KTO Rosomak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
KTO Rosomak
KTO Rosomak de l'armée polonaise
KTO Rosomak de l'armée polonaise
Caractéristiques de service
Service Dans l'Armée polonaise
Production
Concepteur Drapeau de la Pologne Pologne
Année de conception 2002
Caractéristiques générales
Équipage 3 + 8 passagers
Longueur 7,7 m
Largeur 2,8 m
Hauteur 2;3 m
Masse au combat 16 à 26 tonnes
selon les versions
Armement
Armement principal canon Mk 44
Bushmaster II
Armement secondaire mitrailleuse coaxiale
UKM 2000C
Mobilité
Moteur DI 12 Scania Diesel
Puissance 480 ch (360 kW)
Suspension 8×8
Vitesse sur route plus de 100 km/h
Puissance massique 15,6 kW/Tonne
Autonomie 800 km

Le KTO Rosomak (KTO pour Kołowy Transporter Opancerzony, littéralement: Véhicule blindé à roues) est un véhicule blindé multirôle à huit roues motrices (8×8) créé en Pologne. Le véhicule est une variante sous licence du Patria AMV.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2002, le ministère polonais de la Défense signa un contrat avec la Finlande pour l'achat de 690 Patria AMV, qui seront fabriqués en Pologne. Les principaux concurrents de l'AMV étaient le Mowag Piranha et le Steyr Pandur. La version polonaise comporte d'importants changements du Patria AMV original, tels que la capacité à pouvoir être transporté par un C-130 Hercules, ou à être amphibie. La commande initiale de 690 véhicules (qui sera plus tard portée à 895) sera livrée en deux variantes de base:

  • 313 véhicules de combat armés d'un canon de 30 mm monté sur tourelle. Plus tard, le nombre de véhicules pour cette variante sera augmentée de 3.
  • 205 véhicules supplémentaires seront livrés dans une variante non spécifiée vers 2014-2018 (après que la livraison initiale sera achevée). Le nom Rosomak (glouton en polonais) a été choisi suite à un concours organisé par un magazine polonais. Le Rosomak devra remplacer les OT-64 SKOT, devenus obsolètes, et une partie des BWP-1 IFV, actuellement en service dans l'armée polonaise.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • KTO Rosomak : Variante de véhicule blindé de combat d'infanterie avec une mitrailleuse ATK Mk 44 de 30 mm, montée sur une tourelle Hitfist-30P d'OTO Melara, également armée d'une mitrailleuse coaxiale UKM 2000C de 7,62 mm OTAN. La tourelle est équipée d'un système de contrôle de tir avancé avec vision thermique et d'un système d'alerte laser Obra, connecté à des pots 6 lance-fumigène 81 mm ZM Dezamet 902A.
  • KTO Rosomak M1 : Variante de véhicule blindé de combat d'infanterie modifié pour la guerre en Afghanistan, équipé d'un blindage additionnel en acier-composite, de couteaux spéciaux (utilisés notamment pour couper les fils reliés à des IED) à l'avant du pilote et de la trappe du commandant, de caméras vidéos à l'arrière et sur les côtés du véhicule, rentransmettant les images sur deux écrans LCD situés dans le compartiment des troupes, et d'un système Pilar capable de détecter la direction des coups de feu. À cause du blindage additionnel, cette variante ne peut pas flotter et n'a donc pas d'hélices. Nouvelle, M1M type avec QuinetiQ RPGNet etc.
  • KTO Rosomak M3 : Variante de transport de troupes blindé modifié pour la guerre en Afghanistan, utilisant un équipement similaire au M1 (incluant le blindage additionnel). La principale différence est que cette variante est équipée d'une tourelle ouverte OSS-D avec un lance-grenades Mk19 de 40 mm, ou une mitrailleuse WKM-B, chambrée en 12,7 mm OTAN.
  • KTO Rosomak WEM : (WEM pour Wóz Ewakuacji Medycznej, littéralement: Véhicule d'évacuation médicale) Variante d'ambulance blindée avec un équipage de 3 personnes, capable d'emporter 3 blessés en positions allongée et 4 autres en position assise.
  • KTO Rosomak WD : (WD pour Wóz Dowodzenia, littéralement: Véhicule de Commandement) Véhicule de commandement pour les commandants de bataillons. Il a été préparé par WB Electronics et montré durant une démonstration fin 2008.

Histoire au combat[modifier | modifier le code]

La guerre en Afghanistan[modifier | modifier le code]

KTO Rosomak au Tchad, en mission dans le cadre de l'EUFOR

L'armée de terre polonaise, qui fait partie de la Force internationale d'assistance et de sécurité (ISAF), a en Afghanistan des KTO Rosomak en version de combat d'infanterie, de transport de troupes et d'évacuation médicale depuis 2007. Tous les véhicules présents là-bas sont équipés d'un blindage additionnel.

La force européenne au Tchad[modifier | modifier le code]

L'armée de terre polonaise, qui a fait aussi partie de l'EUFOR Tchad/RCA (2007-2009), a envoyé également au Tchad des Rosomak en version de combat d'infanterie, de transport de troupes et d'évacuation médicale.