Larry Trask

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Robert Lawrence "Larry" Trask, né le 10 novembre 1944 et mort le 27 mars 2004, est un linguiste, bascologue des États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans l'État de New York, aux USA, Larry Trask a initialement étudié la chimie dans son pays d'origine. Après une brève période dans les Peace Corps ou Corps de la Paix (agence fédérale américaine pour promouvoir la paix et l’amitié entre les États-Unis et les autres pays du monde), il s'intéresse ensuite à la linguistique. Il reçoit son doctorat en linguistique à l'Université de Londres et enseigne par la suite dans diverses universités du Royaume-Uni. Il devient professeur de linguistique à l'université de Sussex.

Il était un des rares étrangers reconnus et aimés par les Basques comme maître de leur langue, une sommité de la langue basque[1]. C'était aussi une sommité en linguistique historique et il avait écrit sur les problèmes de l'origine de la langue. Il a aussi publié un livre de divulgation scientifique sur la linguistique. Ses positions concernant les liens du basque avec d'autres langues du monde étaient anti-comparatistes ; elles sont contestées par certains linguistes, notamment par le bascologue et comparatiste Michel Morvan.

Il compilait du matériel pour un dictionnaire étymologique du basque quand il est mort à l'âge de 59 ans.

Il avait été récompensé avec un Leverhulme Fellowship pour continuer ses recherches.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Articles
Sur l'auteur
  • Studies on Basque and Historical Linguistics in honor to R. L. Trask - Ikerketak Euskalaritzaz eta Hiskuntzalaritza Historikoaz. Larry Trasken Oroitzapenetan, avec Joseba Lakarra et Jose Ignacio Hualde, 2006.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) A way with words by Andrew Brown.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]