George Washington Scott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

George Washington Scott (22 février 1829 - 3 octobre 1903) était un important homme d'affaires de Floride, un propriétaire de plantations et un officier militaire dans l'armée des Confédérés durant la Guerre de Sécession.

Biographie[modifier | modifier le code]

Scott est né à Alexandria (en) en Pennsylvanie. Il était le quatrième enfant d'Agnes Irvine et de John Scott, des descendants irlandais. Il devint un marchand et un fermier en Pennsylvanie. En 1850, Scott visita la Floride avant d'y emménager à Quincy en 1851. En 1852, Scott déménagea dans le comté de Leon où il installa un commerce et une plantation.

En 1860, Scott s'enrôla dans les gardes de Tallahassee, une milice du comté de Leon. Après avoir été formé, il fut nommé capitaine la compagnie D, la seconde compagnie de cavalerie de Floride de l'Armée des Confédérés. Il fut ensuite nommé lieutenant-colonel du Cinquième bataillon de cavalerie de Floride en 1863. Il batailla au centre et à l'est de la Floride. Son unité, dénommée Scott's Cavalry (« La cavalerie de Scott) », participa en février 1864 à la Bataille d'Olustee ainsi que dans les combats qui suivirent près de Jacksonville. En mars 1865, lui et ses hommes eurent un rôle important dans la Bataille de Natural Bridge au sud de Tallahassee qui empêcha l'armée de l'Union d'occuper la capitale de l'État. L'unité de Scott se rendit en mai 1865 et fut libérée sur parole à Tallahassee.

En 1868, Scott se présenta comme candidat au poste de gouverneur de Floride dans le camp démocrate mais il fut vaincu. Il s'agit de la seule et unique tentative de Scott dans la vie politique. Dans sa plantation, Scott récolta différentes cultures. Il planta près de 5 hectares de cannes à sucre, de choux dont le chou cavalier, de rutabagas et de navets. Il construisit également une roue à aubes dont l'eau arrive par le haut pour transférer l'eau d'un étang pour irriguer ses cultures.

Scott développa un fertilisant révolutionnaire qui combinait des graines de coton et des os concassés. Les os d'animaux étaient fournis par les ouvriers noirs de la ferme. Ceux-ci obtenaient du sirop de canne en échange de sacs d'os. Les os étaient concassés par une presse en fonte mise en mouvement par un moulin à eau. Les produits étaient également mélangés à de l'acide sulfurique.

En 1870, Scott vendit sa plantation et déménagea à Savannah en Géorgie puis à Atlanta où il lança une nouvelle affaire. En 1887, le fertilisant Gossypium Phospo, issu de la George W. Scott Company, devint un des fertilisants les plus appréciés dans le sud du pays[1]. Scott devint la première personne à exploiter les riches dépôts en phosphate de Floride et en 1887, il acheta près de 4 km2 de terre le long de la Peace River dans le comté de Charlotte. En mai 1888, les premières livraisons de phosphate arrivèrent dans son usine G. W. Scott Manufacturing Company. Scott se forgea alors une fortune dans le domaine de l'immobilier et des engrais à Atlanta.

En 1890, Scott versa un don de 112 250 dollars à un séminaire pour femmes. Ce dernier prit le nom de sa mère en devenant l'Agnes Scott College.

Compléments[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon le(Tallahassee Weekly Floridian, 28 janvier 1886)

Sources[modifier | modifier le code]