Muscle grand glutéal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue postérieure du muscle grand glutéal

Le muscle grand glutéal (en latin Gluteus Maximus, anciennement muscle grand fessier) est un muscle du membre pelvien ou inférieur ou communément jambe, et qui appartient plus précisément aux muscles dorsaux et latéraux de la ceinture pelvienne, qui rattache le membre au tronc, dans la région glutéale ou fesse.

Il fait partie des trois muscles glutéaux (muscles grand glutéal, moyen glutéal et petit glutéal).

C'est le muscle le plus puissant du corps humain, et il donne le relief de cette région de la fesse. C'est un épais muscle quadrilatère étendu de l'os coxal et du sacrum au grand trochanter et à l'aponévrose fémorale.

Origine[modifier | modifier le code]

Le muscle grand fessier (réséqué). Vue postérieure.

On lui trouve des origines sur :

  • le cinquième postérieur de la lèvre externe de la crête iliaque.
  • l'épine iliaque postéro-supérieure.
  • la crête sacrée postérieure par l'intermédiaire de l'aponévrose lombo-sacrée.
  • la fosse iliaque externe, sur la face latérale de l'ilium en arrière de la ligne glutéale dorsale.
  • les tubercules sacrés postéro-externes.
  • le versant postérieur du bord latéral du sacrum et du coccyx.
  • la face postérieure du ligament sacro-tubéral, et sur le ligament sacro-épineux.
  • le fascia glutéal.

Trajet[modifier | modifier le code]

Le muscle grand fessier se compose de faisceaux en deux plans obliques en caudal et latéral, plans superficiel et profond séparés par de nombreuses cloisons aponévrotiques. Il existe trois bourses sur sa face inférieure :

  • la plus grande, généralement multicompartimentée, le sépare du grand trochanter.
  • la seconde le sépare de la tubérosité ischiatique.
  • la troisième le sépare du muscle vaste latéral.

Terminaison[modifier | modifier le code]

La terminaison s'effectue sur :

Innervation[modifier | modifier le code]

L'innervation du muscle grand fessier est assurée par le nerf glutéal inférieur, branche du plexus sacral.

Vascularisation[modifier | modifier le code]

Le muscle grand fessier est vascularisé par les artères fessières supérieure et inférieure.

Action[modifier | modifier le code]

Mis en action, le muscle grand glutéal est extenseur de la cuisse sur le bassin et rotateur latéral de la cuisse. Il est donc destiné principalement à la station debout, à la marche et à la course.

De plus, il stabilise le bassin en s'opposant à son antéversion et est donc antagoniste du muscle ilio-psoas. Il est ainsi rétroverseur de bassin et agoniste des muscles abdominaux.

Le muscle grand glutéal et le muscle tenseur du fascia lata se terminant tous les deux sur le tractus ilio-tibial, ils constituent donc ensemble le deltoïde fessier. Quand ils se contractent simultanément, ils tendent le tractus ilio-tibial et tendent ainsi le fascia lata (aponévrose de cuisse), ce qui permet de renforcer l'action des muscles de la cuisse. Le tractus ilio-tibial se terminant sur l'épiphyse proximale du tibia, le deltoïde fessier peut-être considéré comme un stabilisateur du genou fléchi.

Galerie[modifier | modifier le code]