Merritt Ruhlen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Merritt Ruhlen

Nom de naissance Merritt Ruhlen
Naissance 10 mai 1944 (70 ans)
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Diplôme
Profession Chercheur, enseignant
Activité principale Linguiste
Formation

Merritt Ruhlen, né en 1944, est un linguiste américain connu pour son travail sur la classification des langues. Il a étudié à l’Université Rice, l’Université de Paris, l’Université de l'Illinois et l’Université de Bucarest, avant d’obtenir son Ph.D. à l’Université Stanford où il enseigne actuellement[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Merritt Ruhlen a étudié à l’Université Rice, à l’Université de Paris, àl’Université de l'Illinois et à l’Université de Bucarest.

En 1973, il obtient un obtient un Ph.D. à l’Université Stanford en soutenant un mémoire de thèse sur l'analyse générative de la morphologie du Roumain.

Par la suite, Merritt Ruhlen a travaillé plusieurs années comme assistant de recherche sur le Stanford Universals Project, dirigé par Joseph Greenberg et Charles A. Ferguson.

À partir de 1994, il devient conférencier en sciences anthropologiques et biologie humaine à Stanford, ainsi que co-directeur, avec Murray Gell-Mann et Sergueï Starostine, du programme de l'Institut de Santa Fe sur l'évolution du langage humain[2].

Depuis 2005, Merritt Ruhlen est conseiller consultatif sur le projet génographique.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

Traductions françaises[modifier | modifier le code]

Merritt Ruhlen (trad. Pierre Bancel, préf. André Langaney), L'origine des langues : sur les traces de la langue mère [« The Origin of language: tracing the evolution of the mother tongue »], Paris, Belin, coll. « Débats »,‎ 1996 (ISBN 978-2-7011-1757-7)

En anglais[modifier | modifier le code]

  • A Guide to the Languages of the World (1975)
  • A Guide to the World’s Languages (1987)
  • On the Origin of Languages: Studies in Linguistic Taxonomy (1994)

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]