Martina Schettina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Martina Schettina

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Martina Schettina dans son studio de Langenzersdorf, en Autriche, photographiée par Rene Prohaska, 2008.

Nom de naissance Martina Schettina
Naissance 7 mars 1961
Flag of Austria.svg Vienne
Activités Peinture, sculpture

Martina Schettina est une artiste autrichienne, peintre et sculpteur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Martina Schettina est née le 7 mars 1961 en Vienne.

Stylisation d'une femme blanche à la longue chevelure blonde descendant dans le dos, vue de trois quart arrière gauche, vêtue d'une robe orange assez courte échancrée dans le dos. Elle a les bras croisés et semble regarder, de haut, le spectateur
"Oranges Kleid"

Études[modifier | modifier le code]

De 1979 à 1983, Martina Schettina a étudié les sciences mathématique et physique à l'université de Vienne en Autriche. Elle est autodidacte en peinture. De 1984 à 2007 elle a enseigné au lycée de Vienne. Depuis 2008 elle est illustratrice dans l'édition du dimanche du journal Kronen Zeitung, le quotidien le plus lu du pays.

En 1989 elle établit son atelier à Langenzersdorf, en Basse-Autriche en Autriche, et depuis 1992 elle expose en Europe, aux États-Unis d'Amérique et en Asie.

Elle est passée par la Summer Art school avec d'autres peintres autrichiens comme Ulrich Gansert en 1993, Peter Sengl en 1994 et Hubert Aratym en 1995. En 2007 et 2008 elle a travaillé avec l'artiste chinois Xiaolan Huangpu.

Premières peintures[modifier | modifier le code]

Son travail narratif et figuratif concerne la place de la femme dans la société. Elle remet en cause la validation des modèles du rôle de l'homme et de la femme, que ce soit dans le passé ou de nos jours.

Périodes[modifier | modifier le code]

Son œuvre est influencée par le pop-art. Sa peinture Oranges Kleid, représentant une femme moderne et sûre d'elle, a été choisie pour l'affiche de l'exposition City. Country. Woman. du musée de la ville de Krems, en Autriche.

Depuis 2008, elle s'inspire de thèmes mathématiques, qu'elle transforme en peinture[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Frohe Ostern! - Joyeuses Pâques !
  • Oranges kleid - Robe orange
  • Sugar in my bowl - Du sucre dans mon bol
  • Fibonaccis Traum - Le rêve de Fibonacci
  • Gestrickte Unendlichkeit - Infini tricoté

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1994 : prix spécial du concours d'affiche du ministère autrichien de l'Environnement
  • 1998 : "The new champions", concours du réseau culturel de Vienne (aujourd'hui Basis.Kultur.Wien)&nbsp[2];
  • 2001 : premier prix du concours ARTforum'
  • 2002 : enregistrée dans les Archives on Women Artists du National Museum of Women in the Arts à Washington DC[3].
  • 2006 : médaille d'or d'honneur de la société autrichienne des Sciences et des Arts Albert Schweitzer[4],[5],[6]
  • 2009 : élue artiste du mois, en juillet 2009, par le département éditorial de "Kunstforum"[7]

Expositions[modifier | modifier le code]

Seule[modifier | modifier le code]

Participante[modifier | modifier le code]

Schettina with her rolling painting "The Sun" in Vienna

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1994: Catalogue Schettina
  • 2002: Bewegte(s) Leben: Frauenbiografien aus dem Weinviertel de Gabi Lempradl et Hermann Richter, publié par la Bibliothèque de la province. Une des 14 biographies de femme ISBN 3-85252-533-0
  • 2002: Catalogue: mARTina schettina, Magierbilder 2002 publié par Eisl and friends, ISBN 3-9501524-2-3
  • 2003 Keine Katze wie Du und ich de Erne Seder, maison d'édition Langen-Müller-Herbig Munich; illustrations et couverture, ISBN 3-7844-2930-0
  • 2006: Catalogue zweitausendsechs publié par Eisl and friends, Atelier mARTina schettina Langenzersdorf, 2006,
  • 2007: Linz 2007. Catalogue d'exposition. Impression digitale Linz, Gallery ARTpark Lenaupark City Linz.
  • 2008: Wein, Weib und Gesang. Poésie, peintures de Martina Schettina, poèmes de Michaela Gansterer, publié par Michaela Gansterer, Hainburg.
  • Art-encyclopedia Deutschland, Österreich, Schweiz 20. edition; No: 207599-2; K. G. Saur Verlag,
  • 2009: Martina Schettina:Mathemagische Bilder - Bilder und Texte. Vernissage Edition Brod Media, Vienne 2009, ISBN 978-3-200-01743-6 (de).

Collections[modifier | modifier le code]

Peinture Sugar in my bowl par Martina Schettina

Press[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Du fait de la transparence de sa peau, elle est appelée la « peintre aux mains de verre ».

Famille[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Atelier Martina Schettina
  1. (de) Article in MU - Der Mathematikunterricht "Mathematik und Kunst" Jg 55 - Cahier n°2 - d'avril 2009 - Friedrich Verlag, Herausgeber Stefan Deschauer TU Dresden ISSN-Nr. 0025-5807 (Allemand)
  2. Ringgalerie et Erläuterung zum Wiener Volksbildungswerk.
  3. Entry Schettina, Martina In: CLARA - Database of Women Artists im National Museum of Women in the Arts.
  4. award ceremony
  5. Decorationes of the OeASG
  6. OeASG Austrian Albert Schweitzer Society
  7. Kunstforum Austria (Allemand)
  8. Martina Schettina - Zweitausendsex
  9. Forum culturel autrichien de Paris
  10. Martina Schettina: "Magic People. Magic Spaces" du 1er au 24 mars 2008 à Kokoschka-Haus, Pöchlarn Basse Autriche. Voir aussi : Ausstellungen im Kokoschka-Haus dans "Pöchlarn Aktuell" de mars 2008, page 20.
  11. Forum culturel autrichien de Paris (dernière visite du 29 juin 2009)
  12. mARTina Schettina - Stadt.Land.Frau, du 5 juin au 26 juillet 2009, Galerié du 1er étage au musée de la ville de Krems. (visite du 4 juin 2009)
  13. Radio Ö1(dernière visite 28 février 2010)
  14. Franz Müllner: 120 anos Egon Schiele, 20 anos Egon-Schiele-Museuo: special exposition. Kunstaspekte (visite du juin 2010)
  15. Vinspirace Breclav 2006 catalogue page 19
  16. Europe and Asia today vom 7.9.-4.10.2008 ARTcenter Berlin
  17. 100 heures d'astronomie à Vienne (recalled at June 13th 2009)
  18. mai 2009 TV ORF Radio autrichienne Magyarok (hongroise)
  19. ART Vilnius ‘09
  20. Publication dans la presse de Art Vilnius 09
  21. Stardust in Ars Electronica Center Linz(de)
  22. répertoire

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :