Muscle tenseur du fascia lata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le muscle tenseur du fascia lata.

Le muscle tenseur du fascia lata (en latin Musculus Tensor Fascia Latae) est un muscle du membre pelvien ou inférieur — ou communément mais improprement jambe — et qui appartient plus précisément aux muscles latéraux (et dorsaux) de la ceinture pelvienne, qui rattache le membre au tronc, dans la région glutéale ou fesse.

Il n'appartient pas réellement aux muscles glutéaux mais leur est rattaché car il fait partie du plan superficiel des muscles de la région glutéale avec le muscle grand glutéal et à une action commune avec ce dernier.

Il est très fin et peu puissant.

Origine[modifier | modifier le code]

Il s'insère sur :

Trajet[modifier | modifier le code]

Oblique en caudal et dorsal, son corps musculaire épais et quadrilatère devient très vite tendineux.

Terminaison[modifier | modifier le code]

Les fibres se terminent sur le quart supérieur du bord antérieur du tractus ilio-tibial (ancienne bandelette de Maissiat) qui descend également verticalement sur la face antéro-latérale de la cuisse pour se terminer sur le tubercule infra-condylaire sous le plateau tibial latéral du tibia (anciennement tubercule de Gerdy).

Innervation[modifier | modifier le code]

Il est innervé par le nerf glutéal supérieur.

Vascularisation[modifier | modifier le code]

Il est vascularisé par l'artère circonflexe fémorale antérieure et par une branche de l'artère glutéale supérieure.

Action[modifier | modifier le code]

Il agit comme :

Les muscles grand glutéal et tenseur du fascia lata se terminent tous les deux sur le tractus ilio-tibial et constituent donc ensemble le deltoïde fessier. Quand ils se contractent simultanément, ils tendent le tractus ilio-tibial et tendent ainsi le fascia lata (aponévrose de cuisse), ce qui permet de renforcer l'action des muscles de la cuisse. Le tractus ilio-tibial se terminant sur l'épiphyse proximale du tibia, le deltoïde fessier peut-être considéré comme un stabilisateur du genou fléchi.

Galerie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Traité d'anatomie, de Jean-Pol Beauthier. Publié en 1990. ISBN 2-8041-1359-0. En ligne, page 57.
  • Pierre Kamina, Précis d'Anatomie Clinique Tome 1.