Grand Prix automobile de Corée du Sud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grand Prix de Corée du Sud

Tracé de la course

Drapeau Circuit international de Corée

Données de la course
Nombre de tours 55
Longueur du circuit 5,450 km
Distance de course 308,630 km
Résultats
Vainqueur 2012 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Red Bull-Renault,
h 36 min 28 s 651
Pole position 2012 Drapeau de l'Australie Mark Webber,
Red Bull-Renault,
min 37 s 242
Record du tour en course 2012 Drapeau de l'Australie Mark Webber,
Red Bull-Renault,
min 42 s 037

Le Grand Prix de Corée du Sud (en coréen : 코리아 그랑프리) est une épreuve comptant pour le championnat du monde de Formule 1 depuis la saison 2010. La première course eut lieu le 24 octobre 2010 sur le Circuit international de Corée, dans le district de Yeongam, homologué par la FIA le 11 octobre 2010[1].

Le Grand Prix de Corée du Sud est sous contrat pendant sept ans avec une possibilité de prolongement pour cinq années supplémentaires, de sorte à ce que ce Grand Prix ait lieu jusqu'en 2022[2].

En 2014, le Grand Prix est exclu du calendrier ; la province du Jeolla du Sud a accumulé 180 millions de dollars de déficit pour l'organisation des quatre premières éditions et n'a pu proposer que 27 millions de dollars pour l'édition 2014, somme que la Formula One Management n'a pas acceptée (en 2013, les droits s'étaient élevés à 43,7 millions de dollars[3].)

Le Grand Prix est inscrit, sous réserve, au calendrier de la saison 2015 de Formule 1[4].

Le circuit[modifier | modifier le code]

Le circuit international de Corée, de 5,450 km de développement, a été conçu par l'architecte allemand Hermann Tilke. Le tracé reprend certaines caractéristiques de quelques circuits de championnat comme la partie finale du circuit de l'Albert Park en Australie, les virages rapides du circuit de Shanghai et d'Istanbul Park. Il a été homologué le 11 octobre 2010 par la FIA et le pilote indien Karun Chandhok a effectué les quatorze premiers tours de piste le 4 septembre 2010 à bord d'une Red Bull[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Écurie Circuit Résultats
2010 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Drapeau de l'Italie Scuderia Ferrari Circuit international de Corée Résultats
2011 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Drapeau de l'Autriche Red Bull Racing Circuit international de Corée Résultats
2012 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Drapeau de l'Autriche Red Bull Racing Circuit international de Corée Résultats
2013 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Drapeau de l'Autriche Red Bull Racing Circuit international de Corée Résultats

Classement des pilotes par nombre de victoires[modifier | modifier le code]

Nombre de victoires Pilote Années
3 victoires Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel 2011, 2012, 2013
1 victoire Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso 2010

Classement des écuries par nombre de victoires[modifier | modifier le code]

Nombre de victoires Écurie Années
3 victoires Drapeau de l'Autriche Red Bull Racing 2011, 2012, 2013
1 victoire Drapeau de l'Italie Scuderia Ferrari 2010

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « GP Coree : la FIA donne son feu vert », sur Sport365.fr,‎ 12 octobre 2010 (consulté le 23 octobre 2010)
  2. (en) « Korean Grand Prix set for 2010 », sur Manipe F1
  3. « Formule 1 : le Grand Prix de Corée 2014 n’aura pas lieu », Agence de presse Yonhap, le 5 décembre 2013.
  4. « La Corée de retour en 2015 », sur espnf1.com,‎ 3 décembre 2014 (consulté le 4 décembre 2014)
  5. Thomas Siniecki, « Yeongam, les voilà ! », sur sports.fr,‎ 19 octobre 2010