Nakło nad Notecią

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nakło nad Notecią
Blason de Nakło nad Notecią
Héraldique
Drapeau de Nakło nad Notecią
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Cujavie-Poméranie
District Powiat de Nakło nad Notecią
Maire Sławomir Napierała
Code postal 89-100
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 52
Immatriculation CNA
Démographie
Population 19 294 hab. (2012)
Densité 1 817 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 08′ 30″ N 17° 36′ 00″ E / 53.141667, 17.6 ()53° 08′ 30″ Nord 17° 36′ 00″ Est / 53.141667, 17.6 ()  
Altitude 96 m
Superficie 1 062 ha = 10,62 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Nakło nad Notecią

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Nakło nad Notecią
Liens
Site web http://www.naklo.pl

Nakło nad Notecią (en allemand : Nakel) est une ville de la voïvodie de Couïavie-Poméranie, dans le centre-nord de la Pologne, et le chef-lieu du powiat de Nakło. Sa population s'élevait à 19 294 habitants en 2012[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Nakło nad Notecią s’est développée sur la rive droite de la Noteć. Elle est aussi traversée par le canal de Bydgoszcz. Elle se situe dans la partie occidentale de la voïvodie de Cujavie-Poméranie. Elle se localise dans la Krajna, une région historique à la frontière entre les régions historiques de Poméranie et de Grande-Pologne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les fouilles archéologiques ont établi que le site était déjà occupé au VIe/VIIe siècle et, qu’au XIe siècle, Nakło était une place forte importante. Boleslas III le Bouche-Torse s’est emparé de la Nakło en 1113, mais ce n’est que quelques années plus tard que la région a été incorporée à la Pologne (1119). Au XIIIe siècle, Nakło est devenue le siège d’un gouverneur de province (castellan). En 1299, Ladislas Ier le Bref a autorisé la création d’une ville à côté du fort.

Nakło, capitale d’une région frontalière appelée Krajna, a connu une histoire orageuse. Voisine de territoires en possession des Teutoniques et du Brandebourg, la ville a souffert de nombreuses guerres. À plusieurs reprises, les Teutoniques ont détruit le fort. Malgré tout, la ville a pu se développer, particulièrement pendant le règne de Casimir III le Grand. À la fin du XVIIe siècle et au début du XVIIIe siècle, des incendies, les guerres avec la Suède et des épidémies ont provoqué un déclin important de la ville. En 1772, après le Premier partage de la Pologne, la ville s'est retrouvée en Prusse, sous le nom de Nakel.

En 1773-1774, le canal de Bromberg, reliant les bassins de la Vistule et de l’Oder, a été construit, améliorant l’accessibilité de la ville. Celle-ci a encore été renforcée en 1851, lorsque la ligne de chemin de fer reliant Berlin à Bromberg (aujourd'hui Bydgoszcz) a été mise en service. Les premières entreprises industrielles se sont développées (sucrerie, abattoir). La ville a intégré brièvement (1807-1815) le duché de Varsovie créé par Napoléon.

En 1918, Nakło intègre la Pologne ressuscitée. La ville connut une période sombre pendant la Seconde Guerre mondiale et l’occupation allemande. De nombreux habitants furent exécutés par les nazis. Beaucoup d’autres ont été envoyés dans des camps de concentration ou déportés vers l’Allemagne pour le travail forcé. La ville fut libérée par l’Armée rouge le 26 janvier 1945, après une bataille de quatre jours.

Nakło a été reconstruite après la guerre et a attiré de nombreux nouveaux habitants.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Musée de la Krajna

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Population au 31 décembre 2012, d'après l'Office central des statistiques, Powierzchnia i ludność w przekroju terytorialnym w 2013 r, p. 174..

Liens externes[modifier | modifier le code]