Jake Bugg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jake Bugg

Description de cette image, également commentée ci-après

Jake Bugg en 2012 à La Flèche d'or.

Informations générales
Nom de naissance Jake Edwin Kennedy
Naissance 28 février 1994 (20 ans)
Nottingham, Royaume-Uni
Activité principale auteur-compositeur
Genre musical folk rock
Instruments guitare
Années actives depuis 2011
Labels Mercury
Site officiel jakebugg.com

Jake Edwin Kennedy, mieux connu sous son nom de scène Jake Bugg, est un chanteur britannique, né le 28 février 1994 à Nottingham.

Son premier album, Jake Bugg, est édité en octobre 2012 par Mercury Records et se classe premier du UK Albums Chart. Depuis sa sortie, les ventes du disque ont dépassé les 400 000 exemplaires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Jake Kennedy grandit à Clifton, un village situé sur le territoire de la ville de Nottingham. Il vit avec son père, infirmier, et sa mère, commerciale, dans un lotissement de logements sociaux (council estate). Le couple se sépare durant son enfance[1],[2]. Il découvre la musique à l'âge de 12 ans lorsqu'un oncle lui offre une guitare folk et lui apprend quelques accords[3],[4]. Il joue de la basse dans le groupe formé par l'un de ses cousins avant de composer ses premières chansons[2].

Il passe son GCSE (certificat d'études secondaires) au Fairham Community College[5] et étudie au Farnborough College of Technology[6], mais abandonne ses études à l'âge de 16 ans lorsqu'il décide de se lancer dans la musique[5],[7]. En 2010, il apparaît dans This Is Live, une émission musicale diffusée sur le web par le journal local Nottingham Post. Sa prestation attire l'attention de Jay Hart, qui devient son agent artistique[6],[8].

Carrière[modifier | modifier le code]

L'adolescent adopte le nom de famille de son père pour sa carrière musicale. Il est révélé en 2010 par l'intermédiaire de BBC introducing, un site de la société de radio-télévision BBC destiné aux jeunes artistes sans contrat discographique[2]. La démo qu'il leur envoie est diffusée par la branche locale de la BBC émettant dans le comté de Nottinghamshire[9]. Jake Bugg est ensuite sélectionné par la station pour se produire sur la scène réservée aux jeunes talents lors de l'édition 2011 du festival de Glastonbury[10]. Dans le courant de l'été, il signe un contrat avec le label Mercury Records[11].

En mai 2012, Jake Bugg apparaît dans l'émission musicale Later... with Jools Holland (en) diffusée sur BBC Two[1]. Il joue en première partie d'artistes comme Michael Kiwanuka, Lana Del Rey et Example[1]. La plupart des chansons de son premier album, Jake Bugg, sorti en octobre 2012, sont coécrites avec Iain Archer[2],[12], qui a collaboré avec le groupe Snow Patrol au début des années 2000[13]. Vendu à 35 000 exemplaires en première semaine, le disque effectue son entrée à la première place du UK Albums Chart, alors que Two Fingers, 33e du classement des ventes de singles, est le premier single du chanteur à figurer dans le Top 40[14],[15]. En mai 2013, les ventes de l'album atteignent les 430 000 exemplaires[16].

Jake Bugg assure la première partie sur les dates européennes de la tournée des High Flying Birds, groupe formé par Noel Gallagher, l'ancien guitariste d'Oasis[14]. Bugg tourne ensuite en tête d'affiche au Royaume-Uni[5]. En 2013, il est nommé aux Brit Awards dans la catégorie « British breakthrough act »[4] et le titre Two Fingers, coécrit avec Iain Archer, est nommé aux Ivor Novello Awards[16]. Son premier album est nommé au Mercury Music Prize[17]. Il effectue également ses premiers concerts en France au Trianon, à l'Olympia[8].

Au cours de l'été 2013, Bugg était à Malibu, où il avait pour premier projet d'enregistrer deux morceaux uniquement. Par la suite, il fit une petite tournée des États-Unis et finit par enregistrer dix autres titres dans les studios du producteur américain Rick Rubin. Il y eut quelques interactions avec Chad Smith des Red Hot Chili Peppers. Le 8 septembre 2013, Jake Bugg tweet que son 2e album est désormais terminé ("2nd album done!"). Par la suite, le 23 septembre 2013, il annonce la sortie de son nouvel album, intitulé Shangri La, avec un nouveau single What Doesn't Kill You[7],[18]. L'album Shangri La sort le 18 novembre 2013. Cette appellation vient du nom du studio dans lequel il a enregistré ses morceaux.

Le 11 décembre 2013, Bugg chantait pour le Concert du Prix Nobel de la Paix, à Oslo. Le 10 janvier 2014, Jake Bugg chante en live son nouveau single "Song About Love" au Graham Norton Show. Le 27 février 2014, Jake Bugg joue en live "Me And You" dans l'émission American Idol. Jake Bugg fait une performance au The Tonight Show Starring Jimmy Fallon, le 14 mars 2014.

Style musical et influences[modifier | modifier le code]

Durant son enfance, Jake Bugg est frappé par le morceau Vincent de Don McLean dans un épisode des Simpson, qu'il décrit comme la première chanson à l'avoir impressionné (« the first song I liked »)[3]. Il découvre les disques du chanteur folk rock, ainsi que ceux des artistes l'ayant inspiré, comme le quatuor folk The Weavers et le guitariste Buddy Holly[3]. Il continue de découvrir le rock et son histoire grâce à des artistes tels les Beatles, Jimi Hendrix[1], ou encore Donovan[11].

Sa musique est décrite comme du folk ou du folk rock, mais Bugg reconnaît également des influences country et blues[11]. L'écrivain et critique rock Bayon estime que « Jake Bugg n'invente strictement rien, mais réinvente bien. »[8].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums Studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

2014 : Messed Up Kids (Mercury Records)

  1. Messed Up Kids
  2. A Change In The Air
  3. Strange Creatures
  4. The Odds

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Trouble Town (Mercury)
  • 2012 : Country Song (Mercury)
  • 2012 : Lightning Bolt (Mercury)
  • 2012 : Taste It (Mercury)
  • 2012 : Two Fingers (Mercury)
  • 2013 : Seen It All (Mercury)
  • 2013 : Broken (Mercury)
  • 2013 : What Doesn't Kill You (Mercury)
  • 2013 : Slumville Sunrise (Mercury)
  • 2014 : A Song About Love (Virgin EMI)
  • 2014 : Messed Up Kids (Virgin EMI)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Sarfraz Manzoor (en), « Jake Bugg: 'I'd never do a talent show. It doesn't seem genuine' », The Observer,‎ 27 mai 2012
  2. a, b, c et d (en) Ellie Pithers, « Jake Bugg interview: 'I’ve achieved what I wanted to' », The Daily Telegraph,‎ 24 décembre 2012
  3. a, b et c (en) Mark Savage, « Jake Bugg: 'I have to pinch myself' », BBC,‎ 15 octobre 2012
  4. a et b (en) Tim Jonze, « Jake Bugg: 'Mumford and Sons look like posh farmers with banjos' », The Guardian,‎ 7 février 2013
  5. a, b et c (en) « So who does the ironing when Jake Bugg's rocking in the USA? », Nottingham Post (en),‎ 23 novembre 2012
  6. a et b (en) « Can the kid from Clifton, Jake Bugg, beat Leona Lewis to claim No 1? », Nottingham Post (en),‎ 20 octobre 2012
  7. a et b (en) Sarah Larson, « Jake Bugg: From Nottingham to Malibu », The New Yorker,‎ 3 octobre 2013
  8. a, b et c Bayon, « Jake Bugg, l’opus à l’oreille », Libération,‎ 11 janvier 2013 (lire en ligne)
  9. (en) David Smyth, « Jake Bugg: guitar hero - the next generation », Evening Standard,‎ 7 septembre 2012
  10. (en) Dan Lucas, « Tip of The Week: Jake Bugg - Someone Told Me », BBC,‎ 29 juillet 2011
  11. a, b et c (en) « Nottingham singer Jake Bugg signs to Mercury Records », BBC,‎ 23 août 2011
  12. (en) Caroline Sullivan, « Jake Bugg – review (Koko, London) », The Guardian,‎ 15 novembre 2012
  13. (en) James Wilkinson, « Chronique de l'album Jake Bugg », Allmusic,‎ octobre 2012
  14. a et b (en) Tom Lamont, « Jake Bugg: stars of 2012 », The Observer,‎ 24 novembre 2012
  15. (en) Paul Sexton, « Jake Bugg Tops Mumford, Leona Lewis on U.K. Albums Chart », Billboard,‎ 22 octobre 2012
  16. a et b (en) Craig McLean, « Jake Bugg interview: 'The best thing about going to a fashion show? How short it was' », The Daily Telegraph,‎ 16 mai 2013
  17. (en) « Mercury Music Prize 2013: Jake Bugg », BBC,‎ 18 octobre 2013
  18. (en) Dan Hyman, « Jake Bugg Finishing New Album With Producer Rick Rubin », Rolling Stone,‎ 9 août 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]