Es Mercadal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mercadal.
Es Mercadal
Mercadal (es)
Vue aérienne d'Es Mercadal.
Vue aérienne d'Es Mercadal.
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Drapeau des îles Baléares Îles Baléares
Comarque Minorque
District judic. Ciutadella de Menorca
Maire
Mandat
Francesc Ametller Pons (PSIB-PSOE)
Depuis 2011
Code postal 07740
Démographie
Gentilé Mercadelenc/a
Population 5 425 hab. (2013)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 55′ 50″ N 4° 08′ 24″ E / 39.9306395, 4.139986839° 55′ 50″ Nord 4° 08′ 24″ Est / 39.9306395, 4.1399868  
Altitude 71 m
Superficie 13 834 ha = 138,34 km2
Bordée par Méditerranée
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Îles Baléares

Voir sur la carte administrative des Îles Baléares
City locator 14.svg
Es Mercadal

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Es Mercadal

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Es Mercadal
Liens
Site web www.aj-esmercadal.org

Es Mercadal, en catalan et officiellement[1] (Mercadal en castillan), est une commune d'Espagne de l'île de Minorque dans la communauté autonome des Îles Baléares. Elle est située à 21 km de Maó, au centre géographique de l'île.

Géographie[modifier | modifier le code]

Es Mercadal est située au pied du Mont Toro (358 m), point culminant de Minorque.

Histoire[modifier | modifier le code]

Mercadal est un patronyme très courant aux îles Baléares qui signifie le lieu du marché. Ce nom s'implanta après la reconquête de l'archipel par les rois catholiques au XIIIe siècle. Suite à une immigration des minorquins en Algérie au XIXe siècle, ce nom pied-noir s'imposera en France (même s'il en existait).

Démographie[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Son activité est essentiellement agricole, mais on y trouve aussi des industries de fabrication de chaussures de luxe et des avarques, de gâteux secs, de poteries et de chapeaux de paille.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

  • (es) Varaciones de los municipios de España desde 1842, Ministerio de administraciones públicas,‎ octobre 2008, 364 p. (lire en ligne) [PDF]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]