Modeselektor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Modeselektor

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Modeselektor en concert à Berlin

Informations générales
Naissance Berlin
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre musical Techno, electro
Instruments Ordinateur portable, synthétiseurs, guitare
Années actives Depuis 1996
Labels BPitch Control
Monkeytown Records
Site officiel modeselektor.com
Composition du groupe
Membres Gernot Bronsert
Sebastian Szary

Modeselektor est un groupe de musique électronique composé de Gernot Bronsert et Sebastian Szary, artistes issus de la chute du mur de Berlin, nés en Allemagne de l'Est. Ils se décrivent eux-mêmes comme "un dragon du son gourmand et infatigable qui crache de la distorsion à la place du feu". Ils commencent leurs recherches sonores communes en 1996 et sortent leur premier EP en 2002 (In Loving Memory, chez le label Bpitch Control), leur premier album Hello Mom! en 2005, le second Happy Birthday! en 2007, et le troisième Monkeytown en 2011.

Caractéristiques principales[modifier | modifier le code]

facade avant de la machine
Le nom du groupe vient du sélecteur de mode de la machine d'effet Roland RE-201[1]

Le style de Modeselektor appartient aux genres Musiques électroniques et Rap, il peut être IDM jusqu'à véritablement techno bien que le groupe ne souhaite pas être catalogué : "Nous n'aimons pas être étiqueté comme étant d'un certain style, d'une certaine école, une scène particulière ou autre. On ne s'intéresse pas vraiment à tout ça."[2]

Le duo a commencé son activité dans un Berlin encore fraichement réunifié : "Après la chute du Mur, partout en Allemagne et surtout en Allemagne de l'Est il y avait beaucoup de chaos, l'anarchie», dit Modeselektor. «Personne, en particulier les autorités, ne savait quoi faire. Ils n'intervenaient donc pas quand quelqu'un mettait une paire de haut-parleurs dans un bâtiment abandonné [...]. C'est à partir de ces Rave party des années 90 que nous avons fait notre chemin dans la Techno"[3].

Les animations vidéos qui illustrent leurs concerts sont souvent réalisées par le collectif allemand Pfadfinderei

Le duo réalise de nombreux morceaux en collaboration récurrentes avec Apparat (Let your love grow sur Happy Birthday!, War dry sur Monkeytown, et un album entier : Moderat), TTC (Dancing Box sur Hello Mom! et 2000007 sur Happy Birthday!), Thom Yorke (The White Flash sur Happy Birthday!, Shipwreck et This sur Monkeytown), Paul St. Hillaire (Fake emotion sur Hello Mom! et Let your love grow sur Happy Birthday!), Otto von Schirach (Hyper hyper sur Happy Birthday! et Evil twin sur Monkeytown), et d'autres en collaborations occasionnelles comme avec Sasha Perera, Puppetmastaz, Maxïmo Park, Siriusmo, Busdriver, Miss Platnum, PVT, et Antipop Consortium.

Bref historique du groupe[modifier | modifier le code]

1997 est l'année de leurs premières productions en live avec des machines analogiques.

En 2000 ils signent sur le label Bpitch Control mené par Ellen Allien.

En 2002 ils sortent leur premier EP : In Loving Memory, et participent au Sonar avec Ellen Allien, DJ Feadz, etc. Ils remixent notamment Smash TV, Timtim, Miss Kittin, et Ellen Allien.

En 2003 sort un EP de leur première collaboration avec Apparat : "Auf Kosten Der Gesundheit"

En 2005 sort leur premier album : Hello Mom !. Leur morceau Turn Deaf ! figure sur le set live de Miss Kittin, enregistré au festival Sonar (Barcelone, Espagne) en 2005 et publié en 2006.

En 2006, ils sortent un album de remixes de leur premier album, et un nouvel opus sur un label d'electronic ragga. Ils prolongent également leur collaboration avec TTC en produisant le titre Une Bande de Mecs Sympa pour leur nouvel album "3615 TTC".

En 2007, ils produisent un nouveau titre sur la compilation d'exclusivité Camping Compilation 3 (Bpitch Control), et signent un Boogy Bytes Vol.3 qui comprend trente morceaux d'artistes renommés tels que Radiohead, Nathan Fake, James Holden, Mr. Oizo, Phon.O, mais également Germans Errorsmith, Siriusmo... Leur mix comporte notamment leur version remixée d'un morceau de Paul Kalkbrenner, Gia 2000, et leur dernière collaboration avec TTC, le titre Une Bande de Mecs Sympa.Cette année là sort également leur deuxième album "Happy Birthday!" le 11 septembre.

En 2009 sort l'album "Moderat" né d'une collaboration avec Apparat. La même année, le duo signe Siriusmo pour son premier EP "The Uninvited Guest" sur leur propre label Monkeytown Records, et apparaissent comme personnages principaux dans le documentaire Speaking In Code d' Amy Grill[4].

En 2011 sort Monkeytown.

L'album "Moderat 2", leur deuxième collaboration avec Apparat est prévu pour 2013

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

LP[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

  • Labland : Modeselektor feat. Pfadfinderei (Daloo1, 2004)

Remixes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. in "speaking in Code" d'Amy Grill
  2. http://www.northernights.co.uk/listings.php?id=662
  3. http://www.theredalert.com/features/modeselektor.php
  4. (en) McAllister,Lulu, « Q & A: Speaking In Code », XLR8R Magazine,‎ 2009 (consulté le 2009-06-19)

Lien externe[modifier | modifier le code]