Helen Levitt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Helen Levitt

Naissance
Brooklyn, États-Unis
Décès (à 95 ans)
New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession Photographe

Helen Levitt (née le et morte le [1]) est une photographe (documentaire, portraits) américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Levitt a grandi à Brooklyn, dans l'État de New York. Abandonnant l'école, elle apprend par elle-même la photographie en travaillant avec un photographe commercial. Alors qu'elle enseigne les arts à des enfants en 1937, elle est intriguée par le caractère éphémère des dessins à la craie qui sont, à cette époque, partie intégrante de la culture des gamins des rues de New York. Elle achète un Leica et commence à photographier les dessins dans les rues et les enfants qui les font. Ses photographies rencontrent le succès lorsqu'elles sont publiées en 1987 dans In The Street: chalk drawings and messages, New York City 1938–1948. Cet ouvrage fut désigné comme l'un des 100 meilleurs livres de photos et sa première édition est aujourd'hui recherchée par les collectionneurs.

Elle étudia avec Walker Evans en 1938 et 1939. En 1943, Edward Steichen, au Museum of Modern Art, fut commissaire de sa première exposition individuelle, après quoi elle trouva un emploi de photographe documentaire pour la presse. À la fin des années 1940, elle fut brièvement réalisatrice d'un court-métrage en travaillant avec James Agee avec lequel elle tourna un court-métrage artistique, In the Street. En 1959 et 1960, elle reçoit deux bourses de la fondation Guggenheim pour prendre des clichés en couleur des rues de New York mais une bonne part de son travail a été volée dans un cambriolage. Les photos restantes, et d'autres prises dans les années suivantes, ont été publiées dans Slide Show: The Color Photographs of Helen Levitt (). Son premier ouvrage important est A Way of Seeing (1965). En 1976, elle devient « Photography Fellow » du National Endowment for the Arts.

Elle est restée une photographe active pendant près de 70 ans et vivait toujours près de New York où elle menait une vie discrète.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Helen Levitt, Who Froze New York Street Life on Film, Is Dead at 95 nytimes.com, 30 mars 2009

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]