Louise Penny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Penny (homonymie).

Louise Penny

Description de cette image, également commentée ci-après

Louise Penny en 2010.

Naissance (56 ans)
Toronto, Ontario, Drapeau du Canada Canada
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais canadien
Genres

Œuvres principales

  • Série Une enquête de l'inspecteur-chef Armand Gamache

Louise Penny, née le à Toronto, dans la province de l'Ontario, est une femme de lettres canadienne surtout connue pour ses romans policiers. En 2011, elle demeure à Sutton au Québec où se situe le décor des enquêtes de l'inspecteur québécois Armand Gamache de la Sûreté du Québec. Les livres de cette série lui ont valu quatre fois de suite (2007–2010) le prix Agatha pour le roman policier de l'année qui se conforme au genre du whodunit dans le style d'Agatha Christie[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle fait des études à l'Université Ryerson, où elle obtient un diplôme en 1979, avant de faire une carrière de 18 ans comme animatrice radio pour la CBC.

À 35 ans, elle reconnaît publiquement avoir un problème d'alcoolodépendance qu'elle parvient à résoudre. Elle rencontre peu après, Michael Whitehead, chef du service d'hématologie à l'Hôpital de Montréal pour enfants, qu'elle épouse. Elle démissionne ensuite de son poste à la CBC et se lance dans l'écriture d'une série policière ayant pour héros Armand Gamache, un inspecteur-chef responsable des homicides à la Sûreté du Québec, dont plusieurs des enquêtes se déroulent dans les Cantons-de-l'Est. La série, traduit en plusieurs langues, rafle plusieurs prix et obtient un succès critique et public.

Louise Penny est nommée membre de l'Ordre du Canada en 2013.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Une enquête de l'inspecteur-chef Armand Gamache[modifier | modifier le code]

  1. Nature morte, Actes Sud, coll. « Actes noirs », 2011 ((en) Still Life, 2005), trad. Michel Saint-Germain (ISBN 978-2-7427-9775-2)
  2. Sous la glace, Actes Sud, coll. « Actes noirs », 2011 ((en) A Fatal Grace, 2007), trad. Michel Saint-Germain (ISBN 978-2-330-00136-0)
  3. Le Mois le plus cruel, Actes Sud, coll. « Actes noirs », 2012 ((en) The Cruelest Month, 2008), trad. Michel Saint-Germain et Louise Chabalier (ISBN 978-2-330-00941-0)
  4. Défense de tuer, Actes Sud, coll. « Actes noirs », 2013 ((en) The Murder Stone, 2009), trad. Michel Saint-Germain (ISBN 978-2-330-01942-6)
    Intitulé A Rule Against Murder aux États-Unis
  5. Révélation brutale, Actes Sud, coll. « Actes noirs », 2014 ((en) The Brutal Telling, 2009), trad. Claire Chabalier et Louise Chabalier (ISBN 978-2-330-03131-2)
  6. Enterrez vos morts, Flammarion Québec, 2013 ((en) Bury Your Dead, 2010) (ISBN 978-2890774452)
  7. Illusion de lumière, Flammarion Québec, 2013 ((en) A Trick of the Light, 2011) (ISBN 978-2890774469)
  8. Le Beau Mystère, Flammarion Québec, 2014 ((en) The Beautiful Mystery, 2012) (ISBN 978-2890775503)
  9. La Faille en toute chose, Flammarion Québec, 2014 ((en) How the Light Gets In, 2013), trad. Claire Chabalier et Louise Chabalier (ISBN 978-2890776081)
  10. (en) The Long Way Home, 2014
  11. (en) The Nature of the Beast, 2015

Nouvelle[modifier | modifier le code]

Série Une enquête de l'inspecteur-chef Armand Gamache[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Hangman, 2010

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Ordre du Canada
    • pour sa contribution à la culture canadienne en tant qu’auteure mettant en lumière les Cantons-de-l’Est, au Québec[2].
  • Prix Agatha
    • Meilleur roman en 2007 pour Sous la glace (A Fatal Grace)[3]
    • Meilleur roman en 2008 pour Le Mois le plus cruel (The Cruelest Month)[4]
    • Meilleur roman en 2009 pour Révélation brutale (The Brutal Telling)[5]
    • Meilleur roman en 2010 pour Enterrez vos morts (Bury Your Dead)[6]
  • New Blood Dagger award du Crime Writers' Association (Royaume-Uni)
    • Meilleur premier roman policier pour Nature morte (Still Life)
  • Prix Arthur-Ellis (Canada)
    • Meilleur roman pour Enterrez vos morts (Bury Your Dead)
    • Meilleur premier roman policier pour Nature morte (Still Life)
    • Nommé pour le meilleur roman pour Défense de tuer (The Murder Stone)[7]
  • Dilys Award
    • Meilleur roman policier pour Nature morte (Still Life)[8]
  • Anthony Award (États-Unis)
    • Meilleur premier roman pour Nature morte (Still Life) en 2007
    • Nommé pour le meilleur roman pour Le Mois le plus cruel (The Cruelest Month) en 2008
  • Barry Award (États-Unis)
    • Meilleur premier roman pour Nature morte (Still Life)
    • Nommé pour le meilleur roman pour Le Mois le plus cruel (The Cruelest Month) en 2008
  • McAvity Award
    • Nommé pour le meilleur roman pour Le Mois le plus cruel (The Cruelest Month) en 2008

Adaptation à la télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Sutton Resident Wins one more Agatha Award », The Record,‎
  2. Communiqué du bureau du Gouverneur général du Canada, 30 décembre 2013[réf. incomplète]
  3. (en) « Agatha Awards », Malice Domestic,‎
  4. (en) « About Louise Penny », LouisePenny.com,‎
  5. (en) « Louise Penny wins Agatha for best mystery », CBC News: Books,‎ (consulté le 18 mai 2010)
  6. (en) « Quebec's Louise Penny 'thrilled' by 4th Agatha Award », CBC News,‎ (consulté le 2 mai 2011)
  7. (en) « Linwood Barclay, Louise Penny touted for best Canadian crime novel », CBC News,‎ (consulté le 24 avril 2009)
  8. (en) « Louise Penny Books », LouisePenny.com,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :