Passage de la mer Rouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Passage de la mer Rouge, selon une ancienne enluminure arménienne (Toros Roslin).

Le passage de la mer Rouge est un récit biblique selon lequel la mer qui bloque le passage des Israélites fuyant l’armée égyptienne, s’ouvre miraculeusement pour laisser les Israélites passer et se referme sur leurs poursuivants.

Ce récit est considéré comme l’un des événements fondateurs du judaïsme, fondant sa foi en la rédemption miraculeuse par un Dieu personnel. Il est traditionnellement lu lors du septième jour de Pessa'h.

À la fin du XXe siècle, un aventurier américain du nom de Ron Wyatt prétendit avoir fait des découvertes archélogiques permettant d'affirmer la réalité du récit biblique : restes humains, roues de char, colonnes édifiées spécifiquement pour célébrer l'évènement, autant d'objets qui auraient prouvés selon lui la véracité du mythe. Malgré quelques mouvements chrétiens protestants très minoritaires, la communauté scientifique et la majorité des mouvements religieux (dont l'Église adventiste du septième jour à laquelle il se rattachait) estimèrent que ces "découvertes" n'étaient que des élucubrations.

Références[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]