Harbin Y-12

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Y-12 II
Y12E au Salon Airshow China de Zhuhai - Novembre 2008
Y12E au Salon Airshow China de Zhuhai - Novembre 2008

Constructeur Drapeau : République populaire de Chine Harbin
Premier vol
Dimensions
Longueur 18,86 m
Envergure 17,24 m
Hauteur 5,68 m
Aire alaire 34,27 m²
Masse et capacité d'emport
Max. au décollage 5,3 t
Performances
Vitesse de croisière maximale 250 km/h
Vitesse maximale 328 km/h
Autonomie 1 340 km
Plafond 7 000 m
Vitesse ascensionnelle 8,1 m/s

Le Harbin Y-12 est un avion de transport léger bimoteur produit par la Harbin Aircraft Manufacturing Corporation (HAMC).

Le développement de cet avion a commencé en 1980 et son 1er vol eut lieu le . Il a un profil d'aile supercritique et est équipé de deux turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada. Depuis son premier vol, plusieurs évolutions sont connues :

  • le type Y-12 I, produit à 30 exemplaires, était équipé de PT6A-11 ;
  • le type Y-12 II, dont le premier vol eut lieu en août 1984, équipé de moteurs plus puissants PT6A-27, a une charge utile de 5 700 kg, capable d'emport de 17 passagers avec deux membres d'équipage ;
  • les variantes Y-12 III, Y-12 IV et Y-12E avec des capacités d'emport légèrement supérieures.
  • une évolution Y-12F élargie et à train rentrant a été annoncée en 2008 : le premier "roll-out" a eu lieu fin 2010 et un premier vol semble avoir eu lieu au cours du premier semestre 2011.

Comme transport de troupes (19 soldats), cet avion est toujours utilisé entre autres par la Chine, le Cambodge, l'Érythrée, l'Iran, le Kenya, la Mauritanie, la Mongolie, la Namibie, l'Ouganda (2 en 2012), le Pakistan, le Paraguay, le Pérou, le Sri Lanka, la Tanzanie et la Zambie (5 avions commandés en 2006).

Il est également utilisé comme transport civil par des compagnies aériennes de Chine, d'Océanie, de l'Asie du Sud-est et de Mongolie.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]



Voir aussi[modifier | modifier le code]

Aéronefs comparables