Hina matsuri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hina Matsuri
Estrade de poupées japonaise.
Estrade de poupées japonaise.

Nom officiel 雛祭り
Observé par Japon
Signification Jour consacré aux petites filles.
Date 3 mars

Hina matsuri (雛祭り?, littéralement « fête des poupées ») est une fête qui a lieu au Japon le 3 mars, jour consacré aux petites filles.

Les jours précédant le 3 mars, les petites filles japonaises exposent de précieuses poupées posées sur des petites estrades à plusieurs niveaux. Ces poupées spéciales, qui se transmettent de génération en génération, sont rangées dans un carton tout le reste de l'année. Elles représentent des personnages de la cour impériale de l'ère Heian (平安時代?).

Disposition des poupées[modifier | modifier le code]

  • Sur le niveau le plus haut, on trouve l'empereur (お内裏さま, O-Dairi-sama?) à gauche et l'impératrice (お雛さま, O-Hina-sama?) à droite; un paravent doré fait souvent office d'arrière-plan.
  • Sur le second niveau sont disposées trois dames de cour (三人官女, San-nin kanjo?) portant des flacons de saké.
  • Cinq musiciens (五人囃し, Go-nin bayashi?), dont un chanteur, se tiennent sur la troisième marche.
  • Sur les trois niveaux inférieurs sont présents divers personnages, comme des chars à bœufs. La quatrième étagère inclut souvent deux ministres (大臣, Daijin?) : le ministre de gauche (左大臣, Sadaijin?) et le ministre de droite (右大臣, Udaijin?). On place également des hishimochi, des petits mochi tricolores, en forme de parallélogramme.

Ceci est la disposition la plus complète, comme sur la photographie. Cependant, on peut se contenter d'un ensemble plus simple, avec seulement le couple impérial. À défaut de poupées, on peut même représenter un couple en origamis.

Origine et tradition[modifier | modifier le code]

Impératrice et son costume de l'ère Heian

Cette fête remonte à l'époque Heian. Les poupées étaient supposées protéger des mauvais esprits. Pour célébrer hina matsuri, on boit traditionnellement du amazake, du shirozake ou du tôkashu, bières traditionnelles peu ou pas alcoolisées à base de riz, et on mange des hina arare, biscuits à base de riz, et des sushis. Selon la croyance traditionnelle, il faut ranger les poupées le soir du 3 mars, sans quoi la fille de la maison ne pourra pas se marier pendant un an. Cette fête est célébrée dans la plupart des foyers, qu'il y ait une fille mariée ou non.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :