Mathias Frank

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mathias Frank
Image illustrative de l'article Mathias Frank
Mathias Frank lors du Tour de Romandie 2010
Informations
Nom Frank
Prénom Mathias
Date de naissance 9 décembre 1986 (1986-12-09) (27 ans)
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Équipe actuelle IAM
Spécialité Rouleur/Grimpeur
Équipe amateur
Hörmann
Équipe professionnelle
2008
2009-2013
2014-
Gerolsteiner
BMC Racing
IAM

Mathias Frank, né le 9 décembre 1986 à Roggliswil, est un coureur cycliste suisse, membre de l'équipe IAM.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2008, il participe au Tour d'Espagne, son premier grand tour avec l'équipe Gerolsteiner. Après la disparition de cette équipe il rejoint la formation BMC Racing, qui est une équipe américano-suisse.

Lors du Tour de Suisse 2010, il remporte plusieurs maillots distinctifs après avoir animé la course par ses multiples attaques. En 2011, il participe au Tour d'Italie et y joue un rôle d'équipier pour Johann Tschopp. Au Tour de Suisse, il est nommé leader de son équipe en l'absence Cadel Evans et de Steve Morabito. Il résiste bien lors du prologue et des deux premières étapes de montagne à Crans-Montana et Grindelwald après lesquelles il est classé 11e du classement général. Mais lors de l'étape avec arrivée au sommet à Malbun au Liechtenstein, il chute avec Johann Tschopp quelques kilomètres avant la montée finale. Au pied de celle-ci, il compte 2 minutes de retard sur le groupe des favoris emmené par l'équipe Léopard-Trek. Il réussit cependant à refaire son retard. Il finit l'étape avec Fränk Schleck à 30 secondes du vainqueur Kruijswik. Après un bon contre-la-montre final, il se classe sixième de l'épreuve, en ayant écopé d'une pénalité de 20 secondes. Au Tour d’Espagne, il est nommé leader de l’équipe BMC. Avouant ne pas aimer la chaleur, Mathias Frank craque durant les premières étapes. Lors de la 11e étape, il se glisse dans l’échappée matinale avec son équipier Manuel Quinziato. Durant la dernière ascension l’échappée se décompose et Frank se retrouve avec 3 autres coureurs. Il finit cette étape à la 4e place. Il finit cette Vuelta a la 94e place.

En 2012, Mathias Frank est considéré par son équipe comme le leader pour le Tour du Trentin qu'il finit dans le top-10 après avoir porté le maillot de leader puis pour le Tour de Suisse, son épreuve fétiche qu'il finit à la douzième place. Il s'y est notamment distingué lors de l'arrivée à Sörenberg où il attaque dans le final et termine à la 6e place. Il dispute en fin de saison la course en ligne des championnats du monde, avec pour leader Michael Albasini[1]. Il la termine à la 63e place.

En 2013, l'Helvète se distingue en remportant deux étapes du Tour d'Autriche, une étape du Tour du Colorado et en terminant deuxième au classement général de cette épreuve, derrière son coéquipier Tejay van Garderen. Il termine également à la quatrième place du Tour de Californie et à la cinquième place du Tour de Suisse, après avoir porté le maillot de leader du classement général pendant six jours. Le 22 août, l'équipe suisse IAM annonce la signature de Mathias Frank pour la saison 2014, en même temps que les Français Sylvain Chavanel et Jérôme Pineau, l'Allemand Roger Kluge et l'Espagnol Vicente Reynés[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Albasini to lead Switzerland at World Championships in Valkenburg », sur cyclingnews.com,‎ 11 septembre 2012 (consulté le 26 septembre 2012)
  2. (en) « Frank moves to IAM Cycling for 2014 », sur cyclingnews.com,‎ 23 août 2013 (consulté le 24 août 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :