Mikoyan-Gourevitch MiG I-250

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
MiG I-250
{{#if:
Constructeur Drapeau : URSS Mikoyan-Gourevitch
Rôle Chasseur
Premier vol 3 mars 1945
Mise en service Juillet 1947
Date de retrait Mai 1948
Nombre construits 16
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Klimov VK-107R + booster VDRK
Nombre 1 + 1
Type V-12 à refroidissement liquide + thermojet
Puissance unitaire 1 650 ch
Poussée unitaire 600 kgp
Dimensions
MiG-13 I-250 3-view drawing.svg
Envergure 9 50[1] m
Longueur 8 2[1] m
Hauteur 3 7 m
Surface alaire 15 m2
Masses
À vide 3 028[1] kg
Maximale 3 931[1] kg
Performances
Vitesse maximale à 7 000 m : 825[1] km/h
Plafond 11 900 m
Vitesse ascensionnelle 1 086 m/min
Rayon d'action 920[1] km
Armement
Interne 3 canons de 20 mm

Le Mikoyan-Gourevitch I-250 (quelquefois appelé MiG-13) fait partie d'un programme d'urgence soviétique, en 1944, destiné à développer un chasseur à haute performance pour faire face au nouvel appareil allemand équipé d'un turboréacteur, le Messerschmitt Me 262.

Historique et développement[modifier | modifier le code]

Diagramme de l'installation du moteur du I-250.

En 1944, le comité d'État pour la défense de l'URSS (GKO) ordonna aux grands avionneurs soviétiques de construire des « avions à réaction ». Ne disposant d'aucun réacteur à cette époque le bureau d'étude de Mikoyan décida d'équiper un avion d'un GMP combiné, il comprenait un moteur à pistons de 1 650 ch et un moto-compresseur. La puissance du moteur à piston était transmise d'une part à l'hélice et d'autre part à un compresseur alimentant une chambre de combustion. On avait un gain de puissance conséquent puisqu'on ajoutait à la puissance du moteur celle du compresseur et de sa chambre de combustion, à 7 000 m la puissance globale était de 2 800 ch.

Vie opérationnelle[modifier | modifier le code]

Le premier prototype sorti des usines le 26 février 1945 soit seulement 11 mois après le début du programme.

Seize I250 furent livrés à l'aviation navale de le flotte de la Baltique à partir de juillet 1947. En mai 1948, tous les I250 furent retirés du service opérationnel sans jamais avoir été engagés dans des combats.

voir aussi[modifier | modifier le code]

Aéronefs comparables

Bereznyak-Isayev BI-1 (projet 1932-1945)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f R.A. Belyakov, J. Marmain, MIG 1939-1989, Éd. Larivière, 1991, 335 p. ISBN 2-907051-00-8
  • Belyakov, R. A. and J. Marmain. MiG: Fifty Years of Secret Aircraft Design. Shrewsbury, UK:Airlife Publishing, 1994. ISBN 1-85310-488-4.