Comtés unis de Prescott et Russell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prescott et Russell.
Comtés unis de Prescott et Russell
Canton de Champlain
Canton de Champlain
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Flag of Ontario.svg Ontario
Région Est de l'Ontario
Démographie
Gentilé Prescottin, Russelien
Population 85 381 hab. (2011)
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 27′ 40″ N 75° 06′ 25″ O / 45.461049, -75.106981 ()45° 27′ 40″ Nord 75° 06′ 25″ Ouest / 45.461049, -75.106981 ()  
Superficie 200 200 ha = 2 002 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Académie de hockey CH
Langue(s) Français, anglais
Fuseau horaire Heure de l'Est (UTC-5)
Indicatif +1 613
Code géographique 02
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ontario

Voir la carte administrative d'Ontario
City locator 14.svg
Comtés unis de Prescott et Russell

Géolocalisation sur la carte : Ontario

Voir la carte topographique d'Ontario
City locator 14.svg
Comtés unis de Prescott et Russell
Liens
Site web prescott-russell.on.ca

Les Comtés unis de Prescott et Russell (en anglais: United Counties of Prescott and Russell) est une municipalité régionale de l'Est de l'Ontario au Canada. La corporation des Comtés unis de Prescott et Russell est créée en 1820 afin de desservir les municipalités alors comprises sur son territoire[1]. L'entité, qui compte environ 85 400 habitants, est une des principales régions franco-ontariennes[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

L'entité se situe dans les basses terres du Saint-Laurent sur la rive droite dans la vallée inférieure de la rivière des Outaouais. Ce cours d'eau constitue une frontière naturelle entre l'Ontario et le Québec. À l'est, la frontière interprovinciale devient terrestre, bornant les cantons unis et la municipalité régionale de comté (MRC) de Vaudreuil-Soulanges. Les comtés unis sont par ailleurs bornés à l'ouest par la ville d'Ottawa et au sud par les comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry. Sur la rive opposée de l'Outaouais se trouvent la ville québécoise de Gatineau de même que les MRC de Papineau et d'Argenteuil. La superficie terrestre est de 2 004,4 km2[2]. La forêt Larose est l'une des plus grandes forêts plantées au Canada, avec plus de 18 millions d'arbres plantés depuis 1928[3].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

La Cycl-o-Route est un circuit cyclable d'une longueur de 200 km à travers les comtés unis de Prescott et Russell ainsi que les MRC de Papineau et d'Argenteuil au Québec, inauguré en 2013[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

En Nouvelle-France, le français Étienne Brûlé est le premier Européen à remonter le cours de l'Outaouais et à explorer le région. La Seigneurie de la Pointe-à-l'Orignal est concédée en 1674.

Administration[modifier | modifier le code]

Le conseil des comtés-unis de Prescott et Russell adopte un drapeau régional en 2013. Le drapeau comporte le logotype de la corporation municipale, les mots «Prescott» et «Russell» de même qu’une feuille d’érable. Les couleurs du drapeau sont le vert et le brun, reprenant celles du logotype et représentant respectivement l’agriculture et la terre, qui expriment le caractère et l’essence de la région[5].

Huit municipalités forment les comtés unis de Prescott et Russell. Chacune d'elles regroupe une ou plusieurs localités.

Municipalités et localités des comtés unis de Prescott et Russell
Code Nom Désignation Constitution Superficie terre (km2) Population 2011 Densité (hab./km2) Localités
02001 Hawkesbury Est Canton 235,18 3 335 14,2 Chute-à-BlondeauPointe-FortuneSaint-EugèneSainte-Anne-de-Prescott
02008 Hawkesbury Ville 9,46 10 551 1 115,6 Hawkesbury
02010 Champlain Canton 207,24 8 573 41,4 L'Orignal
02023 Alfred et Plantagenet Canton 392,45 9 196 23,4 AlfredLefaivrePlantagenet
02025 La Nation Municipalité 658,03 11 668 17,7 Saint-AlbertSaint-IsidoreSainte-Rose-de-Prescott
02036 Clarence-Rockland Cité 297,86 23 185 77,8 BourgetRockland
02044 Casselman Village 5,17 3 626 701,5 Casselman
02048 Russell Canton 199,06 15 247 76,6 EmbrunLimoges
02 Prescott et Russell Comtés-unis 2 004,44 85 381 42,6

Démographie[modifier | modifier le code]

Il s'agit du seul comté à majorité de langue française de l'Ontario, les Francophones formant les deux tiers de la population (soit environ 50 000 personnes). Les Comtés unis de Prescott et Russell rassemble 10 à 20 % de la population francophone totale de l'Ontario (estimée entre 400 000 et 500 000 personnes).

Selon le recensement de 2006, il y avait 83 000 habitants, 30 090 ménages, et 23 660 familles. La densité de population était de 40,1 km2[6].

Le revenu moyen par ménage dans le comté était de 60 536 $ et le revenu moyen par famille était de 86 940 $. Les hommes ont un revenu moyen de 35 397 $ contre 21 750 pour les femmes[6].

Les langues officielles de Prescott et Russell sont le français et l'anglais.

La langue maternelle selon le recensement de 2011 est[7]:

# Langue maternelle Locuteurs  %
1 Français seulement 54 105  ?
2 Anglais seulement 26 115  ?
3 Anglais et Français 1 035  ?
5 Autre(s) langue(s)  ?  ?
- Population totale 85 381  ?

Économie[modifier | modifier le code]

La relève pose un problème important pour l’avenir de l’agriculture dans la région de Prescott Russell, compte tenu du vieillissement des agriculteurs. La valeur des terres agricoles a doublé entre 2008 et 2012, le prix des quotas et l’investissement dans la machinerie agricole sont importants. La propriété se concentre aux mains de corporations étrangères et les exploitations deviennent de plus en plus grandes[8]. Les comtés unis de Prescott et Russell comptent trois chambres de commerce, deux à Hawkesbury et Rockland, la troisième, la Chambre de commerce de Prescott-Russell, auparavant connue sous le nom de Chambre de commerce ESTIC, dessert les municipalités de Russell, La Nation et Casselman[9]. L'organisme Tourisme Prescott Russell est responsable de la promotion touristique des attraits du comté[10].

Culture[modifier | modifier le code]

L'Association canadienne-française de l'Ontario de Prescott et Russell est constituée en 1973[11]. Les principaux équipements culturels du comté comprennent le Centre culturel Le Chenail à Hawkesbury, les galeries Sienna et Arbor, ainsi que la poterie Embrun[12].

Les comtés unis de Prescott et Russell entendent instaurer un conseil des arts dans la région. Le plan culturel vise à accroître la capacité d'appui au développement culturel, la mise en place d'une organisation indépendante de représentation du milieu culturel, la mise en place d'un financement des arts et de la culture, le renforcement de l'image de marque régionale par la culture ainsi que l'amélioration de la présence de la culture dans la région[13].

Société[modifier | modifier le code]

Les principales associations des comtés unis de Prescott et Russell comprennent entre autres le Centre Novas-CALACS francophone de Prescott Russell et la Coalition de Prescott-Russell pour éliminer la violence faite aux femmes[14].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. À Propos des Comtés unis de Prescott et Russell
  2. a et b Statistique Canada. 2012. Prescott et Russell, Ontario (Code 3502) et Ontario (Code 35) (tableau). Profil du recensement, Recensement de 2011, produit nº 98-316-XWF au catalogue de Statistique Canada. Ottawa. Diffusé le 24 octobre 2012. Consulté le 22 août 2013).
  3. Comtés unis de Prescott et Russell, « Historique de la Forêt Larose » (consulté le 30 janvier 2014).
  4. Frédéric Hountondji, « Fiançailles à vélo pour trois MRC », Le Carillon, vol. 67, no 26,‎ 3 juillet 2013, p. 2.
  5. (en) Gregg Chamberlain, « Counties salute flag idea », Tribune Express Ontario, vol. 19, no 14,‎ 1er février 2013, p. 3.
  6. a et b Statistique Canada : Recensement 2006 : Prescott-Russel
  7. Profil du recensement de 2011 Prescott-Russell
  8. Richard Mahoney, « La relève agricole », Tribune Express, vol. 19, no 21,‎ 22 mars 2013, p. 3.
  9. Richard Mahoney, « La Chambre de commerce vise une croissance rapide », <Tribune Express Ontario, vol. 19, no 22,‎ 29 mars 2013, p. 14.
  10. « Un été chaud pour Tourisme Prescott Russell », Le Carillon, vol. 67, no 29,‎ 24 juillet 2013, p. 6.
  11. Chantal Quirion, « L'avenir du Monument de la francophonie confirmé », Tribune Express Ontario, vol. 19, no 46,‎ 13 septembre 2013, p. 9.
  12. Comtés unis de Prescott et Russell, « Arts et culture : Ateliers et galeries d'art » (consulté le 31 août 2013).
  13. Annie Lafontaine, « Le conseil des arts : suite en mars », Le Carillon, vol. 68, no 5,‎ 5 février 2014, p. 17 (lire en ligne).
  14. Richard Mahoney, « Une marche qui a toujours sa raison d'être », Tribune Express Ontario, vol. 19, no 48,‎ 27 septembre 2013, p. 6.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]