Duhamel (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duhamel.
Duhamel
Vue du sud du lac Gagnon à Duhamel
Vue du sud du lac Gagnon à Duhamel
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Outaouais
Comté ou équivalent Papineau
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
David Pharand
2013-2017
Constitution 15 août 1936
Démographie
Gentilé Duhamellois, Duhamelloise
Population 420 hab. (2014)
Densité 0,97 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 01′ 23″ N 75° 04′ 46″ O / 46.023072, -75.079451 ()46° 01′ 23″ Nord 75° 04′ 46″ Ouest / 46.023072, -75.079451 ()  
Superficie 43 418 ha = 434,18 km2
Divers
Code géographique 24 80135
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Duhamel

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Duhamel

Duhamel est une municipalité canadienne du Québec située dans la municipalité régionale de comté de Papineau et la région administrative de l'Outaouais[1]. La communauté est nommée en mémoire de Joseph-Thomas Duhamel, deuxième évêque d'Ottawa[2].

Cette municipalité est principalement reconnue pour le centre touristique du Lac-Simon, située au nord du lac du même nom.

Géographie[modifier | modifier le code]

Duhamel est situé à 50 km au nord de Papineauville, sur les rives de la rivière de la Petite Nation. La municipalité est accessible par la route 321 dont elle sert de terminus nord.

Duhamel est situé dans la Petite-Nation. La majorité du territoire est située sur la roche mère à l'exception de la vallée de la Petite-Nation, entre le lac Simon et le lac Gagnon, qui est une vallée de dépôt fluvio-glaciaire. Le réseau hydrographique va du nord vers le sud suivant la Petite-Nation, à l'exception de la rivière du Sourd qui coule vers l'ouest en direction de la rivière du Lièvre. La municipalité possède quelques lacs de bonne taille  : les lacs Simon, Gagnon et Preston. Les principales rivières sont celles de la Petite-Nation, Preston et du Sourd.

Pour son cadastre le territoire de Duhamel comprend en totalité les cantons de Preston, et de Papineau ainsi qu'une partie du canton de Gagnon.

La population de Duhamel est principalement concentrée le long de la vallée de la Petite-Nation et des rives des lacs Simon, Gagnon et Doré. L'ouest de la municipalité, qui fait partie de la réserve faunique de Papineau-Labelle, est inhabité.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Le territoire de Duhamel protège entre autres la forêt ancienne du Lac-Gagnon, une prucheraie à bouleau jaune qui n'a pas été perturbée depuis 400 ans[3]. Cette forêt de 58 hectares a été désignée écosystème forestier exceptionnel en 2002. La localité contient aussi plusieurs habitats fauniques dont l'aire de confinement du cerf de Virginie de Duhamel qui fait 82,03 km2.

Bien qu'il ne s'agisse pas d'une aire protégée, une grande partie de l'ouest et du nord de la municipalité fait partie de la réserve faunique de Papineau-Labelle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au milieu du XIXe siècle, la forêt de l'endroit a été exploitée. Duhamel, alors appelée Preston, fut formée rapidement après que ses premiers colons reçurent leurs terres alors que l'exploitation forestière continuait d'être le facteur dominant de sa colonisation.

En 1888, la mission de Notre-Dame-du-Mont-Carmel fut ouverte. En 1892, le canton de Preston fut formé (nommé d'après Frederick Stanley, 16e comte de Derby, baron de Preston, et gouverneur général du Canada de 1888 à 1893).

Débutant en 1925, la compagnie Singer, bien connue pour ses machines à coudre, construisit un chemin de fer à travers Duhamel reliant Thurso au lac Montjoie (dans le territoire non-organisé de Lac-Ernest). Le chemin de fer fut utilisé jusqu'en 1980 où il fut démantelé et converti en corridor touristique.

Chronologie municipale[modifier | modifier le code]

Régionale[modifier | modifier le code]

À l'origine dans le comté de Papineau, Duhamel est incluse dans la municipalité régionale de comté de Papineau en 1983.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2009   David Pharand    
2005 2009 Richard Chartrand    
1997 2005 Yvon Charlebois    
1985 1997 Phil Patry    
1981 1985 Yvon Jérome    
1979 1981 Martial Brière    
1976 1979 Jean Turcot    
1955 1976 Camille Poliquin    
1954 1955 Lionel Ethier    
1951 1954 Arthur Lamontagne    
1950 1951 Fréréole Filion    
1949 1950 René Pilon    
1941 1949 Lionel Ethier    
1936 1941 Telesphore Tremblay    

Démographie[modifier | modifier le code]

Le recensement de 2006 y dénombre 483 habitants, soit 33,8 % de plus qu'en 2001[4].

Tendance de la population[5]

Recensement Population Changement (%)
2006 483 en augmentation33,8 %
2001 361 en augmentation12,4 %
1996 321 en diminution18,5 %
1991 394 -

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Notre-Dame-du-Laus Lac-Ernest La Minerve Rose des vents
N Lac-des-Plages
O    Duhamel    E
S
Val-des-Bois Montpellier, Lac-Simon Chénéville

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Duhamel », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
  2. Toponymie : Duhamel
  3. (fr) « Forêt ancienne du Lac-Gagnon », Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec,‎ décembre 2002 (consulté en 17 août 2008)
  4. Statistiques Canada, « Profils des communautés de 2006, Duhamel (municipalité) »,‎ 24 juillet 2008 (consulté en 17 août 2008)
  5. Statistique Canada : Recensements de 1991, 1996, 2001 et 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]