Paul-Jacques Bonzon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul-Jacques Bonzon

Activités Écrivain
dramaturge
Naissance 31 août 1908
Sainte-Marie-du-Mont, Drapeau de la France France
Décès 24 septembre 1978 (à 70 ans)
Valence, Drapeau de la France France
Langue d'écriture français
Genres Romans pour la jeunesse

Œuvres principales

Les Six Compagnons
La Famille HLM
Diabolo

Paul-Jacques Bonzon (1908-1978) est un écrivain français de romans pour la jeunesse. Plusieurs fois lauré, il est connu principalement pour la série Les Six Compagnons parue chez Hachette dans la collection Bibliothèque verte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul-Jacques Bonzon est né le 31 août 1908 à Sainte-Marie-du-Mont dans le département de la Manche, en Normandie. Fils unique de famille aisée, il est scolarisé à Saint-Lô, Paul-Jacques Bonzon fut élève de l'école normale d'instituteurs de Saint-Lô, promotion 1924-1927. Il fut d'abord nommé en Normandie, dans son département d'origine. En 1935, il épouse une institutrice de la Drôme et obtient sa mutation dans ce département où il fut instituteur et directeur d'école pendant vingt-cinq ans. En poste à Espeluche puis à Chabeuil, il rejoint Saint-Laurent-en-Royans en 1949 et Valence en 1957 où il termine sa carrière en 1961.

Il se consacre alors entièrement à son métier d'écrivain de livres pour enfants ayant rejoint l'Académie drômoise des Lettres, des sciences et des arts, association culturelle qui groupe des écrivains, des savants, des artistes du "Pays drômois".

Son œuvre tranche sur la littérature pour la jeunesse de l'époque par le caractère réaliste et parfois triste de certaines situations : les enfants qu'il met en scène sont confrontés à la misère, au handicap, à l'abandon. Paul-Jacques Bonzon décrit la solidarité qui anime les milieux modestes auxquels ils appartiennent, n'hésitant pas à les insérer dans des contextes historiques marqués comme, Le Jongleur à l'étoile (1948) ou Mon Vercors en feu (1957).

La majorité de ses ouvrages a été publiée à la Librairie Hachette. À ce titre, il se trouve être l'un des romanciers pour la jeunesse les plus représentatifs de cette époque.

Plusieurs de ses ouvrages mettent en scène le Cotentin et plus particulièrement Barneville-Carteret, qu'il nomme d'ailleurs Barneret et Carteville dans ses romans. Les cousins de la série La Famille HLM y prennent leurs vacances. Delph le marin, publié chez Sudel, se déroule à Carteret (Hardinquet, dans le roman) de même que Le Marchand de coquillages, Le Bavalier de la mer ou encore Le Bateau fantôme. L'auteur connaissait bien la région et y venait régulièrement.

Paul-Jacques Bonzon laisse une œuvre dont l'importance se mesure au succès rencontré, notamment par des séries fortement appréciées comme Les Six compagnons, La Famille HLM ou Diabolo, mais pas seulement, car ce serait oublier un autre aspect de l'œuvre, tout aussi significative, de la qualité de l'écrivain. Les ouvrages de Bonzon ont été traduits, adaptés et diffusés dans dix-huit pays, dont la Russie et le Japon. Les premières adaptations connues l'ont été en langue néerlandaise pour les Pays-Bas mais également pour l'Indonésie et l'Afrique du Sud. Il l'est encore aujourd'hui. Par exemple, le roman Les Orphelins de Simitra a été adapté sous forme d'une animation diffusée en 2008, au Japon, sous le nom de Porphy No Nagai Tabi (Le long voyage de Porphyras).

Paul-Jacques Bonzon est aussi connu dans les milieux scolaires. Il publie chez Delagrave, à partir de 1960, une série d'ouvrages de lectures suivies pour l'école dont l'un, La Roulotte du Bonheur, se déroule dans son département d'origine. Il a écrit en collaboration avec M. Pedoja, inspecteur départemental de l'Éducation nationale, un livre de lecture destiné aux enfants des pays francophones : Pompon, petit âne des tropiques.

Paul-Jacques Bonzon décède à Valence le 24 septembre 1978. Après sa mort, les éditions Hachette poursuivront l'œuvre de l'écrivain en publiant de nouveaux titres de la série Les Six Compagnons, mais sous d'autres signatures. Aujourd'hui, un peu moins d'une vingtaine de titres figurent encore au catalogue de l'éditeur, dans la collection Bibliothèque verte, sous une présentation modernisée.

Depuis mars 2010, les aventures des Six Compagnons ont été rééditées dans la collection Bibliothèque rose dans une version modernisée et simplifiée.

Le 12 mars 2011, la ville de Valence a inauguré un square à son nom, en présence de ses enfants, petits-enfants et admirateurs.

Œuvre[modifier | modifier le code]

(listes exhaustive)

Séries[modifier | modifier le code]

  • Les Six Compagnons (38 titres de 1961 à 1978, 11 titres posthumes de 1982 à 1994, et 3 BD posthumes)
  • La Famille HLM (20 titres de 1966 à 1978)
  • Diabolo le petit chat (7 titres de 1974 à 1980)

Romans pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

  • 1947 : Delph le marin
  • 1948 : Le Jongleur à l'étoile
  • 1953 : Du gui pour Christmas (2 versions)
  • 1953 : Mamadi ou le petit roi d'ébène
  • 1955 : Fan-Lo
  • 1955 : Les Orphelins de Simitra
  • 1956 : Le Petit Passeur du lac
  • 1956 : La Ballerine de Majorque
  • 1957 : La Promesse de Primerose
  • 1957 : Le Viking au bracelet d'argent
  • 1957 : La Disparue de Montélimar
  • 1957 : Mon Vercors en feu (2 versions)
  • 1958 : Le Voyageur sans visage
  • 1958 : La Princesse sans nom
  • 1958 : L'Éventail de Séville
  • 1959 : Un secret dans la nuit polaire
  • 1960 : Contes de l'hiver
  • 1960 : La Croix d'or de Santa-Anna
  • 1961 : Loutsi-Chien
  • 1961 : J'irai à Nagasaki
  • 1962 : Tout Fou
  • 1963 : Le Cheval de verre
  • 1965 : Contes de mon chalet
  • 1971 : Soleil de mon Espagne

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1945 : La Nuit du 3 mars
  • 1954 : Camping interdit
  • 1954 : L’Insécurité sociale
  • 1953 : Coquette chambre à louer
  • 1956 : Aux urnes, citoyennes !
  • 1956 : Les Carottes des Champs-Élysées
  • 1956 : Nous les avons vus
  • 1957 : Permis de conduire à tout âge
  • 1957 : Madame a son robot
  • 1957 : Plus on est de fous
  • 1962 : Devant le rideau

Ouvrages scolaires[modifier | modifier le code]

Note : ils ont tous été publiés chez l’éditeur Delagrave.

  • 1960 : La Roulotte du bonheur (CM2)
  • 1962 : Le Chalet du bonheur (CE1, CE2, CM1)
  • 1964 : La Maison aux mille bonheurs[1] (CE1, CE2)
  • 1965 : Le Jardin de Paradis (CP, CE1)
  • 1967 : Le Relais des cigales (CM1, CM2)
  • 1968 : Le Château de Pompon (CP)
  • 1975 : Le Cirque Zigoto (CE1, CE2)
  • 1975 : Pompon à la ville (CP)
  • 1976 : Yani (CM1, CM2)
  • 1978 : Ahmed et Magali (CM1, CM2)
  • 1980 : Pompon le petit âne des tropiques (avec M. Pédoja)

Contes et nouvelles[modifier | modifier le code]

Publiés dans la revue Francs-Jeux et dans le bulletin de l'Académie drômoise.

Prix et Récompenses[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Yves Marion, De la Manche à la Drôme, itinéraire de l'écrivain Paul-Jacques Bonzon, romancier pour la jeunesse, éditions Eurocibles, Marigny (Manche), 2008.
  • Raymond Perrin, Fictions et journaux pour la jeunesse au XXe siècle, L'Harmattan,‎ 2009, 554 p. (ISBN 229609208X).

Références[modifier | modifier le code]

  1. La Maison aux mille bonheurs, dont les histoires de la famille se situent essentiellement en Provence ("Oncle Figue"...).

Liens externes[modifier | modifier le code]