Ladybird (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ladybird est un film britannique réalisé par Ken Loach et sorti en 1994.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Basé sur une histoire vraie, ce film raconte l'histoire d'une mère à qui on a retiré ses enfants. Un soir elle rencontre Jorge, un émigré paraguayen qui fuit les violences de son pays et lui raconte son histoire. Maggie a eu quatre enfants avec quatre hommes différents et vit avec un homme qui la bat, à cause de cela les services sociaux s'intéressent à son cas et lui proposent de la loger dans un foyer spécial. Un soir, alors qu'elle sort pour la première fois en laissant ses enfants seuls, un incendie se déclare dans le foyer, brûlant partiellement l'aîné, Sean. À cause de cela, Sean lui est retiré, puis c'est au tour de ses autres enfants. L'homme avec qui elle vit la quitte. Maggie a passé la nuit à raconter son histoire à Jorge et ils tombent amoureux. Peu de temps après on lui refuse de récupérer ses enfants par décision de justice. Maggie et Jorge décident d'emménager dans un nouvel appartement, le voisinage se méfie de Jorge. Maggie tombe enceinte de Jorge et donne naissance à une fille. Tout se passe bien jusqu'à ce qu'une assistante sociale vienne s'enquérir de la santé du bébé et remarque que Maggie s'est blessée au visage, blessure qu'elle s'est faite à cause d'une porte de meuble de cuisine. Suspectant encore Maggie d'inaptitude à élever un enfant et, à tort, son compagnon de la battre, les services sociaux lui emportent son bébé. Maggie essaie de convaincre la justice qu'elle peut élever sa fille mais la décision est entérinée, notamment à cause du témoignage d'une voisine qui déteste le couple, elle ne pourra plus jamais revoir sa fille. De plus Jorge est menacé d'expulsion car il a travaillé en Angleterre sans permis de travail. Maggie et Jorge ont à nouveau une fille ensemble. À peine le bébé est-il né qu'il est une fois de plus retiré à ses parents. Excédée, Maggie essaie de se jeter de la fenêtre de sa chambre d'hôpital. Finalement Jorge obtient un passeport et après une dispute, le couple finit par se rabibocher. À la fin du film on apprend qu'ils ont eu trois enfants par la suite et qu'ils ont pu les garder mais Maggie n'a jamais revu ses autres enfants.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Crissy Rock : Maggie Conlan
  • Vladimir Vega : Jorge
  • Sandie Lavelle : Mairead
  • Mauricio Venegas : Adrian
  • Ray Winstone : Simon
  • Claire Perkins : Jill
  • Jason Stracey : Sean
  • Luke Brown : Mickey
  • Lily Farrell : Serena
  • Scottie Moore : Maggie's father
  • Linda Ross : Maggie's mother
  • Kim Hartley : Maggie, aged 5
  • Jimmy Batten : Karaoke's compere
  • Sue Sawyer: Foster's mother
  • Pamela Hunt : Mrs. Higgs

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le titre vient d'une comptine anglaise :
« Ladybird, Ladybird,
Fly away home,
Your house is on fire
And your children are gone ;
All except one
And that's little Ann
And she has crept under
The frying pan. »


soit, en français  :
« Coccinelle, Coccinelle
Va t'en vite de chez toi
Ta maison est en feu
Et tes enfants s'en sont allés
Tous sauf une
C'est la petite Ann
Et elle s'est cachée sous
La poêle
[1]. »

Sources[modifier | modifier le code]

  1. « Ladybird » : présentation du film de Ken Loach.

Lien externe[modifier | modifier le code]