Jeff Healey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Healey.

Jeff Healey

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Jeff Healey au Long Beach Blues Festival en 2002

Informations générales
Nom de naissance Norman Jeffrey Healey
Naissance 25 mars 1966
Toronto, Ontario
Décès 2 mars 2008
Toronto, Ontario
Activité principale musicien, chanteur-compositeur, disc jockey
Genre musical Jazz, blues, dixieland
Années actives 1983-2008
Labels Arista Records
Site officiel www.jeffhealey.com

Norman Jeffrey Healey (25 mars 1966 - 2 mars 2008[1]), mieux connu sous le nom de Jeff Healey est un chanteur-compositeur et guitariste de jazz, de blues et de rock canadien.

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Né à Toronto il est abandonné à la naissance puis adopté. Son père adoptif est pompier, Jeff Healey a grandi à l'extrême-ouest de la ville. Il perd la vue à l'âge d'un an, à la suite d'un rétinoblastome, un cancer rare de la rétine contre lequel il s'est battu toute sa vie et qui finalement l'a tué. Ses yeux ont dû être retirés par opération chirurgicale et des prothèses oculaires lui ont été posées. Il commença à jouer de la guitare à l'âge de trois ans en posant l'instrument à plat sur les genoux.

À l'âge de 17 ans, il fonda un groupe, Blue Direction aux côtés du bassiste Jeremy Littler, le batteur Graydon Chapamn et un camarade d'école, Rob Quail, guitariste. Le groupe joua dans plusieurs salles de Toronto, notamment la Colonial Tavern.

Peu après, il forme un trio avec le bassiste Joe Rockman et le batteur Tom Stephen. Le nouveau groupe reçut une critique dans l'hebdomadaire NOW, et rapidement ils commencèrent à jouer presque toutes les nuits dans des salles locales. Durant cette période, le groupe fit aussi une apparition dans le film Road House qui a été inspiré d'une interprétation de Jeff Healey. Le groupe s'allie avec le label Arista Records et, en 1988, ils produisent l'album See The Light qui inclut la chanson Angel Eyes. Leur chanson Hideaway fut nominée aux Grammy Awards dans la catégorie Best Instrumental et en 1990, le groupe remporta le prix Juno en tant qu'artiste de variété de l'année. Parmi d'autres chansons à succès, on peut citer How Long Can a Man Be Strong et une reprise d'une chanson des Beatles, While My Guitar Gently Weeps.

Dans ses années suivantes, il réalisa trois CD pour sa réelle passion, le jazz américain traditionnel des années 1920 et des 1930. Collectionneur de disques phonographiques, il en possédait plus de 25 000. Pendant de nombreuses années, il joua sur la Bathurst Street à Toronto avec un groupe de rock tous les jeudis soirs et avec son groupe de jazz, The Jazz Wizards, les samedis après-midi. Le club déménagea vers un club plus grand qui fut renommé Jeff Healey's Roadhouse. Bien qu'il ait laissé son nom et qu'il y joue souvent, Jeff Healey n'est pas le propriétaire et ne dirige pas le bar.

Bien qu'essentiellement connu comme guitariste, Healey a aussi joué de la trompette et de la clarinette durant ses représentations. Il a aussi collaboré avec Ian Gillan, qui appartient au groupe Deep Purple, pour son album Gillan's Inn.

Il présenta également une émission de la CBC Radio intitulée My Kind of Jazz dans laquelle il programmait des disques choisis dans sa large collection de jazz vintage. Il présenta une émission du même nom sur une chaîne de radio canadienne, CJRT-FM (actuellement JAZZ.FM91) localisée à Toronto.

Avec le groupe Jazz Wizards, il joua des morceaux de jazz américain des années 1920, 30 et du début des années 40. Il devait jouer en Grande-Bretagne, en Allemagne et en Hollande en avril 2008.

Healey fit découvrir et aida la carrière d'autres artistes tels que Amanda Marshall (en) et Terra Hazelton.

Le 11 janvier 2007, il se fait opérer pour retirer des tissus affectés par un cancer, dans les deux poumons. Dans les huit mois auparavant, il se fit retirer deux sarcomes aux jambes[2].

Le 2 mars 2008, il meurt d'un cancer au St. Joseph's Health Centre, dans sa ville natale de Toronto, à l'âge de 41 ans. Sa mort survient un mois avant la sortie de son nouvel album, Mess of Blues qui sera son premier album rock en huit ans.

Discographie[modifier | modifier le code]

Jeff Healey à Peterborough (Ontario, Canada) en 2007
  • 1988 : See the Light
  • 1989 : Road House Soundtrack
  • 1990 : Hell to Pay
  • 1992 : Feel This
  • 1993 : Evil Blues (live)
  • 1995 : Cover to Cover
  • 2000 : Get Me Some
  • 2002 : Among Friends
  • 2003 ; Live at Healey's
  • 2004 : Adventures in Jazzland
  • 2005 : The Jeff Healey Band Live at Montreux 1999
  • 2006 : It's Tight Like That
  • 2008 : Mess of Blues
  • 2009 : Songs From The Road

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Décès du chanteur et guitariste canadien Jeff Healy ». AFP, 3 mars 2008
  2. (en) « Blues guitarist Jeff Healey recovering from lung cancer surgery », site de la Société Radio-Canada, 16 janvier 2007.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]