Lévi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lévi (homonymie).
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Levi, Lévis et Lévy.

Lévi (en hébreu: לוי) est un personnage de la Genèse. Il est le troisième des douze fils de Jacob, qui est lui-même fils d'Isaac et petit-fils d'Abraham, et connu également sous le nom d'Israël. Sa mère est Léa.

Au chapitre 34 de la Genèse, Lévi tue, avec son frère Siméon, tous les hommes de la ville de Sichem après le viol de leur sœur Dinah par le prince de la ville.

Lévi est le chef de la famille sacerdotale et pour ce motif, ses descendants, la Tribu de Lévi, n'ont pas de territoire après l'établissement des Hébreux sur la terre d'Israël, au pays de Canaan, mais 48 villes placées sous leur autorité et exerçant un contrôle politique et économique.

Les Lévites reçoivent la charge de prêtres et les 11 tribus leur assurent protection, en contrepartie les Lévites sont investis des plus hautes fonctions, comme l'exercice de la justice, la pratique des arts et la transmission du savoir notamment dans l'enseignement de la Torah.

Lévi est le père de Yokébed et le grand-père d'Amram, les parents de Myriam, Aaron et Moïse.

Le Lévite le plus connu est Moïse ; son frère Aaron devint le premier Grand prêtre d'Israël.

Les Lévites sont pourvus et exercent des privilèges qui se perpétuent dans les rites des services et offices des synagogues modernes (un Lévite ou Lévi/Levy, est toujours appelé en priorité à la lecture de la loi "Torah" à la synagogue après le Cohen.).

Armoiries des Levi/Levy

La tribu des Lévi disposent d'armoiries qui représente un blason ou pectoral orné des douze pierres précieuses représentant les 12 tribus.