Hérita Ilunga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hérita Ilunga
Ilunga2009.jpg
Biographie
Nom Herita Nkongolo Ilunga
Nationalité Drapeau : République démocratique du Congo RD Congo
Drapeau de la France France
Nat. sportive Drapeau : République démocratique du Congo RD Congo
Naissance 28 février 1982 (1982-02-28) (32 ans)
Lieu Kinshasa (Zaïre)
Taille 1,8 m (5 11)
Poste Défenseur
Parcours junior
Saisons Club
1995-1999 Drapeau : France Amiens SCF
1999-2002 Drapeau : France Stade rennais
Parcours amateur
Saisons Club
2002-2003 Drapeau : Espagne Espanyol B
2014- Drapeau : France USJA Carquefou
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2003-2007 Drapeau : France AS Saint-Étienne 152 (2)
2007-2009 Drapeau : France Toulouse 044 (0)
2008-2009 Drapeau : Angleterre West Ham 039 (2)
2009-2012 Drapeau : Angleterre West Ham 034 (1)
2011-2012 Drapeau : Angleterre Doncaster Rovers 015 (0)
2012-2013 Drapeau : Angleterre Doncaster Rovers 004 (0)
2013 Drapeau : France Stade rennais 005 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2004-2011 Drapeau : République démocratique du Congo RD Congo 032 (1)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 2 février 2014

Hérita N'Kongolo Ilunga, né le 28 février 1982 à Kinshasa (République démocratique du Congo), est un footballeur international congolais qui évolue au poste de défenseur à l'USJA Carquefou.

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Des débuts difficiles[modifier | modifier le code]

Ilunga quitte la République démocratique du Congo très jeune et vient en France et commence le football à Sarcelles.

En 1995, il intègre le centre de formation de l'Amiens SC. À la suite de bons matchs chez les jeunes amiennois, il part quatre ans plus tard au Stade rennais. Bien que toujours aussi prometteur, la chance ne tourne pas en sa faveur et les chances de devenir footballeur professionnel semblent s'amenuiser.

Il s'en va de nouveau en juin 2002, cette fois-ci pour l'étranger et Barcelone, plus précisément où il va signer à l'Espanyol.

Saint-Étienne[modifier | modifier le code]

  • Saison 2003-2004 :

Frédéric Antonetti, alors entraîneur de l'ASSE, cherche une solution sur le flanc gauche. Il dispose de peu d'argent et ses recherches approfondies (il a notamment découvert Michael Essien) vont le mener à obtenir le prêt avec option d'achat du jeune de 21 ans. Immédiatement, il s'impose sans souci comme le latéral gauche titulaire et les Verts retrouvent à la fin de cette saison 2003-2004, la Ligue 1. Antonetti, non confirmé dans ses fonctions, Élie Baup prend sa succession. Le club lève l'option d'achat.

  • Saison 2004-2005 :

Hérita est un joueur particulièrement régulier et ses prestations sont toujours très bonnes. À tel point qu'à la fin d'une première saison réussie en Ligue 1 (2004-2005, 37 matchs, 1 but) le PSG envisage de recruter le latéral gauche.

  • Saison 2005-2006 :

Sa deuxième saison en Ligue 1 (2005-2006) sera cependant plus difficile car l'ASSE perdra de nombreux joueurs durant la Coupe d'Afrique des Nations 2006 dont Hérita lui-même partit représenter la République démocratique du Congo. Il participera à 30 matchs et inscrira 1 but.

  • Saison 2006-2007 :

Enfin, sa dernière saison stéphanoise (2006-2007) sera d'un bon niveau. Élie Baup partit à Toulouse, Ivan Hasek prendra sa place et l'ASSE terminera onzième. À la suite de cette saison difficile sur la fin, Laurent Roussey prend les rênes du club et souhaite se débarrasser de trois joueurs, les traitant même de "parasites": Julien Sablé, Vincent Hognon et Hérita Ilunga.

Toulouse[modifier | modifier le code]

  • Saison 2007-2008 :

Ainsi, Hérita est en disgrâce à Saint-Étienne et doit changer d'air. Se manifeste alors, Élie Baup, marqué par le jeune congolais lors de son passage forézien. Il l'enrôle dans son club de Toulouse et Hérita peut alors découvrir la coupe d'Europe ! Malheureusement et sans surprise, le TéFéCé est éliminé au premier tour préliminaire de la Ligue des Champions par Liverpool mais se qualifie ensuite pour la coupe de l'UEFA.

Pour ce qui est du championnat, les Toulousains connaissent quelques difficultés à décoller et ne se sauveront de la Ligue 2 que lors de l'ultime journée du championnat.

La saison suivante (2008-2009), Ilunga semble en disgrâce avec le nouvel entraîneur, Alain Casanova, ce dernier lui préférant Jérémy Mathieu. Après deux mois sans jouer une seule minute et des approches de différents clubs européens (Majorque et Newcastle notamment), il signe le 1er septembre 2008 à West Ham United sous la forme d'un prêt d'un an avec option d'achat et réalise son rêve de rejoindre la Premier League anglaise, le championnat le plus relevé au monde.

West Ham United[modifier | modifier le code]

Ilunga (no 23) devant Samir Nasri d'Arsenal sur le point de tirer un coup franc.
  • Saison 2008-2009 :

Hérita Ilunga porte le numéro 3 durant toute la saison 2008-2009. Il a fait ses débuts le 13 septembre 2008 face à West Bromwich Albion en Premier League. Très rapidement il s'impose comme un titulaire indiscutable en défense, étant même élu meilleur joueur du mois d'octobre par les fans des Hammers.

Le 3 janvier 2009, il inscrit son premier but avec West Ham en 32e de finale de la Cup face à la modeste équipe de Barnsley lors de la victoire 3 buts à 0 à domicile.

Le 15 avril 2009, Gianfranco Zola lève l'option d'achat le concernant, il sera Hammer durant les trois prochaines saisons.

Le 24 mai 2009, sa première saison Outre-Manche se termine. Son bilan est plus que favorable puisque son club termine à une honorable neuvième place et Hérita participe à 35 matchs de Premier League, tous comme titulaire. On peut également rajouter ses 4 matchs en FA Cup (coupe d'Angleterre) lors desquels il a marqué 2 buts.

Par ailleurs, s'il n'est pas élu « joueur de l'année 2009 » (Hammer of the Year 2009) par les supporters de West Ham puisque Scott Parker a eu cet honneur, il fait partie des trois joueurs ayant eu le plus de votes en terminant troisième, derrière Scott Parker (1er) et le gardien Robert Green (2nd).

  • Saison 2009-2010 :

Absent lors des cinq premières journées à cause d'une blessure durant la préparation estivale, il retrouve rapidement sa place à son poste de latéral gauche, et réalise de bonnes performances sur le plan personnel bien que West Ham connaisse un début de saison laborieux (17e à la 14e journée). Il dispute 17 matchs pendant cette saison mais seulement un en seconde partie de saison à la suite d'une blessure contractée en février 2010.

  • Saison 2010-2011 :

Il ne dispute que 11 matchs de Premier League entre août et décembre lors de cette saison et ne figure plus dans l'effectif de West Ham pour la seconde partie de saison.

  • Saison 2011-2012 :

À la suite de la relégation et du changement d'entraineur, il dispute quatre matchs de Championship en début de saison avant son départ en prêt.

Doncaster Rovers FC[modifier | modifier le code]

  • Saison 2011-2012 :

En octobre 2011, il est prêté pour 3 mois par West Ham au club de Doncaster Rovers FC qui évolue en Championship. Il réalise 15 apartitions et le prêt s'achève le 3 janvier 2012.

Le 27 janvier 2012, il résilie son contrat avec West Ham, d'un commun accord avec le club. Il s'entraine alors avec Leyton Orient.

En mars 2012, il signe un contrat d'un mois avec Doncaster Rovers FC à la suite de la blessure du latéral gauche Tommy Spurr. Il dispute 4 matchs. À la fin de saison, Doncaster Rovers FC est relégué en League One.

Il est sans club lors de la première partie de saison 2012-2013. Il s'entraine alors avec le Stade rennais à partir d'octobre et réalise des essais à l'En Avant de Guingamp et au Stade brestois lors du mercato hivernal.

Retour au Stade rennais[modifier | modifier le code]

Le 22 janvier 2013, libre de tout contrat, il s'engage pour six mois au Stade rennais[2]. Souvent blessé, il ne dispute finalement que cinq matchs avec son club formateur durant cette période, et son contrat n'est pas renouvelé[3]. Sans club durant quelques mois, il finit par s'engager le 31 janvier 2014 avec l'USJA Carquefou, club amateur évoluant en National[4].

La sélection[modifier | modifier le code]

Né à Kinshasa mais arrivé très tôt en France, Hérita aurait tout aussi bien pu jouer pour la France. Mais dès sa seconde saison en Vert et sa première en Ligue 1, Claude Le Roy alors sélectionneur de la République démocratique du Congo fait appel à lui. Il répond favorablement à cette convocation. Sous les ordres de l'entraîneur français, la République démocratique du Congo va avoir d'excellent résultats avec pour point d'orgue, une qualification à la Coupe d'Afrique des Nations 2006 en Égypte, à laquelle Hérita prendra part en tant que leader. La République démocratique du Congo sera éliminée en quart de finale. Malheureusement ses coéquipiers et lui ne parviendront pas à se qualifier pour la CAN 2008 au Ghana.

Claude Le Roy, remplacé par Patrice Neveu, Hérita devient vice-capitaine des Léopards derrière Shabani Nonda. Il a marqué son premier but en sélection, le 1er juin 2008 dans un match comptant pour les qualifications à la Coupe du Monde 2010 contre l'Égypte, au Caire. Il porte généralement le numéro 15 en sélection et compte 32 sélections (1 but).

La République démocratique du Congo ne se qualifiera ni pour Coupe d'Afrique des Nations en Angola (2010), ni pour la coupe du monde en Afrique du Sud (2010).

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant récapitule les statistiques de Hérita Ilunga durant sa carrière professionnelle[5].

Statistiques de Hérita Ilunga au 14 avril 2013
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : République démocratique du Congo Rép. dém. du Congo Total
Division M B M B M B C M B M B M B
2003 - 2004 Drapeau de la France AS Saint-Étienne 1 32 0 1 0 5 0 - - - 3 0 41 0
2004 - 2005 Drapeau de la France AS Saint-Étienne 1 37 1 1 0 2 0 - - - 5 0 45 1
2005 - 2006 Drapeau de la France AS Saint-Étienne 1 30 1 0 0 0 0 C4 4 0 7 0 41 1
2006 - 2007 Drapeau de la France AS Saint-Étienne 1 36 0 1 0 3 0 - - - 1 0 41 0
2007 - 2008 Drapeau de la France Toulouse FC 1 35 0 1 0 1 0 C1+C3 6+1 0 3 1 47 1
2008 - 2009 Drapeau de l'Angleterre West Ham United (prêt) 1 35 0 4 2 0 0 - - - 2 0 41 2
2009 - 2010 Drapeau de l'Angleterre West Ham United 1 16 0 0 0 1 1 - - - 1 0 18 1
2010 - 2011 Drapeau de l'Angleterre West Ham United 1 11 0 1 0 0 0 - - - 4 0 16 0
2011 - 2012 Drapeau de l'Angleterre West Ham United 2 4 0 0 0 1 0 - - - - - 5 0
2011 - 2012 Drapeau de l'Angleterre Doncaster Rovers 2 19 0 0 0 0 0 - - - - - 19 0
2012 - 2013 Drapeau de la France Stade rennais 1 5 0 0 0 0 0 - - - - - 5 0
Total sur la carrière 260 2 9 2 13 1 - 11 0 26 1 319 6

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Ilunga sur national-football-teams.com
  2. « Hérita Ilunga s'engage pour 6 mois », sur staderennais.com,‎ 22 janvier 2013 (consulté le 22 janvier 2013)
  3. « Hérita Ilunga », sur stade-rennais-online.com (consulté le 2 février 2014)
  4. « Ilunga à Carquefou », sur stade-rennais-online.com,‎ 31 janvier 2014 (consulté le 3 février 2014)
  5. « Statistiques d'Hérita Ilunga », sur footballdatabase.eu (consulté le 26 janvier 2013)

Sur les autres projets Wikimedia :