Mario and Luigi: Superstar Saga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mario & Luigi
Superstar Saga
Image illustrative de l'article Mario and Luigi: Superstar Saga

Éditeur Nintendo
Développeur Alpha Dream
Vanpool (mini-jeux)
Concepteur Shigeru Miyamoto (producteur)
Tetsuo Mizuno (producteur)
Toshizo Morikawa (directeur artistique)
Hiroyuki Kubota (scénariste)
Musique Yoko Shimomura

Date de sortie Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 17 novembre 2003
Drapeau du Japon 21 novembre 2003
Drapeau européen 21 novembre 2003
Genre Rôle
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Game Boy Advance
Média Cartouche
Contrôle Manette de jeu

Mario and Luigi: Superstar Saga est un jeu vidéo de rôle développé par AlphaDream pour la Game Boy Advance en 2003. Il s'agit du troisième jeu mettant en scène Mario dans un RPG après Super Mario RPG: Legend of the Seven Stars et Paper Mario ainsi que le premier de la série Mario et Luigi. Le jeu s'est vendu à 2,17 millions d'exemplaires[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ambassadeur du royaume de Végésia dérobe la voix de la princesse Peach pour la rendre explosive. Afin d'éviter que celle-ci ne soit utilisée a des fins malveillantes, Toad prévient Mario et l'emmène vers le tortue-jet de Bowser, grâce auquel ils partent tous en direction du royaume de Végésia.

Personnages[modifier | modifier le code]

Protagonistes[modifier | modifier le code]

  • Mario: Le célèbre plombier revenant avec sa moustache légendaire.
  • Luigi: Le frère cadet de Mario portant aussi une brillante moustache.
  • Peach: Princesse du Royaume Champignon et victime de l'attaque de Graguémona.
  • Bowser: Roi des Koopas et pire ennemi de Mario mais cette fois, il va devoir s'allier avec lui.
  • Reine Végélia: Reine du Royaume de Végésia. Elle a été victime d'une malédiction de Graguémona qui a fait changer son apparence.
  • Prince Harik: Prince du Royaume de Végésia.

Antagonistes[modifier | modifier le code]

  • Graguémona: Sorcière diabolique du Royaume de Végésia. C'est elle qui a volé la voix de la princesse Peach.
  • Gracowitz: Disciple de Graguémona.
  • Pargne le caïd : Voleur de trésors prétendant être le meilleur de sa catégorie. Généralement accompagné d'une recrue.

Royaume de Végésia[modifier | modifier le code]

Le Royaume de Végésia est un lieu imaginaire dans lequel se déroulent les aventures de Mario et de Luigi dans ce jeu. Le Royaume de Végésia est un royaume qui se situe juste de l'autre côté de la frontière du Royaume Champignon. Le Royaume de Végésia est caractérisé par une population d'êtres vivants qui ressemblent à des haricots, issus de la Tribu du Pois. Le Royaume est majoritairement composé de plaines qui se localisent surtout aux alentours du Château. Un système de canalisation permet de se rendre quelque part en un rien de temps, comme les tuyaux du Royaume Champignon.

Les principaux lieux visités sont :

  • Le plateau Stella, plateau où se situe la frontière entre le royaume Champignon et le royaume de Végésia.
  • Le village uf, village localisé dans la montagne uf.
  • La ville du château de Végésia, comme son nom l'indique c'est dans ce lieu que se situe la reine Végélia et son château en plus d'un centre ville. Entourée de champs abritant plusieurs activités.
  • Le bois du rire, bois sombre où est conçu le soda hilaro, le château de Sodagnoble y est situé.
  • L'hahadémie, centre de recherche du rire de Végésia.
  • L'île Kusu, île situé au milieu de la mer abritant deux temples sacrés.
  • Le joke end, île glaciale et isolée, gardé par un ami des gardiens.
  • Le château de Bowser, chaud et dangereux comme à son habitude. Il n'est plus gardé par Bowser.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Ce jeu de rôle permet au joueur de contrôler les deux personnages, Mario et Luigi, au tour par tour mais le gameplay comporte plusieurs particularités.

Durant les combats, Mario et Luigi sont assignés chacun à un bouton : A pour Mario, B pour Luigi. Les attaques sont subdivisées en deux grandes catégories : Les attaques solos et les attaques frères (ou duo). Lors d'une attaque solo, le joueur doit presser le bouton assigné au personnage qui l'effectue au bon moment pour amplifier les dommages causés à l'ennemi. L'appellation donnée à ce système est "commande d'action". Dans le cas d'une attaque frère (ou duo), le joueur doit appuyer successivement sur plusieurs boutons différents, notamment dans le but d'amplifier les dommages causé, mais aussi, dans le cas où le joueur effectue une "commande avancée", d'obtenir un effet ou un bonus supplémentaire.

Durant les attaques ennemies, Mario et Luigi peuvent soit sauter, soit utiliser le marteau pour esquiver et contre-attaquer, ou bien ils peuvent utiliser le feu (pour Mario) ou l'électricité (pour Luigi), avec leur main.

Il existe trois modes différents pour effectuer une attaque duo, soit les modes 1, 2 et 3. Lors du mode 1 l'action ralentit et le bouton de l'action est clairement indiqué quand vient le moment d'effectuer une commande. Le mode deux est identique, à ceci près qu'il ne dispose d'aucun ralenti. Le mode 3 est sans ralenti ni indications claires. Faire les attaques en mode 3 diminue la consommation de Points Frères et augmente légèrement la puissance de l'attaque.

Les attaques spéciales sont les suivantes pour Mario :

  • saut de frères (3 points frères en mode "3" et 4 en mode "1" et "2").
  • hélico (3 points frères en mode "3" et 5 en mode "1" et "2").
  • frères feu (4 points frères en mode "3" et 6 en mode "1" et "2").
  • Tourne frères, cette attaque est gagnée lors d'un mini jeu (4 points frères en mode "3" et 8 en mode "1" et "2").

Pour Luigi :

  • Rebond de frères (3 points frères en mode "3" et 4 en mode "1" et "2").
  • Bascule (3 points frères en mode "3" et 5 en mode "1" et "2").
  • frères tonnerre (4 points frères en mode "3" et 6 en mode "1" et "2").
  • Frères cyclone, cette attaque est gagnée lors d'un mini jeu (4 points frères en mode "3" et 8 en mode "1" et"2").

Hors combat, Mario et Luigi sont assignés aux boutons A et R pour le personnage placé devant et aux boutons B et L pour le personnage placé derrière (Les boutons A et B permettant d'agir et les boutons L et R de changer d'action). La particularité de cet opus est de pouvoir changer la place des frères, Luigi pouvant devenir le leader, chose qui deviendra impossible dans Mario et Luigi : Les Frères du temps ainsi que Mario et Luigi : Voyage au centre de Bowser.

Les frangins peuvent utiliser différentes techniques pour avancer dans le jeu : saut en vrille, super saut, enfoncer Luigi dans le sol, rétrécir Mario, pouvoir de feu pour Mario et pouvoir de l'électricité pour Luigi, brûler Luigi pour le faire courir vite et électrocuter Mario pour avancer synchroniquement à la verticale ou à l'horizontale. De plus, les protagonistes peuvent se séparer si l'occasion se présente (allié capturé, grillage les séparant, etc.).

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique
Publication Note
Jeuxvideo.com 17/20[2]
Gamekult 9/10[3]
IGN 9/10[4]
GameSpot 9,2/10[5]
Eurogamer 9/10[6]
Metacritic 90%[7]

Le jeu est très bien reçu par les joueurs et la presse spécialisée. Il reçoit la note de 17/20 sur jeuxvideo.com[2], de 9/10 pour Gamekult[3] et IGN[4] et 9,2/10 pour gamespot[5] par exemple. Le jeu est salué pour son humour omniprésent et le ridicule des situations ainsi que le dynamisme des combats rendus possible par la possibilité de contre attaquer comme il est dit dans le test de jeuxvideo.com : "le résultat est très bien pensé, puisqu'il assure un dynamisme constant à des combats pourtant en temps réel". La technique est elle aussi acclamée : Gamekult affirme que : "Déjà bien riche et solide dans son gameplay, Mario et Luigi: Superstar Saga est en plus doté d'une réalisation à toute épreuve."

À noter[modifier | modifier le code]

  • Geno, personnage de Super Mario RPG: Legend of the Seven Stars, apparaît lors d'un mini-jeu.
  • Pour sauver Luigi à l'hahadémie, Mario doit sauter par dessus des tonneaux, il s'agit d'une référence à Donkey Kong.
  • Toujours à l'hahadémie, il est possible de voir une pièce avec des blocs venant d'autres jeux estampillés "Mario", il s'agit d'un bloc de Super Mario World, de Paper Mario, de Super Mario 64 et de Super Mario Bros. et les dates japonaises de leur publications. De plus, ce dernier bloc affiche un texte annonçant que Super Mario Bros. est sorti en 1983 or il est mis à la vente en 1985 au Japon.
  • Sur la piste d'atterrissage au moment d’accueillir Peach, à la suite d'une erreur Mario prend la voix de Luigi le temps d'une réplique.
  • À Little Toad, il est possible de sauter sur un drapeau identique aux drapeaux de fin de niveau de Super Mario Bros..
  • Lors de l'épreuve des frères marteaux à la frontière de Végésia, il est possible de voir une image de fin de niveau tirée de Super Mario Bros.. En réussissant l'épreuve, selon le nombre de fois où le joueur touche la corde, un score apparaît ainsi qu'un feu d'artifice identique à ceux de Super Mario Bros..
  • Dans le château de Bowser, un passage s'inspire très fortement des châteaux de Bowser de Super Mario Bros., avec un faux Bowser à envoyer dans la lave.
  • Tout comme pour les Super Mario Advance, Mario Bros. est inclus dans la cartouche.
  • Au fur et à mesure que le joueur fait des cafés avec les différents pois, le professeur K. Tastroff donne une Game Boy Horror SP et présente un ectoblast volant (le super ectoblast 3001) tiré de Luigi's Mansion servant de moyen de locomotion (devenant l'ectoblast 4000 dans Mario Kart DS).
  • Le cinéma Yoshi passe des films sur trois autres personnages de Nintendo : Kirby, Wario et Starfy (ou Stafy comme cela est inscrit sur l'affiche, est un personnage n'ayant qu'une seule fois traversé les frontières japonaises avec le cinquième jeu estampillé Starfy, mais uniquement pour les nord américains). De plus, sur l'affiche du film "M & L" (pour Mario et Luigi) les ombres des plombiers utilisées seront reprises pour la jaquette de Mario et Luigi : Voyage au centre de Bowser.
  • Le créateur du soda hilaro se nomme Baramkar, ce dernier raconte des blagues à son soda, or en inversant le "B" et "K", cela fait Karambar, une référence ?
  • Un ennemi du château de Bowser, utilise le Nintendo Scope, accessoire de la Snes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]