Petit beurre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beurre (homonymie).
Photographie d'un Petit Beurre fabriqué par LU.
Un Petit Beurre LU

Le Petit Beurre ou Véritable Petit Beurre connu également sous ses initiales VPB est une sorte de biscuit sablé nantais dont le plus connu en France est le Petit Beurre de la société LU qui est devenu aujourd'hui un succès à l'échelle mondiale. Ce gâteau sec a été inventé en 1886 par Louis Lefèvre-Utile dans la ville de Nantes en s'inspirant des productions anglaises de l'époque. Mais, le Petit Beurre de LU n'est pas le premier à paraître, aussi LU ne possède pas l'exclusivité de l'appellation[1].

Le substantif petit-beurre est passé dans la langue comme terme générique ; il prend alors un trait d'union et son pluriel petits-beurre est source de fautes d'orthographe. Il est connu dans les pays anglo-saxons sous le nom de French Petit Beurre et en Turquie sous le nom de pötibör.

Le Petit Beurre LU[modifier | modifier le code]

Le Petit Beurre LU a été inventé par Louis Lefèvre-Utile en 1886. Un découpoir de la forme du Petit Beurre date du 8 septembre 1886. Mais Louis Lefèvre ne dépose la marque « Petit Beurre LU » que le 9 avril 1888 au tribunal de commerce de Nantes.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Il mesure 65 mm de long, 54 mm de large et 6,5 mm de hauteur pour un poids unitaire de 8,33 g. La surface du biscuit est lisse et possède 24 poinçons (quatre lignes sur six colonnes) entremêlés de l'inscription « LU PETIT-BEURRE NANTES » sur trois lignes. Les caractères de l'écriture sont destinés à rappeler l'écriture des livres que la grand-mère d'un des créateurs du Petit-Beurre lisait[réf. nécessaire]. La lettre B du Petit-Beurre est située au centre du biscuit. Le biscuit est arrosé de lait avant de passer au four pour obtenir le côté doré à la cuisson[2]. La dorure est uniforme sur l'ensemble de la partie centrale et plus soutenue sur les dents[1].

L'épaisseur de huit biscuits est égale à la largeur, permettant de réaliser un paquet de section carrée. Ainsi, les dimensions du gâteau étaient pensées afin de rationaliser l'emballage, le transport et le stockage (à l'origine boîtes de fer-blanc décorées de dessins faisant sa réclame)[3].

Fabrication[modifier | modifier le code]

Fabriqué dans son usine de La Haie-Fouassière à 20 kilomètres au sud de Nantes, LU produit un peu plus de 9 000 tonnes par an de Véritable Petit Beurre soit environ 1 milliard de biscuits équivalent à 41 millions de paquets de VPB[4].

Décoration[modifier | modifier le code]

Le Petit Beurre LU est découpé avec quatre angles en forme d'oreilles, 14 dents dans la longueur, 10 dents dans la largeur, soit 52 dents au total. Ces nombres peuvent laisser libre cours à une interprétation symbolique : quatre saisons, 52 semaines de l'année, ou même 24 heures de la journée avec les quatre lignes de six poinçons.

Publicité[modifier | modifier le code]

L'un des plus fameux slogans du Petit Beurre : 4 oreilles et 48 dents.

Ingrédients et analyses nutritionnelles[modifier | modifier le code]

Selon le fabricant, le Petit Beurre LU est constitué des ingrédients suivants :

Toujours selon la même source, les apports nutritionnels sont les suivants :

Éléments pour 100 g pour 3 biscuits
Valeur énergétique 450 kcal - 1890 kJ 113 kcal - 473 kJ
Protéines 8 g 2 g
Glucides 77 g 19,2 g
Lipides 12 g 3 g

Autres Petits Beurre[modifier | modifier le code]

Leibniz-Keks

Louis Lefèvre-Utile, lorsqu'il conçoit le Petit-Beurre, fait l'erreur de ne pas déposer la forme. Il est rapidement copié par ses concurrents. Il met alors en place une publicité assez virulente nommant son Petit-Beurre de « Véritable Petit Beurre ». Après de longues années, il parvient à imposer la recette à base de produit de base sans ajouts chimiques, réduisant le nombre de concurrents[5].

D'autres petits beurre sont produits en France comme le « Petit beurre de Lorient au sel de Guérande »[6]. En 1891 à Hanovre en Allemagne, la société Bahlsen commercialise un Butterkeks (biscuit au beurre très ressemblant au Petit Beurre français) appelé Leibniz-Keks en hommage au philosophe et mathématicien Gottfried Wilhelm von Leibniz.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b Patrick Thibault, La Belle Histoire de LU, p. 73.
  2. « Le dorage du petit beurre »
  3. Patrick Lefèvre-Utile, L'Art du biscuit, Éditions Hazan, (ISBN 2-85025-428-2), p. 8.
  4. « Interview de Gérard Philippe, directeur de l'usine LU », L'internaute (consulté le 6 juin 2008).
  5. Patrick Thibault, La Belle Histoire de LU, p. 77.
  6. « Petit Beurre de Lorient », Albert Menès (consulté le 6 janvier 2008)
  7. [vidéo] Chevallier et Laspalès - Le week-end sur YouTube