Papineau (municipalité régionale de comté)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Papineau.
Papineau
Image illustrative de l'article Papineau (municipalité régionale de comté)
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Type Municipalité régionale de comté
Province Drapeau : Québec Québec
Chef-lieu Papineauville
Autres villes Thurso
Préfet Paulette Lalande
Date de création 1er janvier 1983
Démographie
Population 23 285 hab. (2014[3])
Densité 7,9 hab./km2
Langue(s) Français, Anglais[1],[2]
Groupes ethniques Canadien, Français, Irlandais[4],[5]
Géographie
Superficie 2 934,28 km2

Papineau est une municipalité régionale de comté (MRC) située dans la région administrative de l'Outaouais au Québec (Canada). Son chef-lieu est Papineauville et, depuis 2005, son préfet est Paulette Lalande. Elle est nommée en l'honneur de Louis-Joseph Papineau.

Géographie[modifier | modifier le code]

La MRC de Papineau est arrosée au sud par la rivière des Outaouais. Elles est bornée à l'ouest par la ville de Gatineau et la MRC des Collines-de-l'Outaouais, au nord par la MRC d'Antoine-Labelle, au nord-ouest par la MRC des Laurentides et à l'est par la MRC d'Argenteuil. La province de l'Ontario se trouve sur la rive opposée de l'Outaouais, plus précisément les comtés unis de Prescott et Russell au sud et la ville d'Ottawa au sud-ouest. La superficie totale du territoire est de 3 205,9 km2[6]. dont 2 941,2 km2 terrestres[7].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

La Cycl-o-Route est un circuit cyclable d'une longueur de 200 km à travers les MRC de Papineau et d'Argenteuil au Québec, et les comtés unis de Prescott et Russell en Ontario, inauguré en 2013[8].

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Seigneurie de La Petite-Nation.

Historiquement et culturellement cette région est connue encore de nos jours sous le nom La Petite-Nation. Son nom lui vient de la seigneurie de La Petite-Nation, établie à l'époque de la Nouvelle-France. Les guides touristiques utilisent cette même appellation pour décrire ses attraits. La MRC de Papineau a été constituée de 1er janvier 1983. Son territoire reprend la partie orientale de l'ancien comté de Papineau, lequel couvrait également une grande partie des Collines-de-l'Outouais et de Gatineau.

Population[modifier | modifier le code]

En 2006 la population de Papineau était de 20 367 habitants. De ce nombre 29 % habitant en milieu urbain soit dans les villes de Thurso, Papineauville et Saint-André-Avellin. La population de Papineau est à 93 % francophone et 5 % anglophone. Papineau est aussi en majorité catholique avec 89 % de la population, le reste se divise entre les protestants (7 %) et les athées (4 %).

Municipalités[modifier | modifier le code]

La MRC est composée de 24 municipalités locales, dont vingt-et-une municipalités, deux cantons et une ville.

Municipalité Statut Superficie Population
2014
Densité
Boileau Municipalité 136,22 km2 385 hab. 3,6 hab./km2
Bowman Municipalité 166,99 km2 681 hab. 3,6 hab./km2
Chénéville Municipalité 65,22 km2 823 hab. 12.3 hab./km2
Duhamel Municipalité 449,45 km2 420 hab. 1,7 hab./km2
Fassett Municipalité 13,98 km2 463 hab. 32,5 hab./km2
Lac-des-Plages Municipalité 121,78 km2 532 hab. 4 hab./km2
Lac-Simon Municipalité 96,83 km2 1 021 hab. 9,3 hab./km2
Lochaber Municipalité de canton 62,17 km2 435 hab. 7,7 hab./km2
Lochaber-Partie-Ouest Municipalité de canton 61,22 km2 688 hab. 7,6 hab./km2
Mayo Municipalité 72,67 km2 617 hab. 6,7 hab./km2
Montebello Municipalité 7,95 km2 986 hab. 135,8 hab./km2
Montpellier Municipalité 249,16 km2 1 021 hab. 3,1 hab./km2
Mulgrave-et-Derry Municipalité 297,74 km2 346 hab. 0,8 hab./km2
Namur Municipalité 57,07 km2 598 hab. 10.7 hab./km2
Notre-Dame-de-Bonsecours Municipalité 265,75 km2 263 hab. 1,1 hab./km2
Notre-Dame-de-la-Paix Municipalité 105,90 km2 731 hab. 6,6 hab./km2
Papineauville Municipalité 48,52 km2

2 174 hab.

48,5 hab./km2
Plaisance Municipalité 42,61 km2 1 104 hab. 27 hab./km2
Ripon Municipalité 133,05 km2

1 555 hab.

11,4 hab./km2
Saint-André-Avellin Municipalité 138,57 km2

3 833 hab.

25,8 hab./km2
Saint-Émile-de-Suffolk Municipalité 54,07 km2 561 hab. 10,2 hab./km2
Saint-Sixte Municipalité 83,44 km2 490 hab. 5,5 hab./km2
Thurso Ville 6,77 km2 2 614 hab. 375,9 hab./km2
Val-des-Bois Municipalité 224,34 km2 944 hab. 3,6 hab./km2
Total 2 961,47 km2 23 285 hab. 7,7 hab./km2

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Statistique Canada, « Langue maternelle détaillée (103), connaissance des langues officielles (5), groupes d'âge (17A) et sexe (3) pour la population, pour le Canada, les provinces, les territoires, les divisions de recensement et les subdivisions de recensement, Recensement de 2006 - Données-échantillon (20 %): Papineau »,‎ 12 juin 2008 (consulté le 10 octobre 2008)
  2. Langue maternelle parlée par plus de 5 % de la population seulement
  3. Statistique Canada, « Profils des communautés 2006 - Division de recensement: Papineau »,‎ 24 juillet 2008 (consulté le 10 octobre 2008)
  4. Statistique Canada, « Origine ethnique (247), statut des générations (4), réponses uniques et multiples pour origine ethnique (3) et sexe (3) pour la population de 15 ans et plus, pour le Canada, les provinces, les territoires, les divisions de recensement et les subdivisions de recensement, Recensement de 2006 - Données-échantillon (20 %): Papineau »,‎ 12 juin 2008 (consulté le 10 octobre 2008)
  5. Groupe représentant plus de 5 % de la population seulement
  6. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités du Québec : Papineau », 800, Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire du Québec (consulté en 22 août 2013).
  7. Statistique Canada. 2012. Papineau, Québec (Code 2480) et Québec (Code 24) (tableau). Profil du recensement, [1] Recensement de 2011, produit nº 98-316-XWF au catalogue de Statistique Canada. Ottawa. Diffusé le 24 octobre 2012. Consulté le 22 août 2013.
  8. Frédéric Hountondji, « Fiançailles à vélo pour trois MRC », Le Carillon, vol. 67, no 26,‎ 3 juillet 2013, p. 2.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]