François Pirette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec Pirette, ville d'Algérie appelée maintenant Aïn-Zaouia

François Pirette, de son vrai nom Thierry Van Cauberg, né le 7 février 1963, est un humoriste belge francophone originaire de Jemappes et Flénu (commune de Mons).

Parcours[modifier | modifier le code]

Sa carrière débute à vingt ans à la RTBF en radio le 9 janvier 1983. Il avait été engagé dans le cadre d'un travail d'étudiant en tant que standardiste durant les weekends avant d'être promu à la tête de sa propre émission dominicale, dans laquelle il proposa des canulars téléphoniques pendant près de 10 ans. Il écrit son premier one-man show en 1992 : 58 ans en 2021. En 1994, il part en France et rejoint l'équipe de l'émission de radio Rien à cirer sur France Inter avec Laurent Ruquier avec qui il reste ami et à qui il a donné goût aux sports. C'est en 1996 qu'il revient en Belgique et écrit son deuxième one-man show : J'ai très bien connu Chose. En 2004, il quitte la RTBF et rejoint la chaine privée RTL-TVI, qui lui propose sa propre émission trimestrielle : le Pirette show, dans laquelle il réalise sketches et parodies. François Pirette alterne ainsi entre Paris, la région de Verviers, la région de Mons et la Sologne (il possède une propriété dans le Loir-et-Cher).

En 2008, François Pirette joue pour des publicités pour la poste et, en 2009, il reprend ses canulars téléphoniques dans des publicités pour Kit kat. À partir d'avril 2009, il reprend sa tournée.

Après avoir écrit plusieurs One Man Show pour RTL-TVI entre 2007 et 2011 avec grand succès, la chaîne lui offre en 2012 une « émission-spectacle » mensuelle appelée Les gens d'en bas enregistrée au « On Air Studio » de Mons. L'émission déménage au « Viage » de Bruxelles en 2013 à l'occasion de ses 30 ans de carrière.

Personnages[modifier | modifier le code]

Ses spectacles se déroulent sous forme de sketchs dans lesquels il incarne divers personnages dépeignant la société belge, largement inspirés de sa région natale et de sa propre famille[1]. Il s'est rendu célèbre avec ces quelques personnages :

  • Amédée, octogénaire habitant dans une maison de retraite
    • Développé lors de son émission radiophonique, Amédée est placé en maison de retraite par son neveu. On lui connaît 2 camarades de chambre : Vital et Toussaint. À comprendre le spectacle l'histoire d'Amédée, on comprend que le personnage serait atteint de la maladie d'Alzheimer, ce qui met en doute son vrai passé. Farceur et très attachant, il fait parfois usage d'un humour noir sans que cela ne soit choquant, mais est aussi quelques fois émouvant.
    • Signes distinctifs : le peignoir, le plaid à carreau et la canne.
    • Répliques connues : « Infirmière ?! Y m'faut faire ! » ; « Hééé, gaillard ! »
  • La maman de Nathalie
    • Personnage sans prénom connu, on ne lui connaît que son entourage : son mari Gérard, sa fille Nathalie et son amie Liliane. Elle est une vraie caricature de la femme au foyer belge de classe moyenne, madame Tout-le-Monde en quelque sorte.
    • Signes distinctifs : sa robe de nuit et ses bigoudis qu'elle porte en permanence.
    • Répliques connues  : « Nathaliiiiiie ! » (tout en criant) « On devient ce qu'on mange… Mange ton boudin ! »
  • Nathalie, adolescente
    • Fille de la ménagère, c'est une adolescente à l'image de nombreuses ados belges de Wallonie. Souvent occupée au téléphone avec sa meilleure amie Graziella « Grazi », elle lui fait part de ses ennuis amoureux, scolaires, parentaux et sociaux.
    • Signes distinctifs : ses longs cheveux bouclés, ses baskets à semelles compensées et son pouf gonflable.
    • Répliques connues : « Allô, Grazi ? C'est Nath' ! » ; « Mais qu'elle est susceptible, celle-là ! »
  • La maman de Kevin
    • La maman de Kevin est le personnage le plus connu des Belges depuis le très célèbre sketch J'ai très bien connu Chose, dans lequel elle explique à la sauce belge qui est « Chose ». François Pirette lui a rajouté plus tard un fils, Kevin, dont elle raconte les frasques, et une fille (du moins dans quelques sketchs).
    • Signes distinctifs : son casque de mobylette rouge, son imper beige, son sac à main et un chariot de magasin.
    • Répliques connues  : « Kévin, va rapporter ça ! » ; « Vous avez connu Chose ? » ; « Kevin, je vais m'attaquer à ta tête ! »
  • M. Valandroc, professeur de gymnastique en 5e Économique.
  • M. Sapin, professeur de la même classe, dit « le Grinch » par les élèves à cause de son habillement (bonnet, manteau et moufles vert sapin), il parle du nez « pincé », ce qui lui donne un ton sec mais comique.
  • Mme Termol, personne âgée vivant seule dans sa maison avec son chien Saddy. Elle a été découverte dans une série de sketchs du spectacle Maison du peuple, accompagnée par une « amie » : Mme Boekaert. Elle est également apparue de nombreuses fois dans les nouveaux canulars de Pirette « Aïe ! Phone »
  • M. Marius, Employé chez Belfius

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Il a également réalisé des sketchs évoquant les tensions communautaires en Belgique (Le Berger belge, Miss Belgique), ainsi que des problèmes politiques, en s'attaquant notamment au PS dont il se dit déçu.

En 2005, à l'époque du référendum sur la constitution européenne, il écrit un sketch virulent sur les politiciens séparatistes flamands.

Son spectacle Asile politique diffusé le 18 décembre 2007 sur RTL-TVI a rassemblé 950 000 Belges en moyenne avec un pic, à 21 h 13, de 1 048 000 téléspectateurs. Dans ce spectacle, il caricature notamment la situation politique belge, ou encore la famille royale.

Il est invité le 17 janvier 2008 dans l'émission française Ce soir (ou jamais !), ce soir-là consacrée à la Belgique, où il intervient sur le thème du séparatisme flamand.

Collaboration[modifier | modifier le code]

François Pirette a collaboré sur scène avec d'autres humoristes comme les Frères Taloche et Pierre Aucaigne. Il a également fait intervenir dans ses sketchs certains de ses amis sportifs, comédiens ou chanteurs célèbres tels que Jean-Michel Saive, Justine Henin, Émilie Dequenne, Frédéric François, Salvatore Adamo, Julie Taton, François Damiens

Spectacles[modifier | modifier le code]

  • François Pirette sur scène (1989) uniquement disponible en cd
  • Tout Nouveau (1994) inédit en vidéo et en audio
  • 1. 58 ans en 2021 (1992)
  • 2. J'ai très bien connu Chose (1996)
  • 3. Le futur a de l'avenir (1998)
  • 4. Pirette & friends (2000)
  • 5. Pop art (2001)
  • 6. Libres et égo! (2003)
  • 7. Chaleur charbon (2006)
  • 8. Un jour, je serai optimiste (2007)
  • 9. Asile politique (2008)
  • 10. 1913 - Amédée, son histoire (presque) vraie (2008)
  • 11. Wallowine (2008)
  • 12. Pirette des Caraïbes (2008)
  • 13. Maisons du peuple (2009)
  • 14. Crève Générale (2009)
  • 15. Retour à Boriwood (2009)
  • 16. Ca va mieux merci (2010)
  • 17. Chaud, le marrant show (2010)
  • 18. Jingles Belge (2010)
  • 19. Pays de cocagne (2011)
  • 20. Happy bordel to you (2011)
  • 21. Rire sur la ville (2011)
  • 22. Les Gens d'en Bas 1 (2012)
  • 23. Les Gens d'en Bas 2 (2012)
  • 24. Les Gens d'en bas sont en blocus (2012)
  • 25. Les Gens d'en bas sont déjà belges (2012)
  • 26. Les Gens d'en bas sont remontés (2012)
  • 27. Rire sur la ville 2 (2012)
  • 28. Les Gens d'en bas font leurs cartons (2013)
  • 29. Les gens d'en bas chantent sous la pluie (2013)
  • 30. Les gens d'en bas sortent le bulgomme (émission spéciale avec Michel Drucker) (2013)
  • 31. Les gens d'en bas font leur joyeuse rentrée (2013)
  • 32. Les gens d'en bas ont été sages (2013)
  • 33. Le Grand Joke Box (2014)
  • 34. C'était trop 30 ans (2014)

Pièces de théâtre[modifier | modifier le code]

François Pirette a mis en scène deux pièces de théâtre francophones, dans lesquelles il est également acteur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Émission : Pirette : J'ai très bien connu l'autre, RTL-TVI, 30 décembre 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]