des rares éléments pouvant être récupérés. Conservant son nom, il est reconstruit avec les matériaux du coin, et se retrouve avec une seule cheminée, faite à partir d'un tronc d'arbre. Il est principalement noir, et le gouvernail est placé sur le toit de la cabine.

L'équipage du Mary :

Petzi[modifier | modifier le code]

Capitaine du Mary, l'ourson Petzi (Rasmus Klump en v.o.) est vêtu d'une salopette rouge à pois blancs et d'un bonnet bleu. On rencontre son petit frère (dans Petzi et son petit frère), sa mère Mary (dans Petzi aux pyramides, Petzi et son petit frère, Petzi chez les pingouins, Petzi part en mer, Petzi rencontre Tic-Tac), ainsi que son grand-père (dans Petzi chez son grand-père, Radio-Petzi). Il sera traduit par « Nounou » au début de sa première pré-publication dans La Nouvelle République du Centre-Ouest[12],[13].

Pingo[modifier | modifier le code]

Un manchot (aussi Pingo en v.o.), Pingo est pourvu d'un nœud papillon blanc. On rencontre ses cousins et son grand-père dans Petzi chez les pingouins. Il se fait souvent cogner avec des objets de manière burlesque.

Riki[modifier | modifier le code]

Un pélican (Pelle en v.o. provenant de pelikan, « pélican » en danois) qui dispose d'un sorte de bec sans fond où on peut trouver tout ce dont on a besoin, principalement des outils. Il sera traduit par « Pelli » puis « Petzi » au début de sa première pré-publication dans La Nouvelle République du Centre-Ouest[12],[13].

L'Amiral[modifier | modifier le code]

Un phoque, l'Amiral (Skæg [« barbe »] en v.o.) est un marin à la retraite qui fume la pipe et a les mains dans les poches constamment, a une ancre tatouée sur le torse, un pantalon bleu, un béret, et des bottes à partir de Petzi alpiniste. Il passe un certain temps à dormir (souvent dans son fauteuil à bascule) et se réveille souvent juste pour manger. Le plus âgé du groupe (le seul clairement identifié comme un adulte), il raconte parfois ses expériences passées. Il intervient peu dans le récit et peut être absent durant la majorité d'une histoire. On rencontre son cousin dans Petzi au pôle Nord ; il est identique en tous points, hormis une pipe de forme différente et une hélice tatouée à la place de l'ancre. Dans certains pays et éditions, la pipe de l'Amiral a été censurée.

Petit Canard[modifier | modifier le code]

En fait une autruche, le Petit Canard (Knalle en v.o.) est introduit dans Petzi dans l'île de Robinson. Il mange tout ce qu'il trouve avec sa pelle à poussière donnée par Riki et possède un sac à pharmacie qu'il reçoit dans Petzi et la course de bateaux. Dans l'album qui suit, Petzi chez les animaux de la lune, il rattrape le Mary pour les accompagner dans leurs voyages. Ses deux petits bateaux sont alors attachés derrière le Mary. Il quitte la série dans Petzi au château, pour procurer des soins aux habitants du royaume.

Les petits[modifier | modifier le code]

L'équipage compte aussi des personnages secondaires, dits « les petits » (Gavstrikkerne en v.o., pluriel défini de gavstrik, un terme affectueux utilisé pour dénommer un enfant ou un petit animal). Ils interviennent rarement dans le récit et ont très peu de dialogues, se contentant de se livrer à diverses activités humoristiques parallèles telles que des jeux, des sports ou de la cuisine, ainsi que tricher aux cartes avec d'autres personnages secondaires. À terre, ils voyagent souvent dans le bec de Riki. À titre de comparaison, le chat, la souris et le crâne jouent un rôle similaire dans la bande dessinée Léonard. Il s'agit, par ordre d'apparition, de :

Caroline[modifier | modifier le code]

Une petite tortue terrestre (Pildskadden en v.o., jeu de mot sur skildpadde, « tortue » en danois) apparaissant dès Petzi découvre un trésor, c'est la seule à participer parfois directement au récit (en français les dialogues ont toujours du sens, tandis qu'en v.o. elle se contente plus souvent d'onomatopées). Elle remplace aussi souvent ses amis à la barre du Mary. Son ventre et sa tête étaient à l'origine de couleur jaune avec le reste de son corps vert ; elle finit par être entièrement verte. Malgré la traduction « Caroline », nom couramment utilisé en français pour les tortues domestiques, c'est un mâle.

Jabiduttilikki[modifier | modifier le code]

Une grenouille (Jabiduttiperslikkenberg en v.o.) apparaissant dans Petzi découvre un trésor, lorsque Caroline s'occupe soudain de ce qui semble être un bébé dans un landau. Son nom étant trop compliqué (elle se présente elle-même, dans sa seule réplique), Riki choisit « Rainette » (Frømand [« homme-grenouille »] en v.o.) à la place. Comme Caroline, c'est aussi un mâle, malgré son nom français à connotation féminine. Elle quitte la série dans Petzi en plongée, où elle rencontre une femelle grenouille et est remplacée par le perroquet qui apparait juste avant. Son pantalon était à l'origine de couleur rouge avec le reste de son corps vert ; elle finit par être entièrement verte.

La petite souris[modifier | modifier le code]

Cette petite souris noire (Musse [« souris »] en v.o.) apparaît dans Petzi aux pyramides puis quitte la série dans Petzi dans l'île aux tortues où elle fonde une famille.

Le perroquet[modifier | modifier le code]

Une femelle, ce perroquet rose (Gøjen ou Gøjer en v.o., provenant de papegøje, « perroquet » en danois) apparait dans Petzi en plongée, où elle remplacera Rainette comme compagnon de Caroline. Apparaissant subitement dans un landau comme Rainette, elle arrive en fait sur le bateau sous la forme d'un œuf pondu par un perroquet dont Caroline et Rainette vont s'occuper. Ce passage se déroulant sur 6 cases était présent dans la prépublication et a été omis dans les versions publiées, toutes langues confondues[10]. À terre, elle se tient souvent sur le chapeau de l'Amiral. Seules ses ailes et sa queue ont des plumes, le reste de son corps est nu.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Petzi a aussi été adapté en dessin animé. Tout d'abord, une version danoise de 13 épisodes est commandée dans les années 1960 ; seuls 3 épisodes sont réalisés. Une série danoise de 13 épisodes sort à nouveau, cette fois en 1984. Une version tchèque est diffusée en 1972 et doublée en français. Une série animée allemande de 52 épisodes, Petzi und seine Freunde (Petzi et ses amis), est diffusée de 1996 à 1998[2],[1].

Hommages[modifier | modifier le code]

Pour les 50 ans de Petzi en 2002, le Danemark a fait imprimer le 16 janvier 2002 un timbre à son effigie (ainsi qu'à d'autres personnages de BD danoises), d'une valeur de 4 DKKs[1],[14].

Petzi a aussi donné son nom à une récompense, le Rasmus Klump Prisen. Elle est donnée chaque année a toute personne ou organisme qui incarne la philosophie de la série Petzi à travers son travail, c'est-à-dire l'amitié, la fidélité et donner l'exemple aux Danois. La récompense consiste en un dessin original de Petzi, ainsi qu'une statuette de Pingo et 25 000 ou 50 000 DKKs. Habituellement, la personne bénéficiant de la récompense la transmet à une association caritative de son choix. La récompense fut décernée la première fois en 1998 au prince Frederik de Danemark, surnommé « Pingo » par ses amis. Le footballeur danois Michael Laudrup compte aussi parmi les récompensés[15],[2].

Petzi à travers le monde[modifier | modifier le code]

Rasmus Klump est publiée sous divers noms à travers le monde[1]:

  • Allemand : Petzi (créé par les Allemands, c'est le nom utilisé le plus souvent)
  • Anglais : Bruin ; Barnaby Bear ; Bundle
  • Espagnol : Pechi
  • Féroïen: Rasmus Tøppur
  • Finnois : Rasmus Nalle
  • Français : Petzi
  • Islandais : Rasmus Klumpur
  • Italien : Petzi
  • Néerlandais : Pol
  • Norvégien : Bamse Bjørn, Rasmus Klump
  • Portugais : Petzi
  • Suédois : Rasmus Nalle

Listes des albums[modifier | modifier le code]

Série originale danoise (1952 - 2007)[modifier | modifier le code]

Petzi a été édité chez Carlsen de 1952 à 2007, date de rachat de la série par Egmont. À l'origine, les éditions originales étaient au format dit « à l'italienne » (du 1 au 16). La série a ensuite été republiée au format standard avec parfois de nouvelles couvertures, des changements au niveau du texte (parfois entièrement réécrit), et un changement de l'ordre des tomes 3 à 16 ; cependant jusqu'au tome 31 ni la numérotation des tomes à l'italienne ni celle des formats standard ne correspondent à l'ordre chronologique de prépublication. Les formats standard comportent deux éditions, la première édition reprenant les dessins des éditions à l'italienne souvent conservés pour les couvertures francophones, la deuxième bénéficiant souvent de nouveaux dessins[16],[1].

Série principale[modifier | modifier le code]

La numérotation qui suit est celle du format standard.

  1. Rasmus Klump bygger skib (1952) (littéralement Petzi construit un bateau, traduit par Petzi et son grand bateau)
  2. Rasmus Klump møder Ursula (1953) (littéralement Petzi et mère Ursule, traduit par Petzi et la baleine)
  3. Rasmus Klump træffer mutter Ansjos (1954) (littéralement Petzi emmène maman Anchois, traduit par Petzi et le gros poisson)
  4. Rasmus Klump i Syvsoverland (1956) (littéralement Petzi au pays des dormeurs, traduit par Petzi au pays du sommeil)
  5. Rasmus Klump i pyramiderne (1954) (littéralement Petzi aux pyramides, traduction identique)
  6. Rasmus Klump på Skildpaddeøen (1956) (littéralement Petzi dans l'île aux tortues, traduction identique)
  7. Rasmus Klump på Nordpolen (1955) (littéralement Petzi au pôle Nord, traduction identique)
  8. Rasmus Klump som bjergbestiger (1957) (littéralement Petzi alpiniste, traduction identique)
  9. Rasmus Klump på landet (1958) (littéralement Petzi à la campagne, traduit par Petzi fermier)
  10. Rasmus Klump høster (1959) (littéralement La moisson de Petzi, traduit par Petzi fait la moisson)
  11. Rasmus Klump jorden rundt (1960) (littéralement Petzi autour du monde, traduit par Petzi fait le tour du monde)
  12. Rasmus Klump som dykker (1962) (littéralement Petzi plongeur, traduit par Petzi en plongée)
  13. Rasmus Klump på Robinson Crusoe's ø (1962) (littéralement Petzi sur l'île de Robinson Crusoé, traduit par Petzi dans/sur l'île de Robinson)
  14. Rasmus Klump i Pingonesien (1963) (littéralement Petzi au pays des pingouins, traduit par Petzi chez les pingouins)
  15. Rasmus Klump på jagt efter en Møjsengøjser (1964) (littéralement Petzi à la recherche du Møjsengøjser, traduit par Petzi et le détective)
  16. Rasmus Klump på skattejagt (1954) (littéralement Le trésor de Petzi, traduit par Petzi découvre un trésor)
  17. Rasmus Klump bliver konge (1965) (littéralement Petzi est roi, traduit par Petzi devient roi)
  18. Rasmus Klump sjov på slottet (1966) (littéralement Petzi s'amuse au château, traduit par Petzi au château)
  19. Rasmus Klump i Aladdins hule (1968) (littéralement Petzi dans la grotte d'Aladin, traduit par Petzi dans la caverne enchantée)
  20. Rasmus Klump i undervandsbåd (1969) (littéralement Petzi en sous-marin, traduit par Petzi et le sous-marin)
  21. Rasmus Klump og Futkarl (1970) (littéralement Petzi et Futkarl, traduit par Petzi et la locomotive)
  22. Rasmus Klump og hans lillebror (1971) (littéralement Petzi et son petit frère, traduction identique)
  23. Rasmus Klump i Fortidsland (1972) (littéralement Petzi au pays du passé, traduit par Petzi chez/et les animaux de lune)
  24. Rasmus Klump kapsejlads i Fortidsland (1972) (littéralement La course de Petzi au pays du passé, traduit par Petzi et la course de bateaux)
  25. Rasmus Klump i troldeskoven (1974) (littéralement Petzi dans la forêt enchantée, traduit par Petzi et les lutins / Petzi dans la forêt enchantée)
  26. Rasmus Klump i høj sø (1975) (littéralement Petzi en mer houleuse, traduit par Petzi part en mer)
  27. Rasmus Klump blandt hattesvingere (1976) (littéralement Petzi parmi les chapeaux vieillots, traduit par Petzi au pays des chapeaux)
  28. Rasmus Klump til fødselsdagssjov (1977) (littéralement Petzi à la fête d'anniversaire, traduit par Petzi monte en ballon / Petzi et ses amis)
  29. Rasmus Klump på flodtur (1970) (littéralement Petzi sur la rivière, traduction identique)
  30. Rasmus Klump får brev fra bedstefar (1979) (littéralement Petzi reçoit une lettre de grand-père, traduit par Petzi chez son grand-père)
  31. Rasmus Klump bygger radiostation (1980) (littéralement Petzi construit une station de radio, traduit par Radio-Petzi)
  32. Rasmus Klump møder Tik-Tak og andre venner (1981) (littéralement Petzi rencontre Tic-Tac et d'autres amis, traduit par Petzi rencontre Tic-Tac)
  33. Rasmus Klump i vanskeligheder (1982) (littéralement Petzi a des ennuis, traduit par Les bonnes idées de Petzi)
  34. Rasmus Klump klarer en rævestreg (1983) (littéralement Petzi piège / se fait un renard, traduit par Petzi et l'amateur de crêpes)
  35. Rasmus Klump har fart på (1984) (littéralement Petzi est rapide, non traduit)
  36. Rasmus Klump i spøgelseshuset (1985) (littéralement Petzi dans la maison hantée, non traduit)
  37. Rasmus Klump i Kina (2005) (littéralement Petzi en Chine, traduction identique, inédit)

Hors-série[modifier | modifier le code]

L'édition originale inclut plusieurs hors-série non inclus dans la numérotation principale, souvent publiés pour Noël[17],[2].

  • Rasmus Klump holder jul (1970) (littéralement Petzi prépare Noël, non traduit)
  • Året rundt med Rasmus Klump (1972) (littéralement Toute l'année avec Petzi, non traduit)
  • Rasmus Klump henter juletræ (1983) (littéralement Petzi coupe un arbre de Noël, non traduit)
  • Jul med Rasmus Klump (1991) (littéralement Noël avec Petzi, non traduit)
  • Rasmus Klump redder prinsesse Nanna (2001) (littéralement Petzi sauve la princesse Nanna, par Per Sanderhage, non traduit)
  • Rasmus Klump laver en film (2002) (littéralement Petzi tourne un film, par Per Sanderhage, non traduit)
  • Rasmus Klump og pandekageskibet (2002) (littéralement Petzi et le bateau aux crêpes, par Per Sanderhage, non traduit)
  • Rasmus Klump som brandmand (2003) (littéralement Petzi pompier, par Per Sanderhage, non traduit)
  • Rasmus Klump og juletræet (2003) (littéralement Petzi et l'arbre de Noël, par Per Sanderhage, non traduit)
  • Rasmus Klump og drageungen (2003) (littéralement Petzi et le bébé dragon, par Per Sanderhage, non traduit)
  • Rasmus Klump i pandekageland (2004) (littéralement Petzi au pays des crêpes, par Per Sanderhage, non traduit)
  • Rasmus Klump og den røde bil (2004) (littéralement Petzi et la voiture rouge, par Per Sanderhage, non traduit)
  • Rasmus Klump besøger muldvarperne (2005) (littéralement Petzi rend visite aux taupes, par Per Sanderhage, non traduit)
  • Rasmus Klump og påskeharen (2006) (littéralement Petzi et le lapin de Pâques, par Per Sanderhage, non traduit)
  • Rasmus Klump i hopla (2007) (littéralement Hop-là Petzi, par Per Sanderhage, non traduit)
  • Rasmus Klump har fødselsdag (2012) (littéralement Petzi fête son anniversaire, non traduit)

Livres audio[modifier | modifier le code]

Ces petits livres audio sont publiés depuis 2011.

  • Rasmus Klump på kageøen (2011) (littéralement Petzi et le gâteau, non traduit)
  • Rasmus Klump i Tivoli (2011) (littéralement Petzi à Tivoli, non traduit)
  • Rasmus Klump og den rullende seng (2012) (littéralement Petzi et le lit roulant, non traduit)
  • Rasmus Klump og det glemte tog (2012) (littéralement Petzi et le train oublié, non traduit)
  • Rasmus Klump & Pilskadden på eventyr (2012) (littéralement Petzi et Caroline qui part à l'aventure, non traduit)
  • Rasmus Klump og Gemmedyrene (2012) (littéralement Petzi vient en aide aux animaux, non traduit)
  • Rasmus Klump - Skæg og Havfruen (2012) (littéralement L'Amiral et la sirène, non traduit)
  • Rasmus Klump holder høns (2012) (littéralement Petzi s'occupe des poules, non traduit)
  • Rasmus Klump of damptromlen (2012) (littéralement Petzi et le rouleau compresseur, provenant de Rasmus Klump klarer en rævestreg ou Petzi et l'amateur de crêpes)
  • Rasmus Klump hjælper Pips (2012) (littéralement Petzi aide Pips, non traduit)
  • Rasmus Klump som brandmand (2012) (littéralement Petzi pompier, non traduit ; édité pour la première fois en livre normal en 2003)

Éditions francophones[modifier | modifier le code]

Le nom "Petzi", choisi par l'éditeur allemand, est dérivé de « Meister Petz », nom de l'ours Brun (ou Bruno ou Bruin), dans la version allemande du Roman de Renart.

Petzi apparait pour la première fois sur le marché francophone le 2 octobre 1952 dans les pages « Jeunes » du jeudi du journal français La Nouvelle République du Centre-Ouest, en tant que Les Aventures de Nounou, Pingo et Pelli, titre choisi par la rédaction, et avec les strips originaux noir et blanc adaptés en pleine page. « Nounou » est dérivé du nom du journal, « Pingo » et « Pelli » sont basés sur les espèces de Pingo et Rikki. En 1955, la série est renommée Les Aventures de Nounou, Pingo et Petzi, le pélican prenant par erreur le nom allemand de l'ourson. 1956 voit apparaître les noms définitifs avec le titre Les Aventures de Petzi, Pingo et Kiki ; la prépublication dans La Nouvelle République cesse la même année, pour reprendre dans les années 1960 dans le magazine français Le Petit Écho de la Mode et le magazine belge Samedi-Jeunesse[12],[18],[19],[13].

Première série francophone (1958 - 1984)[modifier | modifier le code]

Les albums francophones Petzi, de 32 pages chacun, en couleur et à couverture brochée (souple), sont publiés par l'éditeur belge Casterman à partir de 1958, avec des différences assez importantes d'ordre des premiers tomes (créant des incohérences entre les histoires), et les couvertures reprenant parfois les dessins des éditions danoises « à l'italienne » (car parfois changés dans les versions danoises ultérieures), et recouvrant la totalité de la couverture. Après un premier design de couverture changé à partir du tome 7 (dit « étoilé » car décoré par des étoiles et lunes de différentes couleurs)[20], cette « première série » a été éditée jusqu'en 1985, année de l'arrêt de la série originale. Tous les tomes n'avaient pas été encore traduits en français, s'arrêtant à 34 tomes en français sur les 36 en danois (certains pays comptent cependant les deux derniers tomes manquants). Ils peuvent toujours être trouvés en occasion, à des prix assez bas pour les premiers, et assez élevés pour les derniers[12],[21]. Casterman s'occupe aussi de la version néerlandophone de Petzi (traduit par Pol), qui est identique à la version francophone tant au niveau du design que l'ordre des tomes, si tant est qu'elle contient le tome 33.

En 1977, deux hors-série de 64 pages chacun à couverture cartonnée sont aussi édités pour le marché français qui était réticent à la commercialisation d'albums brochés, le format dans lequel Petzi a toujours été publié. Ils contiennent chacun deux tomes en un, chaque fois un tome inédit dans la série principale et un tome déjà sorti. Le premier tome est Petzi au château (tome 18 dans la série originale) / Petzi aux pyramides (le tome 5), le second tome est Petzi et le gros poisson (tome 3 dans la série originale) / Petzi devient roi (le tome 15). Cela n'a pas fonctionné car le prix était trop élevé par rapport à celui des albums brochés habituels. Ces deux tomes resteront inédits dans la série principale, et se retrouvent à nouveau dans la version néerlandophone[22].

La période de la première série voit aussi la sortie de 10 petits albums publicitaires offerts par le chocolat Cadbury[12],[21], ainsi que des albums de coloriage à partir de 1976[23].

  1. Petzi et son grand bateau (1958) (ISBN 9782203301016)
  2. Petzi et la baleine (1958) (ISBN 9782203301023)
  3. Petzi découvre un trésor (1958) (ISBN 9782203301030)
  4. Petzi au pays du sommeil (1958) (ISBN 9782203301047)
  5. Petzi aux pyramides (1959) (ISBN 9782203301054)
  6. Petzi dans l'île aux tortues (1959) (ISBN 9782203301061)
  7. Petzi alpiniste (1960) (ISBN 9782203301078)
  8. Petzi fermier (1967) (ISBN 9782203301085)
  9. Petzi fait le tour du monde (1966) (ISBN 9782203301092)
  10. Petzi en plongée (1962) (ISBN 9782203301108)
  11. Petzi dans l'île de Robinson (1963) (ISBN 9782203301115)
  12. Petzi au pôle Nord (1963) (ISBN 9782203301122)
  13. Petzi et le détective (1965) (ISBN 9782203301139)
  14. Petzi chez les pingouins (1967) (ISBN 9782203301146)
  15. Petzi devient roi (1967) (ISBN 9782203301153)
  16. Petzi fait la moisson (1968) (ISBN 9782203301160)
  17. Petzi dans la caverne enchantée (1969) (ISBN 9782203301177)
  18. Petzi et le sous-marin (1969) (ISBN 9782203301184)
  19. Petzi et la locomotive (1970) (ISBN 9782203301191)
  20. Petzi et son petit frère (1972) (ISBN 9782203301207)
  21. Petzi chez les animaux de lune (1973) (ISBN 9782203301214)
  22. Petzi et la course de bateaux (1974) (ISBN 9782203301221)
  23. Petzi et les lutins (1975) (ISBN 9782203301238)
  24. Petzi part en mer (1976) (ISBN 9782203325425)
  25. Petzi au pays des chapeaux (1977) (ISBN 9782203301252)
  26. Petzi monte en ballon (1977) (ISBN 9782203301269)
  27. Petzi sur la rivière (1977) (ISBN 9782203301276)
  28. Petzi chez son grand-père (1978) (ISBN 9782203301283)
  29. Radio-Petzi (1978) (ISBN 9782203301290)
  30. Petzi rencontre Tic-Tac (1979) (ISBN 9782203301306)
  31. Les bonnes idées de Petzi (1979) (ISBN 9782203301313)
  32. Petzi et l'amateur de crêpes (1984) (ISBN 9782203301320)
Hors-série 1 : Petzi au château (1977) (ISBN 9782203302013)
Hors-série 2 : Petzi et le gros poisson (1977) (ISBN 9782203302020)

Seconde série francophone (1985 - 2009)[modifier | modifier le code]

1985 marque aussi la refonte des éditions francophones en la « seconde série » par Casterman (qui verra de nouveaux tomes jusqu'en 1990), toujours à couverture brochée, avec les dessins de couverture cette fois sur un fond blanc et avec un nouveau logo, se basant sur la refonte effectuée sur les versions allemandes de Petzi par la branche allemande de Carlsen, l'éditeur de l'époque (autant pour la mise en page, le contenu ou les nouveaux titres), qui s'est basée sur les strips originaux plutôt que de la première publication[24], ce qui donne lieu à la réinclusion de nombreuses images pré-publiées omises de la première série[9] L'ordre est à nouveau modifié par Carlsen, pour être cette fois identique à la prépublication danoise d’origine, permettant une lecture chronologique plus logique (mais seulement jusqu'au tome 22). À nouveau, la version néerlandophone se colle en tous points à cette refonte.

Cependant, certains albums sont divisés en deux et renommés, et l'aspect même des albums est entièrement refondu, incluant un recadrage et agrandissement des images, remises en couleur et réagencées, ainsi que l'inclusion des textes sous formes de phylactères (imitant les derniers tomes de la série originale), cachant parfois les têtes des personnages. Certaines parties sont aussi parfois omises, au détriment de la cohérence et compréhension du récit[12],[25]. Cette refonte de Carlsen a aussi été appliquée aux autres versions étrangères, notamment celle en portugais[26].

Cette seconde série est repackagée en 2005, qui voit le design général des couvertures modifié (notamment les polices de texte ou le logo de Casterman), et l'inclusion de 6 tomes supplémentaires, non publiés à l'origine dans cette seconde série, et reformattés de la même manière que les tomes précédents (le dernier tome est sorti en 2009), avec cette fois de manière numérique, diminuant grandement la qualité du dessin qui apparait fort pixelisé. C'est cette « seconde série » qu'on trouve en neuf dans le commerce aujourd'hui[Quand ?][12],[27],[28].

  1. Petzi construit son bateau (1985) (ISBN 9782203325302)
  2. Petzi lève l'ancre (1985) (ISBN 9782203325371)
  3. Petzi et la baleine (1985) (ISBN 9782203325319)
  4. Petzi et le gros poisson (1985) (ISBN 9782203392670)
  5. Petzi découvre un trésor (1985) (ISBN 9782203325326)
  6. Petzi au pays du sommeil (1986) (ISBN 9782203016514)
  7. Petzi aux pyramides (1986) (ISBN 9782203325074)
  8. Petzi dans l'île aux tortues (1986) (ISBN 9782203005525)
  9. Petzi en plongée (1987) (ISBN 9782203325333)
  10. Petzi en voyage (1987) (ISBN 9782203005495)
  11. Petzi au pôle Nord (1987) (ISBN 9782203325340)
  12. Petzi dans la forêt enchantée (1987) (ISBN 9782203005518)
  13. Petzi et son petit frère (1988) (ISBN 9782203325357)
  14. Petzi alpiniste (1988) (ISBN 9782203010765)
  15. Petzi et le détective (1988) (ISBN 9782203010772)
  16. Petzi et la locomotive (1988) (ISBN 9782203011540)
  17. Petzi fermier (1989) (ISBN 9782203325395)
  18. Petzi fait la moisson (1989) (ISBN 9782203325180)
  19. Petzi chez les pingouins (1989) (ISBN 9782203325197)
  20. Petzi part en mer (1990) (ISBN 9782203325425)
  21. Petzi sur l'île de Robinson (2005) (ISBN 9782203325210)
  22. Petzi et les animaux de lune (2005) (ISBN 9782203325364)
  23. Petzi en Chine (2006) (inédit des Hansen sorti au Danemark en 2005) (ISBN 9782203325234)
  24. Petzi et ses amis (2008) (ISBN 9782203325241)
  25. Petzi et les machines volantes (2007) (basé sur des histoires plus récentes de Per Sanderhage) (ISBN 9782203009745)
  26. Petzi toujours prêt ! (2009) (basé sur des histoires plus récentes de Per Sanderhage) (ISBN 9782203022195)

Par ordre chronologique[modifier | modifier le code]

Ce qui suit est la première série francophone remise par ordre chronologique de prépublication danoise, c'est-à-dire l'ordre dans lequel les livres doivent être lus[16]. Chaque voyage est séparé par un retour à domicile ou un événement marquant, comme la destruction du Mary.

Premier voyage
  • Petzi et son grand bateau
  • Petzi et la baleine
  • Petzi et le gros poisson
  • Petzi découvre un trésor
  • Petzi au pays du sommeil
Second voyage
  • Petzi aux pyramides
  • Petzi dans l'île aux tortues
  • Petzi en plongée
  • Petzi au pôle Nord
  • Petzi et les lutins
  • Petzi et son petit frère
Troisième voyage
  • Petzi alpiniste
  • Petzi et le détective
  • Petzi et la locomotive
  • Petzi fermier
  • Petzi fait la moisson
  • Petzi chez les pingouins
Quatrième voyage : destruction du Mary et construction du Mary II
  • Petzi part en mer
  • Petzi dans l'île de Robinson
  • Petzi chez les animaux de lune
  • Petzi et la course de bateaux
  • Petzi au pays des chapeaux
Cinquième voyage : sur la rivière
  • Petzi sur la rivière
  • Petzi devient roi
  • Petzi au château
  • Petzi dans la caverne enchantée
  • Petzi et le sous-marin
  • Petzi monte en ballon
Chez le grand-père de Petzi
  • Petzi chez son grand-père
  • Radio-Petzi
Sixième voyage
  • Petzi fait le tour du monde
Histoires courtes à domicile
  • Petzi rencontre Tic-Tac
  • Les bonnes idées de Petzi
  • Petzi et l'amateur de crêpes
  • Petzi est rapide (non traduit)
  • Petzi dans la maison hantée (non traduit)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Rasmus Klump sur ComicWiki
  2. a, b, c, d et e Rasmus Klump sur WeirdSpace
  3. Klumps Forældre sur Den Helt Uofficielle Rasmus Klump Fanside
  4. Disponibilité des Rasmus Klump danois sur divers sites de vente en ligne sur Bogpriser.dk
  5. Petzi ganz anders: Neue Zeichner, neue Bücher sur Petzi-Forschung
  6. Site officiel de Rasmus Klump
  7. Familiemusicalen Rasmus Klump - på eventyr! sur le site officiel des Jardins de Tivoli
  8. Rasmus Klump Familierestaurant
  9. a et b Petzi-Archiv
  10. a et b Puzzlespiel: Kleine Auffälligkeiten und Besonderheiten rund um Petzi sur Petzi-Forschung
  11. Fiche de Petzi Gesamtausgabe, Band 1: Die gesammelten Reiseabenteuer 1951-1955 sur Amazon.de
  12. a, b, c, d, e, f, g et h Cette semaine, retour en enfance et dépaysement garanti avec « Petzi » de Vilhelm et Carla Hansen ! sur BDZoom.com
  13. a, b et c Histoire de la BD dans la Nouvelle République: acte 10 Fêter la Chandeleur avec le Petzi gourmand sur Case Départ
  14. Klump Frimærket sur Den Helt Uofficielle Rasmus Klump Fanside
  15. Rasmus Klump Prisen sur Den Helt Uofficielle Rasmus Klump Fanside
  16. a et b Petzi-Bücher: Die Reihenfolge sur Petzi-Forschung
  17. Album udenfor serien sur ComicWiki
  18. Planche de Petzi dans Le Petit Écho de la Mode, 1962
  19. Numéro de Samedi-Jeunesse contenant Petzi, 1963
  20. Exemple des deux versions de la couverture du tome 6 sur SensCritique
  21. a et b Petzi (Première série) sur BD Gest'
  22. Petzi (Première série) sur SensCritique
  23. Dossier Petzi sur BDtroc.fr
  24. Petzi-Bücher in der erweiterten Fassung sur Petzi-Forschung
  25. Hugues Dayez sur Pure FM, le 14 octobre 2009.
  26. Carla and Vilhelm Hansen, Petzi no Pólo Norte, 1987 sur Flickr
  27. Petzi (Seconde série) sur BD Gest'
  28. Catalogue Petzi sur Casterman.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]