Lac des Quatre-Cantons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lac des Quatre Cantons)
Aller à : navigation, rechercher
Lac des Quatre-Cantons
Embarcadère à Weggis
Embarcadère à Weggis
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Cantons Lucerne, Nidwald, Schwytz, Uri
Géographie
Coordonnées 47° 00′ 55″ N 8° 24′ 05″ E / 47.01528, 8.40139 ()47° 00′ 55″ Nord 8° 24′ 05″ Est / 47.01528, 8.40139 ()  
Superficie 113,6 km2
Longueur 30 km
Largeur 20 km
Altitude 434 m
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne
 
214 m
104 m
Volume 11,8 km3
Hydrographie
Bassin versant 2 124 km2
Alimentation Reuss, Aa de Sarnen, Aa d'Engelberg, Muota
Émissaire(s) Reuss
Durée de rétention 3,4 ans

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Lac des Quatre-Cantons
Contour Google Maps

Le lac des Quatre-Cantons (en allemand Vierwaldstättersee, en italien Lago dei Quattro Cantoni ou Lago di Lucerna, en romanche Lai dals Quatter Chantuns), est un lac de type fjord de Suisse centrale. Il fait 38 kilomètres de long de l'embouchure au déversoir de la Reuss. Il est situé à un niveau de 434 mètres au-dessus de la mer, s'étend sur 114 km2, et atteint une profondeur de 214 mètres.

Son nom provient de Waldstätten, une expression en allemand qui désigne les 3 cantons primitifs de la Suisse (Uri, Schwytz et Nidwald), rejoints par le canton de Lucerne. Avant le XVIe siècle, ce lac se nommait lac de Lucerne[1].

Le lac s'est formé lors du retrait du glacier de la Reuss à la fin de la dernière période glaciaire, il y a 12 000 ans.

Carte du lac des Quatre-Cantons.

Environnement[modifier | modifier le code]

Le lac contient des munitions volontairement immergées, qui constituent une source potentielle de pollution. Ainsi, 2800 tonnes sont déposées dans le lac d'Uri, au sud du lac, auxquelles s'ajoutent 530 tonnes dans le bassin de Gersau[2].

Curiosités[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Citations[modifier | modifier le code]


Le lac des Quatre-Cantons depuis Brunnen (photo panoramique).

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Lac des Quatre-Cantons » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.
  2. Chris, « Munitions immergées, l'armée décide de les laisser au fond des lacs », sur styvoo, 29 octobre 2008
  3. J. et B. Massin, Ludwig van Beethoven, Fayard, 1967, p. 625.

Article connexe[modifier | modifier le code]