Note scolaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une note scolaire est une évaluation des travaux effectués par un élève. Une note peut être soit un nombre (sur une échelle de 20 en France, sur 6 en Suisse, etc.), soit une lettre (de A à F en Amérique par exemple). L'évaluation peut aussi être faite sous forme de commentaires (comme bien, très bien, mauvais, etc.).

Dans les écoles, on calcule les moyennes de l'ensemble des notes obtenues dans chaque branche par un(e) élève ; celles-ci seront ensuite inscrites sur un bulletin scolaire. La moyenne de toutes les branches est appelée la moyenne générale. La moyenne générale détermine si l'élève est promu ou non, à partir d'un certain seuil.

Pour calculer la moyenne des notes, il faut additionner toutes les notes puis diviser le résultat par le nombre de notes. Exemple : nous avons trois notes : 20 / 20, 16 / 20 et 12 / 20. Il faut d'abord additionner les trois notes (20 + 16 + 12), ce qui nous donne 48. Il faut ensuite diviser ce résultat (ici 48) par le nombre de notes (ici, il y en a 3), 48 : 3 = 16. La moyenne de ces 3 notes est donc de 16 / 20.

Les différentes échelles[modifier | modifier le code]

Chaque système de notation est indépendant selon les pays, pourtant tous partagent un même but : noter le travail de l’élève. Chaque pays a des échelles de classifications différentes : on ne trouvera pas les mêmes niveaux d'appréciation du résultat vérifié par les professeurs entre un travail effectué en France et un autre au Canada, par exemple.

Europe[modifier | modifier le code]

Belgique[modifier | modifier le code]

En Belgique, la notation s'effectue en pourcentage (sur 100). La moyenne est de 50. Dans certains établissements, notamment privés, la notation utilisée est parfois la notation sur 20, avec la note moyenne à 12.

France[modifier | modifier le code]

Dans les établissements d'enseignement secondaires et supérieurs, le système de notation utilisée est la notation sur 20. 20 étant la meilleure note, 10 la moyenne et 0 la plus mauvaise. Dans l'enseignement primaire, c'est la notation sur 10 la plus couramment utilisée. 10 étant la meilleure note, 5 la moyenne et 0 la plus mauvaise. Cependant, certains instituteurs adoptent directement la notation sur 20. D'autres préfèrent utiliser une évaluation à l'américaine par lettre de A à E (ou F), avec parfois des + ou - (A-, B+, etc.) :
A : Très satisfaisant  ; B : Satisfaisant  ; C : Moyen  ; D : Insuffisant  ; E (ou F) : Échec
Dans quelques écoles primaires, en France, le système d'appréciation suivant par lettre est utilisé : Ces lettres sont (de la plus mauvaise à la meilleure) :
A : Absent  ; F : Faible  ; I : Insuffisant  ; C : Consolidé  ; E : Excellent
En principe, les notes chiffrées sont exprimées en entiers. Il arrive parfois, tout de même, que des virgules s'y trouvent (le principe de fraction n’est plus respecté) ; de même, lors de la distribution des bulletins scolaires, les moyennes sont généralement exprimées en nombres décimaux.

Dans certains établissements, les lettres A, EC et NA sont utilisées pour noter les élèves. A signifie « acquis », EC signifie « en cours d'acquisition » et NA signifie « non acquis ».

Dans certains établissements privés ou d'excellence, les enseignants peuvent parfois sous-noter leurs élèves, c'est-à-dire noter avec une certaine sévérité, notamment en raison du niveau d'exigence très élevé de ces établissements.
Le système de notation en classes préparatoires est généralement très sévère, pouvant aller jusqu'à la note négative, c'est-à-dire en dessous de 0/20.

Italie[modifier | modifier le code]

En Italie, l'échelle d'évaluation varie de 1 à 10 pour l'école et de 0 à 30 pour l'université. La note minimale correspond à 6 dans l'échelle sur 10 et 18 dans l'échelle sur 30. A l'école, pour évaluer les interrogations, les enseignants utilisent parfois des demi-points ou des + / - qui peuvent modifier la valeur de la note entière (par exemple, 7+ peut correspondre à 7,25). Finalement, quand l'enseignant exprime la note finale de sa matière, il doit donner une note en nombre entier. L'examen "Esame di Stato", correspondant au bac français, est évalué sur 100 points, qui sont partagés comme suit : 25 points attribués selon les résultats des trois dernières années de lycée, 15 points pour chacune des trois épreuves écrites et 30 points attribués à un entretien sur toutes les matières de l'année. La commission, selon certains critères, peut attribuer de 1 à 5 points bonus au candidat. Un candidat qui obtient directement les 100 points (sans bonus) et n'a pas obtenu de note finale inférieure à 8/10 dans les trois dernières années du lycée peut recevoir à l'unanimité une mention appelée "lode". Dans les examens universitaires, le professeur peut aussi attribuer une note de "30 e lode" si la prestation est considérée comme vraiment excellente.

Il y a aussi une note finale du diplôme universitaire qui peut être au maximum de 110 et, dans ce cas également, la commission peut attribuer la "lode".

Suisse[modifier | modifier le code]

En Suisse, les notes varient entre 1 et 6, 6 étant la meilleure et 1 la plus mauvaise[1]. En principe, les notes sont exprimées en entiers et en demis (par exemple 4,0 ou 4,5). Il arrive cependant, surtout dans les écoles supérieures que le travail soit noté au dixième mais la note comptabilisée dans la moyenne est alors le demi point le plus proche (expl : 4.8 vaut un 5)

Dans les autres pays, il est possible d'obtenir un zéro malgré la présence de l'élève, si le travail effectué est très mauvais. En Suisse, la note 1 est la note minimale pour un travail effectué, même si l'élève n'a obtenu aucun point dans un travail noté ; elle correspond à la présence de l'élève. Dans certains cantons, le zéro sanctionne un travail non exécuté ou un cas de fraude.

La note 4 est le seuil de réussite pour les domaines obligatoire et post-obligatoire.

Note Signification
6 Excellent
5,5 Très bon
5 Bon
4,5 Satisfaisant
4 Suffisant
3,5 Insuffisant
3 Mauvais
2,5 Mauvais à très mauvais
2 Très mauvais
1,5 Prestation presque nulle
1 Prestation nulle
0 Absence injustifiée aux examens, fraude ou tentative de fraude

Une manière de calculer la note est la suivante : note = (points acquis / total des points) x 5 + 1, c'est ce qui couramment appelé le "Barème fédéral" c'est un barème relativement large qui est souvent utilisé.

Pays-Bas[modifier | modifier le code]

Aux Pays-Bas, les notes varient entre 1 et 10, 10 étant la meilleure et 1 la plus mauvaise.

Note Signification
10 Excellent
09 Très bien
08 Bien
07 Très suffisant
06 Suffisant
05 Modéré
04 Insuffisant
03 Très insuffisant
02 Mauvais
01 Très mauvais

Allemagne[modifier | modifier le code]

Les notes vont de 1 à 6, 6 étant la plus mauvaise et 1 la meilleure.

Russie et Pologne[modifier | modifier le code]

En Russie, les notes varient entre 1 et 5, 5 étant la meilleure, 1 la plus mauvaise. En Pologne, les notes varient entre 1 et 6, 6 étant la meilleure, 1 la plus mauvaise.

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

États-Unis et Canada[modifier | modifier le code]

En Amérique, les notes sont des lettres. Elles varient entre A et F, A étant la meilleure note, F la plus mauvaise. Parfois, on met des + (comme A+) ou des - (comme B-) pour augmenter la précision. Quelques écoles utilisent la lettre Z pour dire qu'un travail est de qualité horrible. En revanche, la plupart des écoles secondaires et universités mettent les notes sur 100. La note sur 100 est utilisée comme une note précise (souvent par les professeurs) et la note des lettres est utilisée comme une note générale, souvent entre les élèves lorsqu’ils se comparent.

Québec (Canada)[modifier | modifier le code]

Au Québec, la notation se fait sur 100.

Mexique[modifier | modifier le code]

Au Mexique, il y a beaucoup de systèmes : le système général et le plus connu est celui où les notes sont des nombres, pour la majorité des systèmes et niveaux académiques (10, 9, ... , 5) ; d'autres utilisent des lettres (E ou bien MB, B, S, NA).

Asie[modifier | modifier le code]

Corée du Sud et Japon[modifier | modifier le code]

En Corée du Sud et au Japon, la notation se fait sur 100.

Afrique[modifier | modifier le code]

En Algérie, tout comme en Tunisie ou encore au Maroc, l’admission à l’année supérieure est prononcée lorsque l’étudiant remplit les deux conditions suivantes :

  • une moyenne générale compensée égale ou supérieure à 10/20 ;
  • une moyenne égale ou supérieure à 5/20 pour chaque module (note éliminatoire).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]