Mersebourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mersebourg
Merseburg
Blason de Mersebourg
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Saxony-Anhalt (state).svg Saxe-Anhalt
Arrondissement
(Landkreis)
arrondissement de Saale
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
40
Bourgmestre
(Oberbürgermeister)
Jens Bühligen
Partis au pouvoir CDU
Code postal 06217
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
15 2 61 036
Indicatif téléphonique 03461
Immatriculation SK, MER, MQ, QFT
Démographie
Population 35 045 hab. (31 Décembre 2007)
Densité 971 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 22′ 00″ N 12° 00′ 00″ E / 51.366667, 1251° 22′ 00″ Nord 12° 00′ 00″ Est / 51.366667, 12  
Altitude 88 m
Superficie 3 608 ha = 36,08 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Mersebourg

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Mersebourg
Liens
Site web www.merseburg.de

Mersebourg est une ville allemande du sud de la Saxe-Anhalt chef-lieu de l'arrondissement de Saale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue du château et de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste et Saint-Laurent

Thietmar de Merseburg (Dietmar) (975 - 1018) en fut l'évêque et s'opposa à la Pologne. La cathédrale de Mersebourg fut consacrée en 1021 en présence de l'empereur Henri II, futur saint Henri.

Giselrus fut le premier évêque de la chrétienté à obtenir un évêché en commende, celui de Magdebourg, du fait d'Otton III.

Un camp important de prisonniers y est ouvert le 25 septembre 1914 au début de la Première Guerre mondiale. Il reçoit la visite de délégués espagnols le 15 mars 1916, le 9 mai 1916 (à cette date, il y avait 5 559 prisonniers à l'intérieur du camp, dont 3 139 français, et 18 115 prisonniers répartis dans des détachements de travail, dont 9 433 français), une autre visite le 18 septembre 1916, poursuivie, les 21 et 22 septembre, de la visite des ateliers et des détachements, puis une autre visite, le 19 février 1917. Il y a à cette date 26 922 prisonniers au total, dont 21 189 répartis dans des détachements de travail. Les Français sont 10 554 militaires et 88 civils dans les détachements, et 3 026 militaires et 48 civils à l'intérieur du camp. Le travail dans les détachements est très varié : mines, agriculture, marais, etc.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]