Jour de la Terre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jour de la Terre
Drapeau non officiel de John McConnell : La Bille bleue (la Terre vue de l'espace sur un fond bleu)
Drapeau non officiel de John McConnell : La Bille bleue (la Terre vue de l'espace sur un fond bleu)

Type Fête civile
Date 20 ou 21 mars (journée internationale de la Terre)
22 avril (journée de la Terre)
Lié à ONU

Le Jour de la Terre est le nom d'une célébration correspondant à deux événements : soit la journée internationale de la Terre du 20 ou 21 mars (correspondant à l'équinoxe) soit la journée de la Terre du 22 avril, qui a pris naissance en 1970 aux États-Unis.

Le symbole de cet événement est une combinaison des lettres « E » et « O », pour Environment and Organism, de couleur verte sur un fond blanc : Symbole du Jour de la Terre.

Origine[modifier | modifier le code]

Le Jour de la Terre marque tous les ans l'anniversaire de la naissance, en 1970, du mouvement environnemental tel qu'on le connaît aujourd'hui. Il fut fêté pour la première fois le , lorsque le sénateur américain Gaylord Nelson encouragea les étudiants à mettre sur pied des projets de sensibilisation à l'environnement dans leurs communautés.

Gaylord Nelson, sénateur du Wisconsin, a proposé la première manifestation environnementale d'envergure sur le territoire américain pour secouer le monde politique et forcer l'insertion de la problématique environnementale dans le cadre politique national. « C'était un pari, mais cela a fonctionné »[1], rappelle-t-il. En effet, ce premier Jour de la Terre a mené à la création de l'agence de protection de l'environnement des États-Unis (EPA) et à l'adoption de la loi « Clean Air, Clean Water, and Endangered Species ». En 1990, sous l'égide de l'environnementaliste américain Denis Hayes, le Jour de la Terre est devenu un événement planétaire, mobilisant 200 millions de personnes dans 141 pays et jouant un rôle de levier pour les enjeux environnementaux mondiaux. Le Jour de la Terre a donné un élan énorme aux campagnes de sensibilisation à la réutilisation et au recyclage et le Sommet de la Terre des Nations Unies de 1992 à Rio de Janeiro.

Au Québec, il est célébré depuis 1995 en organisant toutes sortes d'activités de sensibilisation face aux enjeux environnementaux.

Journée équinoxiale[modifier | modifier le code]

En février 1971, le secrétaire général des Nations unies, U Thant signe la proclamation du jour international de la Terre. Il est traditionnel de fêter ce jour en faisant retentir au moment de l'équinoxe la cloche de la paix (Cloche japonaise de la paix), une cloche offerte par le Japon aux Nations Unies.

Participation[modifier | modifier le code]

Le jour de la Terre de l'année 2000 a atteint (grâce à Internet notamment) un record de participation. Dans 184 pays, on estime que le nombre de participants touchés d'une manière ou d'une autre fut de l'ordre de quelques centaines de millions.

Aujourd'hui, plus de 500 millions de personnes passent à l'action ou participent à un événement chaque année dans le cadre du Jour de la Terre. Au fil des ans, le Jour de la Terre est devenu l'événement participatif écologiste le plus important de la planète.

2012[modifier | modifier le code]

À Montréal, pour le jour de la terre 2012, un regroupement d'environnementalistes, d'artistes et d'organisations ont invité les Québécois à un grand rassemblement où ils ont formé un immense arbre humain[2]. Le nombre de participants a été estimé à 300 000[3].


Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]