Jean-Claude Flory

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Flory.
Jean-Claude Flory
Image illustrative de l'article Jean-Claude Flory
Fonctions
Maire de Vals-les-Bains
En fonction depuis le 27 septembre 1993
Prédécesseur Jean-Marie Alaize
Député de la 3e circonscription de l'Ardèche
18 juin 200219 juin 2012
Élection 16 juin 2002
Réélection 17 juin 2007
Législature XIIe, XIIIe (Cinquième République)
Prédécesseur Stéphane Alaize
Successeur Sabine Buis
Conseiller général du Canton de Vals-les-Bains
27 mars 199418 mars 2001
Prédécesseur Jacky Pontal
Successeur Bernard Perrier
Conseiller régional de Rhône-Alpes
16 mars 199823 août 2002
Biographie
Date de naissance 7 mars 1966 (48 ans)
Lieu de naissance Valence (Drôme)
Parti politique UMP

Jean-Claude Flory est un homme politique français, né le 7 mars 1966 à Valence (Drôme). Il est actuellement maire de la commune de Vals-les-Bains et président du Syndicat Intercommunal pour le Thermalisme et l'Environnement (SITHERE), il fut aussi député de l'Ardèche de 2002 à 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Titulaire d'un diplôme de Cycle Supérieur de Spécialisation en Aménagement de l'Institut d'Études Politiques. La carrière politique de Jean-Claude Flory commence en septembre 1993, lorsqu'il est élu maire RPR de Vals-les-Bains lors d'une élection partielle où il bat le maire sortant et ancien député Jean-Marie Alaize. L''année suivante, il fait son entrée au Conseil général comme conseiller général du Canton de Vals-les-Bains. Lors des municipales de juin 1995, Flory est largement réélu maire face à nouveau Alaize. Tête de liste RPR en Ardèche lors des régionales de mars 1998, Jean-Claude Flory est élu conseiller régional et il le reste jusqu'en 2002. Candidat de l'UMP face à Stéphane Alaize, il est élu député le 16 juin 2002, pour la XIIe législature (2002-2007), de la 3e circonscription de l'Ardèche avec plus de 57 % des suffrages et son objectif est le désenclavement de l'Ardèche et de la Montagne ardéchoise. Fort de son bilan et de son implantation local, il est facilement réélu le 17 juin 2007 avec 55,59 % des suffrages face à la candidate socialiste Véronique Louis. L'année suivante, il conserve son mandat de maire de Vals, mais la vague rose de juin 2012 lui fait perdre son siège face à Sabine Buis, candidate du Parti socialiste, ne rassemblant que 48,77 % des suffrages (meilleur score de l'UMP dans le département). Il est aussi Président de l'UMP Ardèche.

Mandats[modifier | modifier le code]

Anciens mandats locaux[modifier | modifier le code]

Anciens mandats nationaux[modifier | modifier le code]

  • 16/06/2002 - 19/06/2007 : député de la 3e circonscription de l'Ardèche
    Membre de la commission des affaires économiques.
    Membre titulaire du comité consultatif pour la gestion du fond national pour le développement des adductions d'eau dans les communes rurales.
  • 17/06/2007 - 16/06/2012 : député de la 3e circonscription de l'Ardèche
    Membre de la commission des finances.
    Rapporteur spécial au nom de la commission des finances : Politique des territoires.

Mandats locaux en cours[modifier | modifier le code]

Domaine diplomatique[modifier | modifier le code]

Il a été membre du groupe d'études sur le problème du Tibet de Assemblée nationale[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]