Muscle tibial postérieur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le muscle tibial postérieur.

Le muscle tibial postérieur (Musculus Tibialis Posterior) ou, anciennement, muscle jambier postérieur est un muscle qui s'étend de la partie postérosupérieure de la jambe à la plante du pied.

Anatomie[modifier | modifier le code]

Insertions hautes: il s'insère sur :

  • les deux tiers supérieurs de la face postérieure du tibia.
  • les deux tiers supérieurs de la face postérieure de la fibula (ancien péroné).
  • la partie intermédiaire de la membrane interosseuse qui les sépare.

Trajet : il se transforme rapidement en une lame tendineuse qui descend en dedans, passe en avant du muscle long fléchisseur des orteils puis en arrière de la malléole médiale pour passer sur la face plantaire du pied.

Terminaison : il se termine sur tous les os du tarse sauf le talus, le 1eret le 5e métatarsiens et plus précisément:

  • sur le tubercule dë l'os naviculaire (ancien scaphoïde tarsien)
  • sur la petite apophyse du calcaneus
  • sur les faces inférieures des autres os du tarse
  • sur la face inférieure de la base des trois métatarsiens intermédiaires.

Innervation[modifier | modifier le code]

Il est innervé par le nerf tibial.

Vascularisation[modifier | modifier le code]

Il est vascularisé par une branche de l'artère tibiale postérieure.

Action[modifier | modifier le code]

Il est essentiellement extenseur de l'articulation talo-crurale, accessoirement rotateur interne et adducteur.

Galerie[modifier | modifier le code]