Erwann Le Péchoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Erwann Le Péchoux
{{#if:
Au Challenge Revenu 2013
Au Challenge Revenu 2013
Contexte général
Sport pratiqué Escrime
Main gaucher
Biographie
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance 13 janvier 1982 (32 ans)
Lieu de naissance Pertuis
Taille 1,7 m (5 7)[1]
Poids 62 kg (136 lb)[1]
Surnom Le petit homme[1]
Palmarès
Championnats du monde 4 1
Championnats d'Europe 3 1 2
Championnats de France 7 2

Erwann Le Péchoux, né le 13 janvier 1982 à Pertuis (Vaucluse), est un escrimeur français pratiquant le fleuret, triple champion du monde par équipe.

Il a débuté l'escrime à l'âge de 7 ans au club de Gardanne. Il fait maintenant partie du club de l'Escrime-Pays-d'Aix (à Aix-en-Provence) et, depuis 2000, de l'équipe de France sénior de fleuret entraînée par les Maitres Clos et Boidin. Il est gaucher. Son surnom est « Petit Homme ». Il a trois frères cadets, dont le plus vieux, Hugo, pratique aussi l'escrime à l'Olympique Cabriès-Calas.

Il est marié depuis le 02 août 2014 à la fleurettiste tunisienne Inès Boubakri.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir été vice-champion du monde junior 2001, il remporte ses deux premiers titres senior aux Championnats de France et Championnat d'Europe 2003. Après une année 2004 sans titre, il remporte en 2005 la coupe du monde et décroche le premier titre de ses trois titres consécutifs de champion du monde par équipe aux Championnats du monde 2005.

En 2008, il ne réussit pas aux Jeux olympiques à Pekin où il est éliminé en quart de finale du tournoi individuel par l'Italien Salvatore Sanzo 10 touches à 9.

Depuis 2006, il est toujours sur le podium des championnats de France en individuel remportant 4 titres et finissant 2 fois troisième. En 2010 et 2011, il fait même le doublé en remportant les titres en individuel et par équipe avec son club du Pays-d'Aix.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :