Loupe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loupe (homonymie).
Une loupe, grossissant l'image d'un crayon.
Loupe oculaire d'horloger

Une loupe est un instrument d'optique subjectif constitué d'une lentille convexe permettant d'obtenir d'un objet une image agrandie. La loupe est la forme la plus simple du microscope optique, qui, lui, est constitué de plusieurs lentilles : l'objectif et l'oculaire et d'un système d'éclairage élaboré complété d'un condenseur de lumière rendant le fond uni sans image parasite, et qui répond à la définition de système dioptrique centré.


Loupe optique[modifier | modifier le code]

Une loupe fonctionne sur le principe de la lentille convexe (un système convergent simple) : une image virtuelle agrandie d'un objet est créée en avant de la lentille. Pour cela, la distance entre la lentille et l'objet doit être plus courte que la distance focale de la lentille. Caractérisée par son grossissement, son grossissement commercial (pour un observateur à 0,25 m), sa lentille par sa puissance.

L'invention de la loupe se perd dans la nuit des temps : par exemple le musée archéologique d'Héraklion, en Grèce, présente dans une vitrine d'objets du XVe siècle av. J.-C. quelques « cailloux » arrondis et soigneusement polis de verre, bien transparents, et à travers lesquels on voit parfaitement la trame très grossie de la toile sur laquelle ces « cailloux » sont posés.

Il existe plusieurs sortes de loupes différenciées par leurs montures :

  • Les loupes à manche, les plus courantes, qui se tiennent à la main, et permettent de grossir un détail difficile à distinguer à l'œil nu, ou à lire un texte écrit trop petit.
  • Les loupes compte-fils ou quart de pouce, qui peuvent se poser, et éliminent ainsi les tremblements. À l'origine, ces loupes étaient destinées à compter les fils d'un tissu et pour cela comportent un réticule gradué. Les photographes les utilisent pour contrôler le détail des négatifs ou des diapositifs de petits formats, en technique argentique.
  • Les loupes oculaires se plaquant sur l'arcade même de l'œil par une monture de même forme, libérant la main de son maintien.
  • Les loupes de grand diamètre associées à un éclairage circulaire, accouplés sur un support articulé souvent de type pantographe, permettant de travailler des deux mains sur la pièce observée et sans ombre.

Il existe des loupes pliantes, des loupes éclairantes, des loupes à support frontal, des loupes à support flexible, à pince, etc.

Loupe numérique[modifier | modifier le code]

Par extension, on appelle loupe numérique, des systèmes de vision industrielle utilisés en remplacement de la loupe classique. Pour des opérateurs utilisant continuellement des loupes à leur travail, comme les horlogers, mécanique de précision, contrôle qualité, le confort visuel est incomparable.

Les loupes numériques sont composées d'un système de vision et de divers éléments :

  • Caméra numérique de résolution variable (mais au maximum égale à la résolution de l'écran d'affichage), noir et blanc ou couleur ;
  • Objectif, à grossissement fixe ou variable ;
  • Logiciel d'acquisition et d'affichage ;
  • Écran LCD pour affichage ;
  • Support rigide ou réglable, aimanté ou fixe.

Les loupes numériques sont largement utilisées pour supprimer la fatigue visuelle qui survient rapidement chez les opérateurs travaillant continuellement avec des loupes conventionnelles.

Loupe binoculaire[modifier | modifier le code]

L'instrument d'optique appelé couramment « loupe binoculaire » est en réalité un stéréomicroscope qui fournit une image tridimensionnelle de faible grossissement.

Article détaillé : Stéréomicroscope.

grossissement[modifier | modifier le code]

Le grossissement commercial de la loupe se calcule par Gc=dm/f'=1/(4f') avec f' distance focale de la loupe en mètres et dm distance minimale de vision distincte dm=0,25 mètres. Souvent, on trouve des valeurs du type x3. Il suffit de rajouter 1 à Gc pour obtenir cette correspondance. Exemples: loupe de 4 dioptries, soit f'=0,25m on a un grossissement x2 loupe de 8 dioptries, soit f'=0,125m on a un grossissement x3 loupe de 12 dioptries, on a x4 loupe de 16 dioptries, on a x 5 loupe de 24 dioptries, on a x 7 etc...

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]