Frédéric Keck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Keck

Frédéric Keck (né à Villeurbanne en 1974[1]) est un historien de la philosophie et anthropologue français.


Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Il a étudié la philosophie à l'Ecole Normale Supérieure de Paris et l'anthropologie à l'Université de Californie à Berkeley[2].

Il s'est spécialisé dans les œuvres de Lucien Lévy-Bruhl, Henri Bergson et Claude Lévi-Strauss, sur lesquelles il a soutenu une thèse en 2003 sous la direction de Pierre Macherey à l'Université Lille III. Il a contribué à l'édition scientifique des Deux sources de la morale et de la religion de Bergson et des Œuvres de Lévi-Strauss publiées dans La bibliothèque de la Pléiade en 2008.

Entré au CNRS en 2005, il y a effectué des recherches sur les risques alimentaires et les maladies animales à Paris et Hong Kong (Un monde grippé, Flammarion, 2010) Il a obtenu la médaille de bronze du CNRS en 2011.

Il est nommé directeur du département de la recherche et de l'enseignement du musée du quai Branly en 2014.

Publications[modifier | modifier le code]

  • éditeur avec Ghislain Waterlot (éd.), sous la direction de Frédéric Worms, « Les deux sources de la morale et de la religion », "Le choc Bergson, la première édition critique de Bergson", Paris, PUF 2008.
  • Lévi-Strauss et la pensée sauvage, Paris, PUF, « Philosophies », 2004 (ISBN 2-13-053583-6).
  • Claude Lévi-Strauss, une introduction, Paris, La Découverte-Pocket, « Agora. Une introduction », 2005 (ISBN 2-266-14374-3).
  • Lucien Lévy-Bruhl : entre philosophie et anthropologie. Contradiction et participation. , Paris, Éditions du CNRS, 2008.
  • avec Mélanie Plouviez, Le Vocabulaire de Durkheim, Paris, Ellipses, coll. « Vocabulaire de... », 2008 (ISBN 978-2-7298-3734-1).
  • avec Vincent Debaene, Claude Lévi-Strauss : l'homme au regard éloigné, Paris, Gallimard, 2009
  • Un monde grippé, Paris, Flammarion, 2010
  • avec Noelie Vialles, Des hommes malades des animaux, "Cahiers d'anthropologie sociale", Paris, L'Herne, 2012
  • avec Andrew Lakoff, Sentinel devices, Limn, n°3 : http://limn.it/issue/03/
Traduction
  • Paul Rabinow, Le Déchiffrage du génome : l'aventure française, traduit de l'anglais et présenté par Frédéric Keck, Paris, Odile Jacob, 2000 (ISBN 2-7381-0898-9).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après sa notice biographique sur le wiki des PUF.
  2. Voir sa page chercheur (novembre 2010) du Laboratoire d'anthropologie sociale du Collège de France,