Mikoyan-Gourevitch MiG-9

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif MiG-9 Su-27 silhouette.svg
MiG-9.jpg Vue de l'avion

Constructeur Drapeau : URSS Mikoyan-Gourevitch
Rôle Chasseur
Statut Obsolète
Premier vol 12 avril 1946
Mise en service 1946
Motorisation
Nombre 2
Type RD-21
Dimensions
Mig-9.svg
Envergure 10[1] m
Longueur 9,95 m
Masses
À vide 3 283[1] kg
Maximale 4 860[1] kg
Performances
Vitesse maximale 910[1] km/h
Plafond 13 000[1] m
Rayon d'action 800[1] km
Armement
Interne 1 canon de 37mm
2 canons de 23 mm

Le Mikoyan-Gourevitch MiG-9 est un avion militaire soviétique à réaction construit après la Seconde Guerre mondiale.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le MiG-9 fut le premier avion à réaction soviétique à prendre l'air trois heures avant le premier vol du Yak-15 le 12 avril 1946 avec à ses commandes le pilote d'essai Alexeï Nikolaïevitch Grintchik (en).

Chasseur monoplace biréacteur d'après-guerre, il atteignait la vitesse de 900 km/h. Pour les premiers vols on l'équipa de réacteurs allemands BMW 003 de 784 daN de poussée capturés par les troupes soviétiques. Ce fut aussi le premier appareil militaire soviétique à être équipé d'un train tricycle.

Les premiers MiG-9 de série (I-301) sortirent des usines en fin d'année 1946, après de nombreuses variantes produites notamment pour tenter de résoudre le problème de l'arrêt des réacteurs au moment du tir des canons la production en série cessa en 1949.

L'armement du MiG-9 était constitué d'un canon de 57 mm NS-57 remplacé ensuite par un NS-37 alimenté à 40 coups et de deux canons NS-23 de 23 × 115 mm avec 80 coups chacun[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g R.A.Belyakov et J.Marmain., MiG 1939-1989, vol. 33, Paris, Larivière, coll. « DOCAVIA »,‎ 1991, 334 p. (ISBN 2907051008)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Aéronefs comparables

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]