Haplogroupe CT (Y-ADN)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

CT

Description de l'image  Y-DNA tree.GIF.
Caractéristiques
Date d'origine 68.500années avant présent[1]
Place d'origine Afrique de l'Est[2]
Ancêtre BT
Descendants CF et DE
Mutations définies P9.1, M168, M294, V9, V41, V54, V189, et V226

En génétique humaine, l'haplogroupe CT est un haplogroupe du chromosome Y, définissant une des lignées ancestrales majeures communes à l'humanité le long des lignées mâles de père en fils.

Les hommes dans cet haplogroupe ont un chromosome Y avec la mutation SNP M168, accompagnée des mutations P9.1 et M294. Ces mutations sont présentes dans toutes les lignées mâles humaines exceptés les A et B, qui sont tous deux presque exclusivement africains.

Généralités[modifier | modifier le code]

Le plus récent ancêtre patrilinéaire commun (en anglais MRCA ou Most Recent Common Ancestor) de tous les hommes CT d'aujourd'hui est probablement plus ancien que la première migration de l'homme anatomiquement moderne hors d'Afrique ("Out of Africa"), migration à laquelle quelques-uns de ses descendants participèrent. On pense donc qu'il avait vécu en Afrique avant cette migration fortement supposée[1],[2],[3].

En conservant le concept de l'Adam Y-chromosomal (plus récent ancêtre patrilinéaire commun de tous les hommes vivants), CT-M168 est popularisé dans des articles comme le lignage de l'Adam Eurasien (plus récent ancêtre patrilinéaire commun à tous les non-Africains).

Aucun individu masculin n'a encore été découvert dans le paragroupe CT* , ce qui signifie que tous les hommes dans cet haplogroupe sont aussi définis comme étant dans une de ses branches majeures, les subclades. Tous les lignages connus survivants qui descendent de CT sont dans un des deux subclades majeurs, l'haplogroupe CF et l'haplogroupe DE. Tous les deux semblent être apparus seulement quelques milliers d'années après le premier ancêtre commun de CT. A son tour, DE est divisé en un haplogroupe D asiatique et un haplogroupe E distribué surtout en Afrique, tandis que CF est divisé en un haplogroupe C est-asiatique, américain (du nord) et océanien et un haplogroupe F, qui est dominant dans la plupart des populations non-africaines[1].

L'haplogroupe CT est donc le lignage ancêtre commun à beaucoup d'hommes vivants aujourd'hui, incluant la plupart des Africains parmi lesquels l'haplogroupe E prédomine, et beaucoup de non-Africains, parmi lesquels l'haplogroupe F prédomine.

Subclades[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Karafet TM, Mendez FL, Meilerman MB, Underhill PA, Zegura SL, Hammer MF, « New binary polymorphisms reshape and increase resolution of the human Y chromosomal haplogroup tree », Genome Research, vol. 18, no 5,‎ 2008, p. 830–8 (PMID 18385274, PMCID 2336805, DOI 10.1101/gr.7172008, lire en ligne)
  2. a et b (en) Linda Stone, Paul F. Lurquin, Luigi Luca Cavalli-Sforza, Genes, Culture, and Human Evolution, Malden, Blackwell,‎ 2007, relié (ISBN 978-1-4051-5089-7, lire en ligne), « Voyages, Prehistoric Human Expansions », p. 187
  3. Underhill and Kivisild et T Kivisild, « Use of Y Chromosome and Mitochondrial DNA Population Structure in Tracing Human Migrations », Annu. Rev. Genet., vol. 41, no 1,‎ 2007, p. 539–64 (PMID 18076332, DOI 10.1146/annurev.genet.41.110306.130407)
  4. Pereira et al. (2010), Linking the sub-Saharan and West Eurasian gene pools: maternal and paternal heritage of the Tuareg nomads from the African Sahel, European Journal of Human Genetics (2010) 18, 915–923; doi:10.1038/ejhg.2010.21

Haplogroupes du chromosome Y (Y-ADN)

Plus récent ancêtre patrilinéaire commun
A
BT
 B CT
DE CF
 D E C F
 G H IJK
IJ K-M9
I J LT K-M526
L T  MS  P  NO
M S Q R N O
R1 R2
R1a R1b