Panzerdivision Clausewitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Panzerdivision Clausewitz
Période 1er avril 19458 mai 1945
Pays Flag of German Reich (1935–1945).svg Allemagne
Branche Wehrmacht
Fait partie de Armée Blumentritt
XXXIXe Panzerkorps
Guerres Seconde Guerre mondiale
Batailles Bataille de Berlin
Commandant Generalleutnant Martin Unrein
Commandant historique Generalleutnant Martin Unrein

La Panzer-Division Clausewitz était une unité régulière de la Wehrmacht. Elle fut mise sur pied le 6 avril 1945[1]. Elle porte le nom du général prussien Carl von Clausewitz.

Formation et composition[modifier | modifier le code]

Le Heeresgruppe H tente de mettre sur pied une Panzerdivision Clausewitz le 4 avril 1945 à partir du Pz.Ausb.Verband Grossdeutschland et la 325e Inf.Div. mais devant les difficultés, décide que la Panzerdivision Clausewitz sera créée officiellement le 6 avril 1945 dans la région de Lauenburg, sur l’Elbe avec à sa tête le Generalleutnant Martin Unrein et avec les effectifs de l'ancien état-major de la Panzerdivision Holstein avec les éléments suivants[2] :

Le 13 avril 1945 le Kampfgruppe Putlos (composé d'élèments de la Panzertruppenschule Putlos, l'école de formation des blindés de Putlos) rejoint la Panzerdivision Clausewitz. La qualité des soldats était élevée, car la plupart étaient d'anciens combattants de 1re ligne qui avaient été envoyé dans des divisions de réserve, après s'être remis de blessures, et les équipages de chars étaient surtout composés d'instructeurs. L'état-major du Kampfgruppe possède deux Panthers, la 1. Kompanie a deux Tigers I et 10 Panthers, la 2.Kompanie a sept Panzerkampfwagen IV, un Jagdpanzer IV, un Sturmgeschütz IV et quatre Panzerkampfwagen IV[3].

Combats[modifier | modifier le code]

Du 10 au 12 avril 1945 la Panzerdivision Clausewitz subit son baptême du feu au sud de Hambourg, contre une unité blindée britannique lors de la défense d'Uelzen. La division possède alors une vingtaine de chars, une dizaine de canons d'assaut et 70 à 80 véhicules de reconnaissance. Elle repousse plusieurs assauts des troupes blindées canadiennes, qui avaient été victorieuses lors de la bataille de Xanten, qui devant cette défense acharnée, poursuivent leur poussée à 10 km à l'ouest de Uelzen en direction de Bienenbüttel (de).

Rattachée au XXXIXe Panzerkorps, la division est dirigée vers le Sud, contre les forces américaines qui ont atteint l'Elbe, afin de couper leur voies de ravitaillement et de communication et rejoindre la 11e SS Panzer Armée.

Le 21 avril la division atteint le Mittellandkanal à Fallersleben, qu'elle tente de franchir. La défense anti-char américaine repousse l'attaque et le lendemain la Panzer-Division Clausewitz subit une contre-attaque par des forces blindées et des avions. Les combats sont violents et le 22 avril une partie de la division est faite prisonnière. La division n'existe plus. Le XXXIXe Panzerkorps ordonne de former alors avec les restes une unité provisoire la Panzergrenadier-Brigade Clausewitz (un nom qui ne sera pas officialisé avant la fin de la guerre).

Commandant[modifier | modifier le code]

Début Fin Grade Nom
4 avril 1945 8 mai 1945 Generalleutnant Martin Unrein

Références[modifier | modifier le code]

  1. Tessin, Georg. Verbände und Truppen der deutschen Wehrmacht und der Waffen-SS im Zweiten Weltkrieg 1939-1945. Tome 14, p. 45.
  2. Tessin, Georg. Verbände und Truppen der deutschen Wehrmacht und der Waffen-SS im Zweiten Weltkrieg 1939-1945. Tome 14, p. 46.
  3. Thomas L. Jentz. Panzertruppen 2: The Complete Guide to the Creation and Combat Employment of Germany's Tank Force : 1943-1945, p. 241.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]