Gare de Pontoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pontoise
Image illustrative de l'article Gare de Pontoise
Les quais de la gare de Pontoise et, à l'arrière-plan,
le nouveau pont (1999) sur l'Oise.
Localisation
Pays France
Ville Pontoise
Adresse Place du Général de Gaulle
95300 Pontoise
Coordonnées géographiques 49° 02′ 48″ N 2° 05′ 43″ E / 49.046653, 2.095174 ()49° 02′ 48″ Nord 2° 05′ 43″ Est / 49.046653, 2.095174 ()  
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF/RFF
Services (RER)(C), TransilienLigne H du Transilien et TransilienLigne J du Transilien
Caractéristiques
Ligne(s) Saint-Denis à Dieppe
Achères à Pontoise
Voies 11 + voies de service
Quais 5 quais centraux
Zone 5 (tarification Île-de-France)
Altitude 28 m
Historique
Ouverture 1863
28 août 2000 ((RER)(C))
Correspondances
Bus et Noctilien Voir Intermodalité

La gare de Pontoise est une gare ferroviaire française de la ligne de Saint-Denis à Dieppe et de la ligne d'Achères à Pontoise, située sur le territoire de la commune de Pontoise dans le département du Val-d'Oise en région Île-de-France.

C'est une gare SNCF desservie par les trains du réseau Transilien Paris-Nord (ligne H), Paris Saint-Lazare (ligne J) et ceux de la ligne C du RER. Elle est la destination de la ligne d'Achères à Pontoise.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Gare de bifurcation, elle est située au point kilométrique (PK) 29,395[1] de la ligne de Saint-Denis à Dieppe et au PK 28,583[1] de la ligne d'Achères à Pontoise. Son altitude est de 28 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare de Pontoise, vers 1906.

La gare a été construite en 1860. Le parking situé devant, ainsi que la gare routière, occupent l'emplacement de l'ancien cours de la Viosne qui traversait à cet endroit l'étang du Vert-Buisson. Le cours de la rivière fut dévié à partir de la rue Saint-Martin qui traverse le passage à niveau à l'ouest de la gare, pour permettre l'implantation des voies.

La gare[modifier | modifier le code]

La gare de Pontoise est située en contrebas au sud du centre-ville dans la vallée de la Viosne.

Répartition des voies de la gare de Pontoise[modifier | modifier le code]

  • Voie 11 : destination et provenance : Creil (ligne Transilien H) (Terminus)
  • Voies 12 et 13 : destination et provenance : Paris - Gare du Nord (ligne Transilien H) (Terminus)
  • Voies 14 à 16 : destination et provenance : Massy-Palaiseau, Pont-de-Rungis - Aéroport d'Orly (ligne C du RER) (Terminus C1)
  • Voies 17 et 18 : destination : Paris - Gare Saint-Lazare ; provenance : Boissy-l'Aillerie (ou Gisors) (ligne Transilien J)
  • Voies 19 et 20 : destination : Boissy-l'Aillerie (ou Gisors) ; provenance : Paris - Gare Saint-Lazare (ligne Transilien J)
  • Voies 31 et 33 (sans voyageurs) : voies de garage destinées aux rames du RER C.

Étendue de la gare de Pontoise[modifier | modifier le code]

La gare de Pontoise, du point de vue exploitation, comprend un secteur circulation qui s'étend jusqu'à Pont-Petit (ligne Pierrelaye - Creil) avec la bifurcation télécommandée de Liesse. Les gares (au sens commercial du terme) de Chaponval (pour une voie seulement), Pont-Petit, Épluches, Saint-Ouen-l'Aumône et Pontoise sont incluses dans le secteur circulation de Pontoise.

À l'occasion du prolongement de la ligne C du RER à Pontoise, un poste d'aiguillage à relais à commande informatique (PRCI) a été mis en service, en différentes phases, au début 2000. L'ancien poste de technologie PRS datait de 1965, mais le bâtiment existe toujours. Le PRCI a été construit côté « avenue du Maréchal Canrobert » (sud) à l'emplacement de l'ancienne gare marchandise du chemin de fer de la compagnie du CGB (chemin de fer de grande banlieue) qui desservait les lignes Pontoise - Magny-en-Vexin et Pontoise - Poissy, lignes condamnées par l'automobile dans les années 1950. Suite à la modification du plan de voies, les anciennes voies de débord desservant la halle marchandise et l'ex-brigade voie ont été déposées.

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Desserte[modifier | modifier le code]

Un élément Z 8800 de la ligne C du RER stationné devant le bâtiment voyageurs.
Un élément Z 8800 de la ligne C du RER stationné devant le bâtiment voyageurs.

La gare est desservie par les trains du réseau Transilien Paris-Nord (ligne H), à raison d'un train à la demi-heure en heures creuses, et d'un au quart d'heure en heures de pointe. Les trains sont généralement omnibus de Paris-Nord à Pontoise. Elle est en outre le terminus des trains de la ligne transversale Pontoise - Creil.

La gare est également desservie par les trains du Transilien Paris Saint-Lazare (ligne J), à raison d'un train à la demi-heure en heures creuses. En heures de pointe, six trains par heure relient Paris à Pontoise : un omnibus d'Argenteuil à Pontoise toutes les 20 minutes, en alternance avec un train semi-direct poursuivant au-delà vers Boissy-l'Aillerie ou Gisors, également à la fréquence de 20 minutes.

Enfin, elle constitue le terminus C1 des trains de la ligne C du RER, à raison d'un train à la demi-heure en heures creuses, et d'un train au quart d'heure en heures de pointe.

Le nombre de voyageurs quotidiens se situait entre 5 000 et 15 000 en 2011[2].

Correspondances[modifier | modifier le code]

Vue d'ensemble des voies en direction de Paris, avec deux éléments de la ligne C du RER au premier plan.
Vue d'ensemble des voies en direction de Paris, avec deux éléments de la ligne C du RER au premier plan.

La correspondance vers Cergy-Préfecture se fait par l'une des lignes de la gare routière Canrobert avec au minimum un bus toutes les 10 min (temps de parcours de 5 min environ).

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Projets[modifier | modifier le code]

À l'avenir, selon le schéma directeur de la région Île-de-France (SDRIF), la gare de Pontoise sera le terminus d'une ligne de transport en commun en site propre[3], la reliant à celle de Cergy-Préfecture.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Un plan reconstitué de l'ancien cours de la Viosne est affiché à l'Office de tourisme avec les nombreux moulins, qui existaient à cette époque dans la traversée de la ville basse, et « l'étang du Vert-Buisson », sur l'emplacement duquel la gare est construite.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Livre : Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau ferré français, édité par La Vie du Rail en août 2011, ISBN 978-2-918758-34-1, volume 1, page 126.
  2. Télécharger « Voyageurs montant en gare » , sur le site test.data-sncf.com, fichier « Voyageurs montant en gare ». Consulté le 7 novembre 2012.
  3. [PDF] SDRIF, 25 septembre 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Terminus C1 Terminus (RER) (C) Saint-Ouen-l'Aumône Massy - Palaiseau C2
Pont-de-Rungis - Aéroport d'Orly C12
Terminus Terminus Transilien Ligne H du Transilien Saint-Ouen-l'Aumône Paris-Nord
Persan - Beaumont (Creil)
(Gisors)
Boissy-l'Aillerie
Terminus ou Osny Transilien Ligne J du Transilien Saint-Ouen-l'Aumône-Quartier de l'Église
Conflans-Sainte-Honorine
Paris Saint-Lazare