Light art

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le light art (littéralement « art lumineux » en anglais) est un art visuel dont le principal moyen d'expression est la lumière.

Historique[modifier | modifier le code]

Détail d'un vitrail du XIIIe siècle de la cathédrale Notre-Dame de Chartres.

L'usage de la lumière dans l'art remonte aussi loin que le théâtre d'ombres, où les projections des ombres de marionnettes sont utilisées pour créer des images mouvantes. Une telle forme de marionnettes est décrite dès 380 av. J.-C. par Platon dans son allégorie de la caverne. Les vitraux, permettant de colorer les rayons lumineux, remontent au IVe siècle.

L'invention de l'éclairage électrique à la fin du XIXe siècle permet aux artistes d'utiliser la lumière comme principale forme d'expression, non plus comme simple moyen pour d'autres formes d'art[1],[2]. L'un des premiers artistes utilisant cette technique est László Moholy-Nagy (1895–1946), un membre du Bauhaus influencé par le Constructivisme[3],[4]. La lumière et une sculpture mobile sont les composants de son Licht-Raum Modulator (1922-1930), l'une des premières œuvres de light art à intégrer également de l'art cinétique[4]. En 1946, Gyula Kosice (en) utilise des tubes fluorescents dans ses œuvres. Le light art connait une activité importante dans les années 1960 avec des artistes comme Dan Flavin[5], Bruce Nauman ou James Turrell[6], qui créent des sculptures et des environnements à partir de lumière diffuse ou de tubes fluorescents. Parmi les artistes importants du mouvement, on peut également citer Chryssa, Lucio Fontana, Gerhard von Graevenitz (en), Gyula Kosice (en), Joseph Kosuth, Piotr Kowalski, Julio Le Parc, Mario Merz, François Morellet ou Martial Raysse. Parmi les artistes contemporains, Yann Kersalé, Chul Hyun Ahn (en), Olafur Eliasson[7], Spencer Finch (en), Bruce Munro (en), Ivan Navarro (en) ou Leo Villareal (en)[1].

Exemples[modifier | modifier le code]

Exemples de light artists :

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Hilarie M. Sheets, « Waves of Light », ARTnews,‎ 1er mars 2007
  2. (de) Peter Weibel, Gregor Jansen, Lichtkunst aus Kunstlicht. Light art from artificial light: Licht als Medium der Kunst des 20. und 21. Jahrhunderts,‎ 2006 (ISBN 978-3775717748)
  3. (en) « László Moholy-Nagy », Tate
  4. a et b (en) Kunstlexikon, « Light Art », Hatje Cantz Verlag,‎ 5 février 2005
  5. (en) « Dan Flavin », Museum of Modern Art
  6. (en) Carolyn Kane, « Light Art Museumified », Rhizome,‎ 10 juin 2009
  7. (en) Markham Johnson, « Meet Your Maker », Time Magazine,‎ 4 octobre 2007