Myriam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections « Myriam » redirige ici. Pour la monteuse souvent créditée sous ce prénom, voir Myriam Borsoutsky.

Myriam

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

La prophétesse Myriam, peinte par Anselm Feuerbach (1962)
Alte Nationalgalerie

מרים

Naissance Égypte
Nationalité Membre de la tribu de Lévi
Ascendants
Amram (père)
Jocabed (mère)
Famille
Aaron (frère)
Moïse (frère)

Compléments

Contemporain de Jethro et de Josué

Myriam (de l'hébreu: מרים) est selon la Torah la sœur aînée de Moïse et d'Aaron, fille d'Amram et Yokébed. Elle apparaît pour la première fois dans le Livre de l'Exode dans la Bible hébraïque.

Présentation[modifier | modifier le code]

Certaines sources[Lesquelles ?][réf. nécessaire] ont identifié à Myriam le personnage de Marie la Juive, l'une des fondatrices de l'alchimie.

Étymologie[modifier | modifier le code]

La vocalisation araméenne Mariam a donné le grec Maria, d'où le français Marie. On a proposé aussi l'étymologie de l'égyptien ancien Myriam (hébreu : מִרְיָם, hébreu moderne Miryam, tibérien Miryām ⇒ signification « souhaiter un enfant », « amertume », « rebelle » ; du sanskrit मारयति [mariati] « tuer », ou peut-être à l'origine l'égyptien ancien mrit (merit) : « Aimée », de l'égyptien mry : « l'Amour, aimer » ; de marah en hébreu : « aigrir » et en hébreu ancien mar-yam ou le nom dérivant de l'égyptien ancien Mérytamon ou Méryt-Amun ⇒ « la Bien-Aimé d'Amon ».

Récit biblique[modifier | modifier le code]

Au début de l'histoire de Moïse (Exode, 2, 1-10), c'est « la sœur » de Moïse (Myriam n'est pas nommée ici) qui suit de loin le berceau dans lequel Moïse a été déposé sur le Nil. Lorsque la fille de Pharaon recueille Moïse, Myriam lui propose une nourrice, sa mère (donc, la mère de Moïse, Yokébed), mais la fille de Pharaon ignore l'identité de cette nourrice.

Après la traversée de la mer Rouge à sec, Myriam mène les femmes des Enfants d'Israël à la louange de Dieu :

Ex15. 20 La prophétesse Miryam, sœur d'Aaron, prit en main le tambourin; toutes les femmes sortirent à sa suite, dansant et jouant du tambourin. 21. Et Miryam leur entonna: «Chantez le SEIGNEUR, il a fait un coup d'éclat. Cheval et cavalier, en mer il les jeta»!

Plus tard, au chapitre 12 du Livre des Nombres, elle se rebelle, et brigue la place de Moïse à la tête du peuple, en « complot » avec son frère Aaron. La lèpre éclate alors sur son visage, et Aaron, par son intercession auprès de Dieu, peut la sauver, elle reste néanmoins sept jours, le temps de la purification, hors du camp.

Nb12.1 : Quand Miryam et de même Aaron critiqua Moïse à cause de la femme nubienne qu'il avait épousée; car il avait épousé une Nubienne. 2. Ils dirent: «Est-ce donc à Moïse seul que le SEIGNEUR a parlé? Ne nous a-t-il pas parlé à nous aussi»? Et le SEIGNEUR l'entendit. 3. Moïse était un homme très humble, plus qu'aucun homme sur terre. 4 Soudain, le SEIGNEUR dit à Moïse, Aaron et Miryam: «Allez tous les trois à la tente de la rencontre». Ils y allèrent tous les trois. 5 Le SEIGNEUR descendit dans une colonne de nuée et se tint à l'entrée de la tente; il appela Aaron et Miryam et tous deux s'avancèrent.

Nb12.10 La nuée se retira de dessus la tente et voilà que Miryam avait la lèpre: elle était blanche comme la neige. Aaron se tourna vers elle et vit qu'elle avait la lèpre. 11 Il dit à Moïse: «Oh! mon seigneur, je t'en prie, ne fais pas retomber sur nous le péché que nous avons commis, insensés et pécheurs que nous sommes! 12 Oh! que Miryam ne devienne pas comme l'enfant mort-né dont la chair est à moitié rongée lorsqu'il sort du sein de sa mère»! 13 Moïse cria vers le SEIGNEUR: «O Dieu, daigne la guérir»! 14 Et le SEIGNEUR dit à Moïse: «Si son père lui avait craché au visage, ne serait-elle pas couverte de honte pendant sept jours? Qu'elle soit donc exclue du camp pendant sept jours; après quoi elle reprendra sa place». 15 On exclut donc Miryam du camp pendant sept jours et le peuple ne partit pas avant qu'elle eût repris sa place.

Nb20.1 Toute l'assemblée des enfants d'Israël arriva dans le désert de Tsin le premier mois, et le peuple s'arrêta à Kadès. C'est là que mourut Miryam et qu'elle fut enterrée.

Modèle:TOB Nb 12 4

Autres textes de l'Ancien Testament citant le nom de Myriam (Traduction TOB) Livre des Nombres, 26, 59 : La femme d'Amram se nommait Yokèvèd, fille de Lévi, que Lévi eut de sa femme en Égypte. Elle donna à Amram : Aaron, Moïse et Miryam, leur sœur. 1 Chroniques 5, 29 : Fils de Amram : Aaron, Moïse et Miryam. Michée, 6, 4 : En t'envoyant comme guides Moïse, Aaron et Miryam ? Deutéronome 24, 8-9 : Prends garde aux maladies du genre de la lèpre, en observant parfaitement et en mettant en pratique tout ce que vous enseigneront les prêtres lévites ; veillez à agir suivant les ordres que je leur ai donnés. Souviens-toi de ce que le Seigneur ton Dieu a fait à Myriam sur votre route, à la sortie d'Égypte.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :