Télescope de type Maksoutov-Cassegrain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un télescope de type Maksutov-Cassegrain d'une ouverture de 150 mm.

Un télescope de type Maksoutov-Cassegrain est un télescope catadioptrique composé d'un miroir sphérique et d'un ménisque légèrement divergent[1]. La lentille fait généralement le même diamètre que le miroir et est placée à l'entrée du télescope afin de servir de correcteur (en) d'aberrations telles le coma et l'aberration chromatique.

Ce télescope a été inventé en 1941 par l'opticien russe Dmitri Dmitrievitch Maksoutov[2],[3], qui s'est inspiré du montage de la chambre de Schmidt.

Les télescopes de type Maksoutov-Cassegrain se vendent dans le domaine de l'astronomie amateur depuis les années 1950.

Invention[modifier | modifier le code]

Dmitri Maksoutov commence à exploiter l'idée de combiner un miroir sphérique et un ménisque divergent dès 1936[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « [1] » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) John J. G. Savard, « Miscellaneous Musings »
  2. (en) John Woodruff, Firefly astronomy dictionary, Firefly Books (électronique : Google Books),‎ 2003, 256 p. (présentation en ligne, lire en ligne), p. 135
  3. (en) « Evolution of the Maksutov design »
  4. (en) « Dmitri Maksutov: The Man and His Telescope »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]