John Abbey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abbey.

John Abbey, (ou Jean Abbey en français) est un facteur d'orgue, né le 22 décembre 1785 à Wilton (comté de Northampton) et mort à Versailles le 19 février 1859. Ce facteur, qui a surtout exercé en France, a construit un nombre considérable d'orgues mais son principal titre de gloire est d'avoir introduit dans la facture française le mécanisme anglais et la soufflerie de Cummins[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir travaillé successivement avec Davis[Qui ?] et Ross[Qui ?] en Angleterre, Abbey vint en France en 1826, et s'y établit définitivement.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Parmi ses premières œuvres, on peut citer l'orgue du château de la Muette et celui des Tuileries, détruit à l'époque de la révolution de 1830.

Il construisit les orgues de chœur de beaucoup d'églises, au nombre desquelles il faut citer :

Il a à son actif l'édification de grands instruments :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Cet article comprend des extraits de La Grande Encyclopédie, un texte du domaine public. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Remplacé en 1884-1889 par un orgue d'Aristide Cavaillé-Coll
  2. Remplacé en 1862 par un orgue d'Aristide Cavaillé-Coll
  3. Remplacé en 1898 par un orgue d'Eugène et John Albert Abbey
  4. Remplacé en 1874 par un orgue d'Aristide Cavaillé-Coll
  5. Orgue vendu à l'église Saint-Hilaire de Poitiers en 1866
  6. Remplacé en 1869 par un orgue de Joseph Merklin

Références[modifier | modifier le code]

  1. Architecture de l'orgue