Noël Burch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Noël Burch est un professeur des universités, réalisateur, critique et historien du cinéma, né le 31 janvier 1932 à San Francisco.

Biographie[modifier | modifier le code]

Noël Burch arrive en France en 1951. Diplômé de l'IDHEC, il est en 1959 l'assistant de Pierre Kast pour Le Bel Âge. Il réalise un court-métrage remarqué, Noviciat[1]. Il se consacre ensuite à la critique cinématographique, notamment pour les Cahiers du cinéma de 1968 à 1972.

En 1969, il écrit l'ouvrage théorique Praxis du cinéma[2]. L'ouvrage La Lucarne de l'infini, publié en 1991, s'interroge sur l'histoire de la constitution du Mode de Représentation Institutionnel (MRI) du cinéma tel qu'il apparaît stabilisé en 1929, lors de l'arrivée du parlant. Influencé par les approches universitaires anglo-saxonnes, il s'essaie avec Geneviève Sellier aux « gender studies », dans un essai intitulé La Drôle de guerre des sexes dans le cinéma français, 1930-1956.

À la fin des années 1990, Noël Burch remet en question, sur le plan théorique, la politique des auteurs définie par François Truffaut qui domine le discours critique français depuis les années 1950 et qu'il juge trop limitée dans sa manière de faire du réalisateur l'unique créateur du film au détriment du scénariste ou du co-scénariste, du producteur et des chefs techniciens[3].

Il a enseigné à l'Université de Paris 3 Censier, à l'Université de Lille et à l'IDHEC.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1964 : Noviciat (CM)
  • 1968 : Cinéma de notre temps : la Nouvelle Vague
  • 1970 : Shirley Clarke : un portrait
  • 1985 : What Do Those Old Films Mean ?
  • 1995 : Red Hollywood

Publications[modifier | modifier le code]

  • Praxis du cinéma, Paris, Gallimard, coll. « Le Chemin », 1969
  • Marcel L’Herbier, Paris, Seghers, coll. « Cinéma d’aujourd’hui », 1973
  • Pour un observateur lointain, Paris, Gallimard/Cahiers du cinéma, 1983
  • Itinerarios : la educacion de un sonador del cine, Bilbao, Certamen International del Cine Documental y Cortometraje, 1985
  • La Lucarne de l’infini. Naissance du langage cinématographique, Paris, Nathan, 1991 (Prix Jean Mitry)
  • Revoir Hollywood : la nouvelle critique anglo-américaine, Paris, Nathan, 1993
  • Noël Burch et Geneviève Sellier, Le cinéma au prisme des rapports de sexe, Paris, Vrin, 2009 (ISBN 978-2-7116-2222-1)

Documentaires[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. "Le film est admirablement joué et mené avec beaucoup de maîtrise", écrit Jacqueline Lajeunesse dans La Saison cinématographique 65 (p. 296)
  2. Un extrait de l'ouvrage : chapitre 7, Fonctions de l'aléa
  3. Édouard Waintrop, « Balade cinéphilique : "Contre l'auteurisme". », Libération,‎ 5 août 1998 (lire en ligne)